« Imbéciles, c’est pour vous que je meurs ! »

8

Ce sont les derniers mots prononcés par le résistant français Valentin Feldman aux soldats allemands qui l’ont fusillé le 27 juillet 1942, à la forteresse du Mont-Valérien (Paris). C’était une manière pour lui de leur signifier qu’ils ne sont pas conscients de leurs responsabilités individuelles dans l’immense drame (deuxième guerre mondiale) qui ravageait l’Europe avec son corollaire d’atrocités comme la Shoah, Feldman étant lui-même juif.

Aujourd’hui, cette phrase du philosophe français d’origine russe devrait résonner plus fort encore dans les oreilles des Maliens de Bamako, qui sont tellement aveuglés par leurs intérêts et ambitions personnels, qu’ils sont incapables de voir l’état de déliquescence gravissime du pays.

Nous la coulant douce ici, au loin, dans un climat de sécurité et d’insouciance illusoire, nous oublions que nous ne sommes pas dans un pays normal, propice à des mesquineries bourgeoises comme on l’observe en longueur de journée : “MR RFP ne participe pas aux concertations car il n’est pas nommément invité”, “la CMA boycotte puisqu’elle n’est pas officiellement associée”, “MP4 veut une transition dirigée par les militaires”, “MR RFP veut un civil à la présidence de la transition”, “quittons la CEDEAO”, “faisons partir la France pour coopérer avec la Russie”, “on va ressortir”, “on va…”, “on va…”.

J’ai envie de dire comme Feldman en 1942 : “Imbéciles, c’est pour nous que ces soldats sont en train de mourir chaque jour au Nord, au Centre et partout au Mali ! “. Mais comme nous mangeons bien à notre faim, et avons encore nos salaires garantis à la fin de chaque mois, que tout semble aller à l’accoutumée comme dans un Etat normal, il nous est impossible d’imaginer le calvaire que vivent nos concitoyens des zones colonisées par les terroristes et les bandits. Nous leur donnons envie de vomir, sinon de quitter ce pays, ou pire d’aller se rallier aux terroristes.

Sommes-nous si égoïstes envers nous-mêmes, à l’endroit de notre patrie, au point d’être incapables de nous réunir autour de l’essentiel ? En étant aussi divisés, l’ennemi n’aurait pas besoin de livrer bataille pour gagner. Refusant toujours de nous assumer, nous nous hâtons d’accuser les autres d’être à l’origine de nos maux, en bombant le torse avec des envolées lyriques abrutissantes sur notre passé glorieux. Or, nous avons peu à peu détruit cette belle nation, et au lieu de chercher à coller les morceaux qui en ont résulté, nous sommes en train de les consumer par nos actes irréfléchis.

Si nous aimons réellement cette terre, unissons-nous comme un seul homme, en mettant de côté toutes nos considérations politique, ethnique, partisane et régionaliste. Choisissons des gens neutres et accordons-leur notre confiance totale, si fort et solide que la communauté internationale se verra contrainte de s’y soumettre, puisque cette équipe sera l’émanation de la volonté du peuple.

Sinon, au rythme de ces caprices dignes du féodalisme moyenâgeux, le tissu social risque de se fissurer fatalement pour ne rien nous laisser que des portions du Mali remplies de regrets et de remords.

Vive le Mali réconcilié !

Aboubacar Abdoulwahidou MAIGA

Citoyen malien.

Commentaires via Facebook :

8 COMMENTAIRES

  1. 😎 FAAROHW, NOUS SOMMES PAS MUSULMANS, NOUS NE SOMMES PAS CHRETIENS, NE PRETENDONS PAS L ETRE! CE SERA LA MOITIEE DU COMBAT GAGNE! 😎

    LES RELIGIEUX QUI DEBILISENT NOS POPULATIONS SONT LES PREMIERS ENEMIS DE L AFRIQUE ET DU MALI EN PARTICULIER

  2. FAAROH ROI BITON '' CE SONT CES IMBECILES QUI PRENNENT NOTRE VAILLANT PEUPLE EN OTAGE! JE SUIS DE PLUS EN PLUS CONVAINCU QUE CERTERNAINES TETES DOIVENT LITERALEMENT TOMBER POUR QUE LE MALI AVANCE!''

    TOUT EST BIEN DIT , A PART LA COMPARAISON A L EXECUTION DU ‘TYPE’ FUSILLE PAR LES ALLEMENDS QUI PRETEND MOURIR POUR SES BOUREAUX, J AI PAS VU UNE LIAISON CORRECTE AVEC NOTRE CAS.

  3. Bonne analyse Mr Maiga.
    En Outre la Junte a donné assez de temps aux politiciens et divers groupes pr qu’ils s’immixent dans le processus et en même temps les empėcher d’avancer avecvdes mesquineries.

  4. Article pertinent. Il est grand temps que nous ouvrions grandement nos yeux pour rester soudés et racoler les morceaux. Je suis sûr et certain que notre patriotisme, notre discipline et engagement total pourront permettre au bateau MALI de ne pas chavirer. Nous devrons apprendre les leçons de nos échecs successifs et faire renaître un MALI NOUVEAU avec des objectifs précis et clairs. Chers compatriotes l’heure est grave. Les différents insuccès nous autorisent à relever le grand défi qui se pose à nous. Tous débout comme un seul homme pour bâtir un grand Mali de nos rêves. Qu’Allah nous assiste dans notre élan patriotique !

  5. Que faire dans un pays ou’ 99% de la classe politico-intellectuelle est tres egoiste, tres naive, tres mechante, tres hypocrite, tres bete et n’a aucune vision! CE SONT CES IMBECILES QUI PRENNENT NOTRE VAILLANT PEUPLE EN OTAGE! JE SUIS DE PLUS EN PLUS CONVAINCU QUE CERTERNAINES TETES DOIVENT LITERALEMENT TOMBER POUR QUE LE MALI AVANCE!

    • Une tête est déjà tombée, celle de IBK. Nous ferons tomber les autres têtes une à une, y compris la tienne.

      • Je suis entrain de rire!
        ITE” FOY KALAMA!!!! Je ne peux pas m’inquieter a’ propos de ta tete parce qu’elle n’existe pas!!!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here