Montée vertigineuse de l’insécurité et multiplication des attaques terroristes : Condamnation et propositions du parti Fare

40

Le parti Forces alternatives pour le renouveau (Fare) de l’ex-chef du gouvernement de la République du Mali, Modibo Sidibé, se soucie profondément de la montée vertigineuse de l’insécurité et de la multiplication des attaques terroristes. Il l’a exprimé notamment lors de la récente Convention nationale du parti.

«Nous condamnons fermement les attaques d’une barbarie inouïe en France, en Tunisie, au Nigéria, au Niger, au Tchad, au Cameroun,  ici au Mali et ailleurs malheureusement (tout récemment au Burkina Faso), qui ont fauché tant de vies innocentes», lance Modibo Sidibé. Pour lui, l’assassinat ignoble de trois personnes dont un journaliste, récemment à Tombouctou, est révoltant et nous le condamnons de la façon la plus ferme.

«Nous nous inclinons pieusement devant la mémoire de toutes les victimes de ces ignobles attentats. Nous rendons aussi hommage aux éléments des forces armées et de sécurité tombés au champ d’honneur et nous associons à nos prières, les compatriotes décédés lors du dernier pèlerinage aux Lieux Saints de l’Islam. Debout et ensemble, nous viendrons à bout de ce fléau ! Parce que nous ne reculerons pas devant la terreur, fort de notre capacité d’union et de résistance», rassure M. Sidibé.

Selon lui, la défense est l’affaire de la Nation et la Nation doit en connaître les contours. «Il n’y a pas de transition institutionnelle sans transition sécuritaire par la refondation de notre système et de nos forces. De manière qu’en tous temps, la rébellion séparatiste, le terrorisme, la criminalité trouvent en face d’eux l’Etat républicain, son armée, sa police, sa justice», soutient le N°1 des Fare.

Tout en saluant l’engagement de l’Union européenne au service de la formation de nos soldats et les progrès notables accomplis par ces derniers, le parti Fare relève que dans le domaine du renseignement et de la mobilité des forces, «nous avons d’importants progrès à faire». «Voilà ce que devrait, entre autres, traduire et réajuster constamment la Loi d’orientation et de programmation militaire», rassure-t-il.

 

Se réjouissant de la détermination des forces armées et de sécurité, le président des Fare invite cependant le gouvernement à accentuer les efforts pour les mettre en situation d’assurer la défense et la sécurité de l’ensemble du territoire ; de doter le pays d’une architecture efficace de gestion de la crise sécuritaire ; de mieux anticiper, par la coordination du renseignement, rapidité et efficacité, des opérations pour «inverser le principe d’incertitude».

«Face au terrorisme, la réponse n’est pas que sécuritaire, elle doit être aussi économique, culturelle et sociale. Elle doit s’articuler autour d’une vraie politique globale de notre géographie, forte, cohérente et adaptée à notre responsabilité dans la stabilité de notre sous-région. D’où la nécessité de lutter contre l’insécurité dans la zone sahélo-saharienne avec une coordination des efforts, que devrait assurer la mise en œuvre diligente de la Charte de fonctionnement du Partenariat militaire de coopération transfrontalière (PMCT) des forces armées des pays du G5 du Sahel», conseille le président des Fare Modibo Sidibé.

Bruno E. LOMA

PARTAGER

40 COMMENTAIRES

  1. Arrêter de plonger vos crânes dans les sacs poubelles comme si rien ne se passe au Mali.
    Votre incapable torchon de président cet alcoolo de sebenikoro au couches culottes de Tati.
    Lui cet mec et sa famille les dupond du (Pons ) sont les voleurs de ce pays.
    Je ne suis pas du même bord que Modibo mais lui reste un homme honnête et digne un vrais chef de famille.
    Vivement 2018 le peuple décidera de balayer toutes ses bandes de voyous.Et hop la prison. Toi le racine au miles pseudos tu pourra allez te faire torcher derrière les barots de Bamakocoura.

  2. RACINE THIAM, TU N’AS BESOIN DE CRÉER DES CENTAINES DE PSUDOS POUR PROUVER A IBK QUE TOUT LE MONDE LE SOUTIENT. IBK MÊME SAIT QU’IL A PERDU LE CONTTRÔLE ET QUE LES MALIENS ES PRÉPARENT A LE REMPLACER EN 2018.
    CETTE FAÇON MAL ÉLÉVÉE DE S’EN PRENDRE À MODIBO SIDIBÉ NE LE REDUIRA PAS AU SILENCE.
    MAHMOUD DICKO ET LES BADAUDS DE SABATI 2012 ONT INTIMIDÉ LES MALIENS DANS LES MOSQUÉES POUR LES FORCER À VOTER IBK. ILS ONT MENTI AUX FIDÈLES AU SUJET DE MODIBO SIDIBÉ.
    LES MALFRATS DE KATI SANOGO ET SA SUITE, HAMÈYE DICKO , OUMAR MARIKO, KARIM KEITA ONT MENTI AUX MALIENS EN DISANT QU’IL Y AVAIT DES URNES PLEINES À KOULOUBA..QU’IL AVAIT 200 PICK UP ET DES MILLIARDS DANS SON CHAMP.

    LE FAIT DE CONTINUER À VOUS EN PRENDRE À LUI DÉMONTRE VOTRE PEUR. VOUS SAVEZ QUE QU’IL EST COMPÉTENT ET INTÈGRE.. VOUS SAVEZ TRÈS BIEN QU’IL ES T LE SEUL CAPABABLE DE SORTIR LE MALI DE CE GOUFFRE.

    DEPUIS QUE LA FAMILLE EST AU POUVOIR, ET LES BÉVUES NE CESSENT DE SE PERPÉTUER, VOUS NE REPROCHEZ RIEN À IBK.
    IL VIENT DE DONNER LE MINISTÈRE DES FINANCES À BOUBOU CISSÉ SON NEVEU.
    IL A ÉCARTÉ TÉRÉTA AU PROFIT DE KONATÉ LE BEAU-FRÈRE DE SA FEMME, FAISANT DE KONATÉ LE NUMÉRO 2 DU GOUVERNEMENT.

    LA PREUVE QUE TOUS CES PSEUDOS SONT UNE CRÉATION DE RACINE THIAM, EST QUE CE SONT TOUJOURS LES MÊMES QUI APPROUVENT..IL NE PROTESTENT CONTRE RIEN, AUCUNE ANALYSE, ET LE POINT FORT, C’EST INSULTER LES AUTRES.
    CELA FAIT QUELQUES ANNÉES QUE NOUS SUIVONS LES COMMENTAIRES SUR LE WEB.

    MAIS JE SAIS UNE CHOSE..IBK ME FAIT PITIÉ, VOUS LUI MENTZ, VOUS LUK FAITES CROIRE LE CONTRAIRE DE LA RÉALITÉ, VOUS LE DÉCONNECTEZ..BREF VOUS ÊTES SES PIRES ENNEMIS ET LES ENNEMIS DU MALI.

    VOS INJURES NE CHANGERONT EN RIEN LA VOLONTÉ DE MODIBO SIDIBÉ DE FAIRE DU MALI UN PAYS DIGNE DE CE NOM.
    IBK N’A RIEN FAIT AU MALI DEPUIS QU’IL EST AUX AFFAIRES..D’ABORD COMME AMBASSADEUR, MINISTRE, PREMIER MINISTRE, PRÉSIDENT DE L’ASSEMBLÉE..ET PRÉSIDENT..

    VOUS FAITES HONTE À TOUS CEUS QUI VOUS LISENT ET DE SURCROIT, VOUS NE FAIRES QUE EXPOSER IBK, VOUS FAITES RESSORTIR SES TARES, SES INCOMPÉTENCES, LA MAIN MISE DE LA FAMILLE SUR LES AFFAIRES AU MALI..
    LE JOUR OU IBK ARRÊTERA DE SE REGARDER ET COMMENCERA À S’INTERESSER AUX MALIENS, CE JOUR -LÀ IL VA SE DÉBARASSER DE VOUS..IL SE RENDRA COMPTE QUE VOUS ÊTES SES ENNEMIS.
    I

  3. Ce pédophile de Modibo est sans scrupule.Ou sont passés les 42 milliards?Bien évidemment, ils sont allés dans votre compte et vous voulez refonder le citoyen et le pays.Pensez à vous refondez en premier pompeur de derrière, fane de paire de fesses .

  4. Allez dire à ce ****de se retirer de la scènes politique de notre pays car il n’est pas du tout un exemple pour la jeunesse malienne.
    C’est un danger pour le peuple malien
    Vive IBK

  5. La liberté est la propriété de soi; on distingue trois sortes de libertés: la liberté naturelle, la liberté civile, la liberté politique; c’est-à-dire la liberté de l’homme, celle du citoyen et celle d’un peuple. La société civile malienne manque de responsabilité.
    La vertu de justice est de l’essence de la société civile
    IBK demeure l’unique refondateur

  6. Modibo pardon toi tous les maliens te connaissent ici.
    C’est une réunion que tu faisais avec ton groupe //////ou parlais tu de l’avenir pays?
    Ton temps est passé…
    On fait rien avec toi vieux *****là

  7. Il faut ce Giton arrête de mystifier la situation du Mali .Le peuple sait que IBK se bat pour la nécéssité des Maliens .Le peuple est en accord avec IBK ,vive IBK.

  8. Vraiment le parti de Modibo commence a tapé sur nos nerfs par des bobards qui sortent de leurs bouches, par des mensonges qui sortent de leurs bouches, vraiment Gay est un véritable traitre qui est contre le bonheur des Maliens

  9. Il set à rien d’être hypocrite.
    Je vois pas comment ce Soumaïla peut s’asseoir aujourd’hui pour dire son indignation devant des actes terroristes car lui même en a été auteur et je vois pas la différence entre lui et tous ces terroristes.

  10. C’est de la part de Modibo Sidibé de condamner ces attaques terroristes.
    Mais je pense qu’il doit comprendre que sa proposition de la semaine dernière où il disait de négocier avec Iyad est très mal placée et les maliens n’en ont pas besoin.
    Alors,qu’il contrôle ce qu’il dit.

  11. Dire que le gouvernement malien a mis la charrue les bœufs dans le cas du processus de paix au Mali,c’est faire preuve d’une mauvaise lecture de la situation.
    Modibo Sidibé doit savoir que le président a réussi avec ces accords à donner une accalmie qui est en train de conduire à une paix définitive.
    Merci président

  12. Dans tous les cas le Mali n’a aucune intention de négocier avec les terroriste comme l’avait préconisé ce Soumaïla cissé..
    Si le gouvernement commençait à le faire,ce serait la porte ouverte à tous les autres chefs rebelles non signataires de l’accord de paix de se mettre à perpétrer toute sorte d’attaques pour espérer rentrer en négociation avec le gouvernement.
    Qu’il nous laisse donc en paix.

  13. Je pense que modibo Sidibé veut profiter de la situation sécuritaire pour se présenter plus crédible dans les débats les plus utiles dans notre pays.
    Mais il à raté cette occasion depuis très longtemps car aujourd’hui le peuple malien sait toute la détermination du président IBK à aller à la paix sans pour autant brader les fondamentaux de notre pays à un djihadiste.

  14. Contrairement à d’autres opinions avancées concernant le bilan du président en deux ans de gestion , je pense qu’il est satisfaisant. Certes, beaucoup d’efforts ont été consenti pour le retour de la paix et de la sécurité, mais de nombreux défis nous attendent notamment l’application intégrale de l’accord d’Alger. Et, j’ai foi car les parties signataires ont toujours montré leur bonne volonté pour son application. Je souhaiterais que l’opposition emboîte les pas du président pour une sortie de crise réussie.
    QUE 2016 SOIT POUR NOTRE PAYS, L’ANNEE DU RETOUR DE LA PAIX DEFINITIVE !

  15. Pour ma part, je pense que le défi de la paix et de la réconciliation nationale n’est pas la seule affaire du président de la république. A quoi serviraient les efforts du président en faveur de la paix et la réconciliation si nous populations sommes pas préparées à celles-ci ? Donc à mon avis, ce challenge est l’affaire de tous. Et le président fait bien de le rappeler car nous venons de loin.

  16. A mon avis, le Mali revient d’une crise militaro-politique qui a fragilisé le tissu social. Pour recoudre ce tissu social, il faut de la part de tout un chacun une volonté ferme car on ne peut avoir la paix et la réconciliation que si nous nous donnions les moyens pour y parvenir. Et cela réside dans notre état d’esprit et l’acceptation de l’autre tel qu’il est sans distinction de race et d’ethnie.

  17. Je pense que pour la question sécuritaire, le président a été toujours soucieux de la sécurité des personnes et de leurs biens. Et à cela, il a promis d’équiper les forces armées. Il a déjà fait parlé son cœur en leur donnant un hélico. En plus, l’adoption de la loi de programmation militaire en est une preuve de cette volonté à doter nos forces de moyens efficaces contre le terrorisme. Comme la si bien dit le président, le pays revient de loin, pour ce faire, il faut le concours et le soutien de tous pour que le pays retrouve sa place dans le concert des nations.

  18. Pour ma part, mes concitoyens doivent comprendre une chose, c’est que nous venons de loin. Et le président a plus que besoin de nos soutiens pour faire avancer les choses. C’est pas du tout facile pour un pays qui revient d’une crise multidimensionnelle et sectorielle de se retrouver très rapidement. Mais avec la volonté de tous, nous y parviendrons.

  19. Je pense qu’il est temps que nos opposants arrivent ces critiques stériles qui n’apportent rien à notre pays. Il doivent s’associer au président de la république pour qu’ensemble nous allons tous à la paix tant importante pour notre pays. Le Mali appartient à nous tous donc nous sommes tous appelés à apporter notre pièce sa reconstruction

  20. La paix est l’un des facteurs de développement d’un pays. C’est pourquoi le président Ibrahim Boubacar Kéita a donné une chance d’avoir cette paix en signant les accords de paix avec les groupes armés.
    Aujourd’hui, l’espoir en cette paix est belle et bien réel avec la libération de prisonniers, le cantonnement, l’insertion des ex-combattants.
    A cela, il faut ajouter le remaniement ministériel qui a vu l’entrée des chefs de partis signataires. Merci IBK de nous offrir cette paix gage de tout projet de développement

  21. L’objectif premier du nouveau gouvernement est tout mettre en oeuvre pour réussir les accords de paix. Nous pensons que le PM est celui là même a qui nous devons tout pour ces accords et il saura comment faire pour mener les discussions avec les partis signataires

  22. Monsieur se vante du projet de riz alors qu’il a passé plus de 5 ans à la primature sous ATT. Qu’est ce que vous avez fait pour le Mali. Rien Monsieur le Pédophile alors si vous avez une dignité restez dans l’ombre.

  23. C’est une campagne de dénigrement de la part de cet idiot. Comme ici au Mali, les gens ont la mémoire courte. Si notre armée est dans cette condition c’est bien grâce à vous les incompétents qui l’avez laissé pour comptes. Dites moi ce qu’ATT et Alpha ont fait pour équiper notre armée.

  24. Au-delà de la formation et de l’équipement de nos forces de sécurité ; je pense qu’il faut que le contrôle soit renforcé aux différentes frontières du pays pour que les entrées et les sorties soient filtrées. Ces individus rentrent et sorte du territoire en toute impunité. Vivement que nos autorités y pensent pour notre sécurité.

  25. Moi personnellement je pense que l’acquisition d’équipements va avec une bonne formation. Il faudrait que l’accent soit mis un peu sur la formation des forces car le terrorisme n’est pas une guerre ouverte comme nous le voyions avant. C’est une guerre stratégique, d’infiltration et de dissimulation ; chose à laquelle nos hommes n’étaient pas habitué.
    Un surplus de moyens intellectuels leur permettrait donc de venir à bout de ces malades mentaux de terroristes et des bandits de grands chemins.

  26. A mon humble avis je pense que tous les systèmes de sécurité ont des failles loin de vouloir dédouaner les actes de quiconque ; il faut donc reconnaître que beaucoup a été fait et le ministre Salif Traoré a même engagé des reformes complémentaires quelques jours avant l’attaque du Radisson. Nous devons donc soutenir nos autorités et les accompagner dans cette mission de lutte contre le terrorisme et l’insécurité.

  27. Une armée forte est celle qui est équipée certes mais c’est aussi et surtout celle qui est engagé, qui a le sens du sacrifice, du devoir, de la loyauté. En un mot nos forces en plus d’être RÉPUBLICAINE sont été vaillantes. Ce qui me fait dire que nous avons une armée et une vraie.
    Même s’il est de leur devoir de le faire, l’abnégation et l’amour avec laquelle ils l’ont satisfait de nos plus d’un. Merci et félicitations à nos forces de sécurités.

  28. Modibo Sidibé fait comme s’il peut bien gérer cette crise. Alors qu’on sait de quoi il est capable, après avoir occupé la primature sous Amadou Toumani Touré. On n’a pas besoin de son avis sur la résolution de la crise. On a juste besoin qu’il nos dise la vérité sur lui-même. Car la rumeur circule depuis plus de deux ans, dans ce pays, qu’il serait un pédophile.

  29. Pour le moment, les autorités maliennes qui ont pour mission primordiale d’apporter la paix dans ce pays qui en a perdu depuis 2012 suite à l’arrivée des ex-combats du guide libyen, Mouhammar Kadhafi sur notre sol, sont prêtes à négocier avec tous ceux qui ont leur mot à dire dans le processus de la paix dans ce pays.

  30. Notre pays est en pleine sortie de crise et par conséquent confronté à des problèmes d’ordres sécuritaires. Mais ces problèmes pourront être rapidement résolus si nous tous devenons le gardien l’un de l’autre.
    Les forces de défenses et de sécurités sont rompus à la tâche certes mais l’apport de la population n’est pas du tout négligeable

  31. On est fier de la gestion d’Ibrahim Boubacar Keïta.
    Un petit conseil à Modibo Sidibé: depuis que le monde est monde, il n’y a jamais eu d’accord parfait. C’est l’application qui détermine si l’accord est ou pas à la hauteur des attentes.

  32. A bas tous les pédophiles et homosexuels du Mali.
    A bas Modibo Sidibé.
    A bas les opposants de la honte.

  33. Ce pedophile Modibo Sidibé m’énerve. Le nom des contemporain ne doit pas être cité dans l’histoire. Modibo Sidibé est un sous-homme. Car un pédophile est toute une autre chose. Il n’est d’aucun des deux genres humains.

  34. La lutte contre le terrorisme est un combat qui concerne tout le monde. Les autorités doivent donc communiquer avec les populations sur les différents évènements , rapprocher la sécurité des populations et rétablir la confiance entre les forces armées et les populations.
    Il faut aussi renforcer la coopération avec les pays voisins en termes de renseignements pour pouvoir être plus efficace.

  35. Franchement je ne peux pas écouter un pédophile. Non je n’ai pas ce temps. Modibo Sidibé est une honte pour cette nation. Car ses pratiques ne sont pas dignes d’un fils digne de ce pays.

  36. La paix que doit apporter l’accord de paix issu du processus d’Alger est la seule chose qu’attendent actuellement tous les citoyens maliens. Nous sommes sans doute rassurés d’une paix. Cela grâce à la signature de l’accord d’Alger en 2015. Donc 2015 n’est une année noire.

  37. Donc si je comprends bien Modibo Sidibé, l’ancien premier ministre sous le régime d’Amadou Toumani Touré est un pédophile? Là c’est sérieux et une honte pour moi, en tant que maliens digne du nom.

  38. Modibo Sidibé est un politique sans dignité et sans vergogne. S’il savait qu’on a des informations vitales sur sa personnes il n’allait pas se permettre de parler ainsi. Son projet de société est vide. Car n’offre rien de bien à la population. Raison pour laquelle il n’a pas été admis à l’élection présidentielle de 2013.

  39. Dans cette lutte contre l’insécurité, de nombreuses dispositions ont été prises mais ne portent pas les fruits escomptés par ce que d’une part les populations ne collaborent pas réellement avec les forces de sécurités pourtant elles devraient le faire et leur donner des informations afin que celles ci soient plus efficace sur le terrain.

Comments are closed.