Haute autorité de la communication (HAC) : Mahamane Hamèye Cissé, Amidiata Ouattara et trois autres collègues décorés

0

Au nom du président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita, Grand Maître des Ordres nationaux du Mali, la Haute autorité de la Communication (HAC) a procédé, le mercredi 29 janvier 2020, à la décoration au titre de 2020 de cinq de ses travailleurs dont deux responsables (Mahamane Hamèye Cissé et Amidiata Ouattara au grade de Chevalier de l’Ordre national) et 3 agents (Jean Batiste Mamadi Sissoko, adjudant chef Abdoulaye Traoré et Mme Fatoumata Bintou Camara) sont décorés de la médaille du Mérite avec effigie abeille). Les décorations ont été remises aux récipiendaires par Gaoussou Drabo (représentant du président de la HAC) et le Grand chancelier des Ordres nationaux, Général Amadou Sagafourou Guèye.

ahamane Hamèye Cissé et Amidiata Ouattara sont désormais Chevaliers de l’Ordre national du Mali.  Leur décoration par la Haute autorité de la Communication (HAC) est une juste reconnaissance de leurs mérites. En effet, ces deux hommes, des journalistes chevronnés, font partie des pionniers de la presse privée malienne.  Ils se sont battus pour la démocratie et la liberté d’expression. A la HAC, ils se sont montrés à la hauteur de leur responsabilité.

Et ce travail abattu vient d’être reconnu par la HAC. En plus de Mahamane Hamèye Cissé et Amidiata Ouattara, trois agents (Jean Batiste Mamadi Sissoko, adjudant chef Abdoulaye Traoré et Mme Fatoumata Bintou Camara) ont reçu la médaille du Mérite avec effigie abeille. Pour ces distinctions, Gaoussou Drabo (qui représentait Fodié Touré, le président de la HAC) a adressé ses gratitudes au président Ibrahim Boubacar Kéita qui a donné son assentiment aux propositions de décoration faites par le président de la HAC.

A ses dires, la décoration des 5 personnes est la juste récompense de leur engagement démontré et de leur qualité de travail abattu et apprécié non seulement à la HAC, mais aussi tout au long de leur parcours antérieur. Il a tenu à les féliciter et s’est dit persuadé que leurs mérites leur permettront de prendre en charge l’obligation qui les attend désormais.

“En effet, les distinctions que vous recevez vous imposent un surcroît d’investissement personnel tant dans les missions qui vous sont déjà attribuées que dans les responsabilités qui vous pourraient vous être confiées à l’avenir. Faire toujours un peu plus et surtout faire constamment un peu mieux, c’est ce que la Nation malienne exige des filles et des fils qu’elle distingue. Cette exigence est encore plus forte dans le contexte actuel […] Dans la situation présente du Mali, le dévouement, c’est l’implication totale que chacun doit mettre dans ses actes au service du Mali car demain ne se construira pour nous que dans la solidarité”, a rappelé Gaoussou Drabo. Il a félicité les récipiendaires et souhaité que la HAC continue par la qualité de son action à faire émerger d’autres méritants.

Mahamane Hamèye Cissé (porte-parole des récipiendaires) : “Nous apprécions avec humilité et fierté ces distinctions qui sont pour nous un indicateur de reconnaissance de notre travail que nous faisons avec des collègues auxquels nous

dédions ces médailles”

Au nom des récipiendaires, de Mahamane Hamèye Cissé a remercié le président de la Haute autorité de la communication pour le choix porté sur eux, un choix approuvé par le président de la République à qui il a adressé leur gratitude pour l’honneur qu’il leur a fait d’avoir la reconnaissance de la patrie. “Nous apprécions avec humilité et fierté ces distinctions qui sont pour nous un indicateur de reconnaissance de notre travail, un travail que nous faisons du reste si bien avec l’ensemble de nos collègues auxquels nous dédions ces médailles parce que justement, elles sont en réalité le résultat d’une œuvre dont nous sommes les échantillons choisis aujourd’hui, en attendant le tour des autres Inshah’Allah. Les récipiendaires que nous sommes mesurent toute l’importance des récompenses que nous recevons pour les bons et loyaux services rendus avec efficience, dévouement, initiative créatrice dans notre domaine.

Aussi, nous serons fiers de porter les insignes des ordres nationaux. La seconde conviction que nous tenons à exprimer en tant que récipiendaires est que le plus difficile nous reste encore à faire. La Nation malienne qui nous accorde ces distinctions attend légitimement de nous un surcroît d’efforts et une implication encore plus forte dans sa sauvegarde. Notre pays n’a jamais connu de temps faciles, mais depuis 2012, il affronte une conjoncture inédite et complexe. Cette conjoncture, nous avons le devoir d’en transcender les effets pour construire un pays plus fort et plus apte à relever les challenges de ce siècle”, a-t-il dit.

Mahamane Hamèye Cissé a promis, qu’à la HAC, ils vont continuer à œuvrer pour une régulation qui assure la pluralité et l’équilibre de l’information, qui protège les droits individuels et qui promeut la qualité des médias cultivant les principes démocratiques et de culture de la paix dans la diffusion de l’information et le respect de l’éthique et de la déontologie pour le grand bien des populations.

Après ce cérémonial, Gaoussou Drabo a remis les médailles de Chevalier de l’Ordre national à Mahamane Hamèye Cissé et Amidiata Ouattara. Le Grand chancelier des Ordres nationaux, Général Amadou Sagafourou Gueye, les médailles de Mérite à l’effigie Abeille à Jean Batiste Mamadi Sissoko, adjudant chef Abdoulaye Traoré et Mme Fatoumata Bintou Camara. La cérémonie a été immortalisée par une photo de famille.

                             Siaka DOUMBIA

 

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here