Integrity Icon célèbre les fonctionnaires honnêtes et intègres de la fonction publique

0

Le Jeudi 25 février s’est déroulé à l’hôtel de l’Amitié de Bamako le Gala annuel  2020  de  Accountability lab, organisé à l’honneur des lauréats du programme Integrity Icon Mali. Aïssata Sangho, enseignante de son état, résidente de Gourma-Rharous, est l’heureuse déclarée  Integrity  Icon  Mali 2020 avec 22571 voix.

maliweb.net  – Integrity Icon célèbre les fonctionnaires honnêtes et intègres de la fonction  publique depuis des années au Mali. Une tradition établie  pour encourager l’intégrité et combattre la  corruption sous nos cieux, les lauréats de la présente édition sont : Gaoussou Simpara, Moussa Abdoulaye Diarra, Aissata  Sangho,  Mariam Diarra, Seydou Dao.  Après délibération du jury  membres dont le président est  Daouda Tékété, Mme Aïssata Sangho remporte la première place 22571 voix.  Les lauréats ont été départagés suivant un  processus  qui combine les points obtenus par  SMS,  en ligne et vote du jury.

Pour le président du  jury, la meilleure manière de lutter contre la corruption est d’agir sur les causes plutôt que sur les effets.  Et à ses dires, l’expérience de l’icône 2020 mérite d’être connue et servir d’exemple. En effet,  Mme Aïssata Sangho, a initié un club de lecture dans sa localité, une volonté pour elle  d’apporter un changement dans son environnement en contribuant dans la bonne éducation des enfants.

Moussa Kondo , directeur pays Accountability Lab Mali, dans son allocution, a félicité l’ensemble des lauréats pour leur engagement et leur grand sens de responsabilité individuel dans la bonne réalisation de la Nation.  Il n’a pas manqué de remercier les partenaires pour leur confiance et soutien  notamment les Pays-Bas dont l’ambassadeur était présent à la réception. L ’ancien ministre de la justice Malick Coulibaly, ancien Icon , et  l’ ancien premier ministre Moussa Mara en plus d’autres personnalités étaient également présentes à cette soirée Gala marquant la célébration de Integrety Icon 2020.

Khadydiatou SANOGO/maliweb.net 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here