A Ségou-Pelengana : Le Président IBK appelle l’AMADER à revoir son schéma

6
IBK (photo archives)

Vendredi, le Président Ibrahim Boubacar Keïta qui bouclait sa tournée régionale de Ségou a posé la première de la Centrale solaire de Pélengana-Ségou. Le moment fut pour celui qui grondait quelques heures plutôt ses subalternes pour lui avoir caché la cherté du kilowatt de l’électricité à Bla, de sommer l’AMADER à revoir son tableau.

Après avoir participé à la prière du vendredi dans la grande mosquée de Ségou, le Chef de l’Etat qui est revenu en colère de Bla, est allé poser la première pierre pour la réalisation de la centrale solaire photovoltaïque de Pélengana Ségou, développé par la société norvégienne Scatec en partenariat avec IFC InfraVentures et le développeur malien Africa Power 1.  Et, dès qu’elle sera fonctionnelle, il est attendu que la Centrale de Ségou produise 60.000 mégawatts-heure (MWh). Avec 200 emplois locaux que le projet créera pour sa construction, l’électricité que la Centrale produira est estimée à près de 5% de  la consommation totale d’électricité au Mali.

Avant de procéder à la pose de la première pierre, le Président a émis son souhait à ce que la centrale de Pélengana soit totalement utile pour faire reculer la pauvreté.  Car, « tailleur, électricien, soudeur…, tous ces gens de petits métiers se servent de l’électricité, et cela fait reculer la pauvreté », a rappelé le Président.

A  l’Agence Malienne pour le Développement de l’Energie Domestique et l’Electrification Rurale (AMADER) qui fournit l’électricité à Bla, un établissement public à caractère administratif, créé en 2003 pour aider le Gouvernement Malien dans ses efforts pour améliorer l’accès des populations rurales défavorisées à des services énergétiques de base qui permettront d’atteindre les objectifs de croissance économique et de réduction de la pauvreté y compris ceux découlant des objectifs du Millénaire pour le Développement, le Président adresse son message.  « L’AMADER doit revoir son schéma, il n’est pas question de faire du mercantilisme. Sa mission est rurale, et si ce faisant, elle avait plus souci de bénéfice que d’intérêt général, certains contrats devront être déchirés sans problèmes, avant d’ajouter. Je crois que ce propos se comprend aisément. Je n’ai pas parlé en vol-à-pic, j’ai parlé en français intelligible et chœur, un partenariat doit être un partenariat franc, honnête et loyal, sinon y a pas de sens. Aucun partenariat qui ne soit d’intérêt public, bien compris, bien assuré et bien préservé, sinon quoi ? Vous croyez  que les Maliens nous ont fait confiance pour inaugurer des foires de fleurs ? C’est pour répondre à leurs besoins les plus prégnants, et ces besoins c’est d’allouer les sortir de la nuit, les sortir de l’obscurité, leur donner des logements décents ».  C’était à Ségou-Pélengana, quelques minutes avant la pose de la première pierre de la dite centrale.

Issiaka M Tamboura, de retour de Ségou (maliweb.net)

PARTAGER

6 COMMENTAIRES

  1. L’Amader à pour vocation d’électrifier les Ruraux… mais aussi les sites isolés ce, à moindre cout
    Un Projet similaire d électrification a été réalisé au Mali par la Coopération Internationale Monégasque à Kenenkou (Région de Koulikoro) Projet dénommé : “Fontaine de la Lumière”
    A mon avis, l’Amader devrait s’en inspirée… car des centaines de Millions destinés pour cette bonne cause aux profit des plus nécessiteux… sont honteusement détournés par ceux la même chargés de le développés sur la base de sur facturation des équipements, la non visibilité des études d’impact économiques des sites etc…etc…etc… et forcement au final le Kwh ne sera jamais en adéquation( seuil de rentabilité ) avec le site concerné par le Projet.
    Je suggère au Ministre de L’Energie et de l’eau les recommandations suivantes:
    – La suppression au sein de l’Amader de la Direction de l’Électrification Rural
    au profit de L’AER;
    – La suppression des Installations hybrides panneaux solaires /Groupe Électrogène

    – Le développement des ER ( panneaux solaires) et la Biomasse Ligneuses;

    MGE.

    • Qq remarques en réponse à ce commentaire de dab :
      – AER, AMADER, ANADEB, pourquoi avoir trois agences différentes sur des sujets aussi proches? Il y a des recoupements qui justifieraient en effet de gagner en efficacité en regroupant toutes ces agences sous un même chapeau, avec une direction commune et une répartition du travail à travers différents services au sein de cette entité.
      – Les Installations hybrides panneaux solaires /Groupe Électrogène ont l’avantage d’utiliser des sources d’énergie complémentaire pour pouvoir assurer une production continue (si tant est que le site est correctement dimensionné et utilisé). Un des principaux problèmes de l’énergie solaire réside dans le stockage de l’énergie. A moins de sur-dimensionner les batteries, il vaut mieux -économiquement parlant- compter sur un bon vieux générateur pour pallier aux éventuels manques d’énergie solaire au cours de la journée et de la nuit.
      – La biomasse ligneuse, c’est déjà 80% de l’énergie domestique au Mali. Il faudrait donc plutôt viser la maitrise d’une production durable et l’efficacité énergétique dans les différents usages de cuisson.

  2. Ibk
    Dit être au courant de tout a Segou et de contredit a bla en disant de n’être jamais informé de ce qui se passe.
    L’électrification rurale révèle de la volonté politique du gouvernement.
    Si l’État accepte de subventionné l’exploitation de l’electricité en milieu rural le prix du kWh va baiser sinon tout ce que Ibk dit, est du pire populisme .

  3. Mon frere accepte IBK car c’est la volonte divine qui l’a mis la Ou il est. Tu es un fan de ATT on le sait. Tes commentaires ne sont pas objectifs. On sent seulement de la haine dans tous les commentaires que tu fais Sur maliweb. Tant mieux si cela te soulage un peu. Sinon tu ne fais pas avancer le debat. Negatif toujours negatif.

    • Fous-nous la paix avec tes idioties.

      Il n’a pas prononcé le nom d’ATT et il ne suffit pas que l’on se montre fatigué des discours interminables et sans lendemain dE Mandé Zonkèba pour qu’on soit pro ATT.

  4. Les maliens sont fatigués avéc les discours populiste de Ibk à force il ne sera plus écouter

Comments are closed.