Vente du Draal de Kayes N’di : Le service des affaires domaniales de Kayes accusé de spéculateur foncier et de marchandage !

3

Immatriculé dans le titre foncier de Kayes en 1830 et attribué au quartier de Kayes N’Di en 1917 par les colons comme équipement marché, le Draal de Kayes N’di  a été morcelé vers les années 1992 en 114 titres pour être vendu.

Servant d’espace de commerce (foire et exposition), lieu de prière lors des fêtes et abritant les grands évènements lorsque des personnalités sont de passage dans la cité des rails, le Draal de Kayes N’di  est devenu depuis un bon moment une proie pour les spéculateurs fonciers selon les habitants du quartier Kayes ndi.

Pour montrer sa ferme opposition à la vente de  cet espace et mettre à nu toute “idée machiavéliques ” de vente du Draal de Kayes N’di , un grand meeting populaire s’est tenu le dimanche 21 janvier 2018 sur le dit espace lequel a réuni la quasi- totalité de la population du quartier de Kayes N’di  appuyée par les habitants des autres quartiers de Kayes avec la bénédiction de leurs chefs de quartier eux mêmes présents au meeting .

Qui sont ceux qui spéculent au tour de cet espace et pour quel intérêt ?

À cette question la réponse ne se fait pas attendre, l’ex ministre de l’artisanat et du tourisme N’Diaye Bah nouveau chef de quartier de Kayes N’Di  qui a succédé à son frère après sa mort ne mâche pas ses mots et charge le service des affaires domaniales de Kayes « Ces titres fonciers qui ont été délivrés ne respectent aucune procédure normale. Un matin, ils sont venus mettre des bornes, donc nous avons compris tout de  suite que c’est de la spéculation et du marchandage de la part du service public du domaine  de Kayes moyennant quelque chose. ».

Révoltée par ses agissements malsains de la part du service public  des affaires domaniales de Kayes, la population  de Kayes N’di  ne compte pas baisser les bras et compte suivre de près cette affaire.

Donc affaire à suivre …

Michel Yao

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

3 COMMENTAIRES

  1. Kayel coumba nenam tu as résisté et tu continueras à resister contre toute tentative de vente de ton drall.
    Nous te ferons le quartier où il fera bon vivre.

  2. Cet espace comme dit dans le commentaire est destiné aux foires qui étaient organisées dans les années avant 1992 draal est un carrefour où les habitats et leurs troupeaux des autres villages à proximité de Kayes N’DI se reposaient avant de prendre la route pour leurs villages le soir. C’est un carrefour de rencontre entre les Peulhs, les Maures, les Kasokhés et les Sarakolés. Pour rappel le Chef de quartier était un ministre de la culture il n’est jamais trop tard nous sommes de cœur avec vous.

Comments are closed.