Ahmed Diané Séméga au forum international des investissements au Mali : « … le Mali renait… »

0

Dans les coulisses du 1er forum Invest In Mali tenu à Bamako du 7 au 8 décembre dernier, l’ancien inamovible ministre d’ATT, Ahmed Diané Séméga, Haut-Commissaire de l’Organisation pour la Mise en valeur du fleuve Sénégal (OMVS), nous a livré ses impressions. Il pense que l’organisation d’un tel événement dans notre pays est signe de sa vitalité. Le Mali renait pour M. Séméga.

« Mes impressions sont très bonne. C’est une réussite. Comme, ils l’ont dit, le pari du Mali. Je crois que le pari de l’organisation a été relevé en termes d’affluence, en termes de qualité de l’organisation et sur le plan intellectuel. Vous avez vu les panels qui sont riches avec des intervenants très compétents et aussi l’intérêt du public par rapport aux questions centrales qui sont celles de l’électricité, celle du développement des infrastructures d’une manière générale. Véritablement, c’est un pari réussi. Moi, ma participation, elle intervient à double un titre : d’abord, je suis Malien et fier de l’être et deuxièmement, je suis, au nom du Mali, Haut-commissaire de l’OMVS, qui est un espace d’intervention, qui est un levier de développement économique au service du Mali. J’ai également parlé de la navigation sur le fleuve qui est un volet important pour le Mali et les autres pays de l’espace. Pour parler de l’électricité, vous avez vu que Manantali produit de l’électricité. Manantali qui appartient à l’OMVS est au Mali. Véritablement, je suis satisfait à plusieurs titres. Je voudrais que ce pari se transforme véritablement en action concrète comme Dieu le veut. Pour le développement économique du Mali. Que d’autres forums de ce genre puissent se tenir dans le pays. C’est un signe que le Mali renait. Il y a de la sécurité. C’est un message d’espoir qui est simplement à l’adresse de nos populations mais également à l’endroit du monde. Pour qui connait l’intérêt que le monde a pour ce grand peuple ».

A noter que l’OMVS regroupe les Etats riverains du fleuve Sénégal : le Mali, la Guinée, la Mauritanie et le Sénégal. Elle a pour mission de conduire le programme de développement multisectoriel et intégré, basé sur la maitrise et la gestion rationnelle en eau du bassin qui couvre une superficie de 300000 km2. D’où la participation de l’OMVS avec à sa tête son Haut-Commissaire, Ahmed Diane Séméga à ce grand forum des investisseurs dont les 4 secteurs prioritaires d’investissement étaient l’énergie, l’agriculture, l’élevage et les infrastructures.

A.B.D

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here