Élections consulaires à la CCIM : Comment le Candidat Boubacar Tandja a failli être disqualifié

1

Les faits se sont déroulés dans la nuit du vendredi au samedi 27 juin 2015 au conseil national du patronat, où le candidat Tandja et son état major recevaient une délégation du groupement des commerçants en vue de coordonner leurs violons afin d’aller vers une liste consensuelle. Mais, ce que Tandja et ses hommes ne savent pas, leurs interlocuteurs d’en face se sont déjà inscrits sur les listes électorales dans les sections industries et services. Ils ont déposé une liste propre en bonne et due forme en leur nom. Alors que la réunion portait sur une possibilité d’un consensus pour sortir une liste commune. Mais Tandja et ses hommes ne sont pas dupes. Ils ont une intuition que leurs interlocuteurs du jour ne sont pas des enfants de cœur. Ainsi, ils avaient préparé un plan B qui consistait à déléguer une commission chargée de déposer la liste de Tandja auprès de la commission à 23h55 si d’ici là, aucun consensus n’est trouvé. Les membres du groupement ont trainé les pieds dans des tractations interminables pour que Tandja soit forclos. Ce dernier a pris les devant, à l’heure indiquée son équipe a déposé la liste auprès de la commission. Quand l’information est parvenue dans la salle, le groupement a crié à la trahison de la part de Tandja. Ce dernier leur a rappelé qu’il est au courant pour eux aussi, que depuis 18h le groupement a déposé sa liste. Jusqu’à 3h du matin, la petite réunion continuait avec l’ensemble des prétendants dont Mamadou Tiéni Konaté, l’actuel président du collège transitoire, Ousmane Djitteye supposé candidat du groupement et Tahirou Sy. Comme le dit l’adage « a un malin, malin et demi ».

A suivre.

Harber MAIGA

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

Comments are closed.