Initiative pour la gouvernance de la sécurité (SGI) : Les USA offrent 65 millions de dollars à 6 pays africains pour leur système de sécurité

L’Initiative pour la gouvernance de la sécurité (SGI) est un plan d’action des Gouvernements du Mali, des Etats-Unis et de 5 autres africains, lancée lors du Sommet des leaders africains de 2014 aux USA. Elle est dotée d’un budget initial de 65 millions de dollars pour les 6 pays africains membres, afin de renforcer leur système de sécurité.

0

Le Mali a signé cette initiative pour la gouvernance de la sécurité avec les USA le samedi 5 décembre dernier, au Secrétariat général de la Présidence. C’est le ministre des Affaires Etrangères Abdoulaye Diop et l’Ambassadeur des USA au Mali, SE Paul Fomlsbee, qui ont apposé leurs signatures au bas de document, devant un parterre de hauts gradés des forces de défense et de sécurité de notre pays et les ministres de la Défense et des Anciens Combattants, de la Justice et des Droits de l’Homme, de la Sécurité et de la Protection Civile et de la Réconciliation Nationale.

Cette initiative vise à protéger les citoyens maliens et à relever, avec intégrité et responsabilité, les défis et menaces qui pèsent sur le Mali. Plus spécifiquement, cette initiative concerne les domaines de la défense, la police nationale et la justice.

Dans le domaine de la défense, l’initiative SGI mettra l’accent sur les aspects critiques permettant d’établir et de maintenir une force militaire efficiente. Dans ce sens, elle va renforcer la capacité du ministère de la Défense à élaborer, diffuser et superviser sa propre politique d’unification, sa stratégie et sa doctrine.

«Cela permettra à tous les membres des forces armées, de la nouvelle recrue à l’officier le plus haut gradé, de s’identifier à ce but clairement défini. La doctrine et la supervision constitueront un pilier essentiel pour les pratiques claires en matière de formation, une gestion innovante des ressources humaines et, à terme, une force militaire préparée, entretenue et dévouée à la défense de la Nation, aussi bien en temps de paix qu’en période de conflit», a déclaré l’ambassadeur Fomlsbee, après la signature de l’initiative.

Avec la Police Nationale, l’initiative SGI va soutenir les efforts maliens pour faire en sorte que la police puisse recruter, retenir et promouvoir des agents motivés de manière transparente. «Cela donnera un coup de pouce à l’effort qui vise à assurer que tous les agents sont bien formés et qu’ils sont habilités à garantir la sécurité dans leurs voisinages immédiats. Lorsque les familles voient que les policiers sont là pour les protéger, la police peut accomplir son travail de façon plus efficace», a-t-il indiqué.

Sur le plan judiciaire, le partenariat SGI va accompagner le ministère dans la mise en œuvre du Plan d’Urgence récemment adopté. Plus précisément, selon l’Ambassadeur américain, les États-Unis veulent améliorer la capacité du Gouvernement du Mali à évaluer la performance du personnel judicaire et à garantir la conformité au droit et la transparence des actions entreprises par le personnel judicaire.

Au cours de cette cérémonie, il a aussi fait savoir que le peuple américain partageait les mêmes objectifs que le peuple malien. «Nous voulons tous une société où nos enfants peuvent aller à l’école et trouver des emplois. Nous voulons tous éduquer nos enfants dans la sécurité. L’Initiative SGI fera partie de cette vision, en s’assurant  que le Gouvernement du Mali puisse réaliser les rêves de ses citoyens en leur offrant une gouvernance efficace et attentive, faite d’engagement, de motivation et de personnel qualifié», a déclaré Paul Fomlsbee.

Cette cérémonie marque la reprise de la coopération bilatérale entre le Mali et les USA en matière de défense et de sécurité, suspendue depuis les évènements de 2012 dans notre pays.

Youssouf Diallo

PARTAGER