L’ambassadeur de l’Allemagne face à la presse : « Si la MINUSMA quitte le sol du Mali aujourd’hui, on ne parlera plus du Mali »

7

« Si la MINUSMA quitte le sol du  Mali aujourd’hui, on ne parlera plus du Mali ». Ces propos sont de l’ambassadeur de l’Allemagne au Mali, son  excellence  Dietrich Becker. Il l’a fait savoir en faveur d’une conférence de presse animée le 26 Septembre 2017, à la  Maison de la Presse.

C’était dans le cadre de la commémoration de la fête de l’indépendance du Mali et la journée de l’unité allemande qui se tiendra le 3 octobre prochain. Profitant de cet échange avec la presse, l’ambassadeur a fait le point sur la coopération germano malienne qui, à son avis, se renforce à travers l’orientation dans d’autres axes de développement que sont la décentralisation, l’agriculture et l’eau.

Selon son excellence M Dietrich Becker la coopération est au cœur du partenariat entre son pays et le Mali. Plus de 100 projets et initiatives de la coopération allemande sont mis en œuvre avec un total de 430 millions d’euros de fonds.

L’Allemagne est un contributeur d’aide humanitaire majeur par son soutien aux populations les plus vulnérables. La république fédérale d’Allemagne reste au côté  du Mali dans le cadre du renforcement de la sécurité de lutte contre le terrorisme. Par rapport à la sécurité, l’Allemagne vient en appui à la MINUSMA avec actuellement jusqu’à un millier de soldats allemands déployés à Gao et Bamako et des dizaines de policiers dans le cadre d’UNPOL.

Pour son excellence, son pays appuiera le Mali dans l’opérationnalisation de  la force du G5 Sahel. Il affirme que, la réussite de cette conjointe exige également des progrès dans la réforme du secteur de la sécurité et surtout en ce qui concerne la gestion des ressources humaines. Le partenariat  entre le Mali et l’Allemagne s’accentue aussi  dans le domaine politique, économique et dans la gestion des collectivités à travers la décentralisation.

S’agissant de la politique, l’ambassadeur a félicité les parties prenantes à l’accord et demande aux parties de travailler ensemble pour une paix durable. A ses dires, l’Allemagne continuera à aider le gouvernement du Mali dans toutes politiques de paix, de stabilité et de développement.

La décentralisation est la clé d’une paix durable au Mali. «  Ensemble, nous œuvrons pour un Mali où chaque citoyen pourra exercer la responsabilité pour sa commune, son cercle, sa région. Cela exige que le gouvernement malien transfère réellement les compétences et des ressources financières du budget de l’Etat aux collectivités territoriales », a-t-il souligné.

En outre, l’ambassadeur dira que la France ne divise pas le Mali et n’a aucun intérêt  à le faire. « Si la MINUSMA quitte le sol du  mali aujourd’hui, on ne parlera plus du Mali » a martelé son excellence.

Boubacar D Wagué

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

7 COMMENTAIRES

  1. Ne lui écouter pas il dit que des mensonges il veu nous faire croire que sans eux on peu rien faire cet totalement faux mes frères Unissont nous pour faire face à cet bandit de narco trafiquants de drogue de gangsters de l’occident

  2. Ce que vous avez pas compris vous les Africains , surtout les Maliens , comment voulez vous que nos militaires gagne la guerre face aux occidentaux plus précisément la France . C’EST la France qui soutient les terroristes au Mali au profit de leur intérêt , c’est la France qui fournit les armes au MNLA . Sinon si la France veut réellement aider le Mali il n’a qu’à arrêter le chef rebelle qui est Iyad ag ghaly . Il faut réveiller votre tête mes chers malien . Merci

  3. C’est la pure vérité tout le monde le sait qu’on a pas de braves soldats ils ont peur de mourir alors que leur slogan est la patrie ou la mort nous vaincrons et c’est pas le cas la France et l’Allemagne savent bien c’est pour cela que ses voyous nous dictent leur loi qu’Allah nous fasse miséricorde et nous assiste yarabi même si le président achète tout s’ils n’ont pas la motivation de faire la guerre c’est zéro walaye

  4. OUI on parlera du Mali.C’EST DIEU-LE TOUT PUISSANT qui decidera du Devenir du Mali.Le Mali n’a que faire de la minusma.

  5. Malheureusement ce que Monsieur l’Ambassadeur dit est la triste réalité. Nos ennemies savent parfaitement qu’ils n’ont rien en face au delà des forces étrangères et de GATIA. Si ceux ci se retirent GATIA seul ne peut pas faire face aux rebelles et aux djihadistes. Quand à l’Armé elle compte pour du beurre et ses Adversaires savent qu’elle a peur et qu’elle est composée de lâche du general le plus gradé au plus petit solda. Même si la France n’a pas forcement intérêt à voir le Mali divisé elle le préfère en position de faiblesse pour lui imposer ses volontés au mieux de ses intérêts. Notre Armé doit accepter de se battre avec détermination et rage de vaincre. Sans quoi même les hélicoptères de combat, les bombardiers et les Mique ne suffiront pas pour nous débarrassé des fauteurs de trouble.

  6. S E Dietrich Becker ambassadeur de l’Allemagne : « Si la MINUSMA quitte le sol du mali aujourd’hui, on ne parlera plus du Mali » .
    MDRRRRR, maliens que dites vous de cette VERITE ? ? ?
    Ne fuyez pas ce thread, votre pays a la chance d’être encadré.

Comments are closed.