Les MAE chinois et malien conviennent de renforcer la coopération mutuellement bénéfique

2

Le conseiller d’Etat et ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi et son homologue malien Abdoulaye Diop sont convenus mardi d’approfondir la coopération mutuellement bénéfique lors de leur rencontre en marge de la 77e session en cours de l’Assemblée générale des Nations Unies (AGNU).

Notant que la conjoncture internationale actuelle est complexe et volatile avec des incertitudes croissantes, M. Wang a dit que son pays était disposé à travailler avec le Mali pour maintenir la compréhension, le soutien et la confiance mutuels, faire progresser l’amitié traditionnelle entre les deux pays et renforcer la coopération mutuellement bénéfique.

Il a ajouté que la Chine attachait de l’importance à la souveraineté nationale légitime du Mali, à ses préoccupations en matière de sécurité et de développement et qu’elle soutenait le peuple malien dans son choix indépendant d’une voie de développement adaptée à ses conditions nationales.

Le ministre chinois a ajouté que son pays soutenait également le Mali dans sa lutte contre le terrorisme et pour la défense de l’unité nationale et qu’il continuera d’apporter son soutien et son aide au développement stable du Mali.

A propos de la concrétisation des résultats de la 8e Conférence ministérielle du Forum sur la Coopération sino-africaine (FCSA), il a déclaré que la Chine était prête à renforcer sa coopération avec le Mali dans les domaines de la santé publique, de la construction d’infrastructures et de développement agricole, à accélérer l’assistance en matière de vaccins COVID-19 et de fournitures anti-pandémie, ainsi qu’à faire progresser de façon ordonnée des projets d’aide tels que les centrales hydroélectriques, les villages pilotes en matière d’énergie solaire et la coopération en matière de technologies agricoles.

M. Wang a aussi dit espérer que le Mali continue de prendre des mesures efficaces pour assurer la sécurité des entités et des personnels chinois et de créer un environnement plus stable et plus sûr pour la coopération bilatérale.

Pour sa part, M. Diop a noté que la Chine était un bon ami et un bon partenaire de son pays, disant la remercier sincèrement pour sa solidarité, son amitié et son soutien aux efforts du Mali pour défendre sa souveraineté, son indépendance, sa stabilité politique et son unité nationale, ainsi que son aide précieuse pour le développement économique et social du Mali.

Il a ajouté que le Mali était aussi un partenaire fiable pour la Chine, précisant que son pays adhérait résolument à la politique d’une seule Chine et la soutenait dans la défense de ses intérêts fondamentaux.

La partie malienne est prête à approfondir la coopération mutuellement bénéfique avec la Chine et prendra toutes les mesures nécessaires et ne ménagera aucun effort pour protéger la sécurité de ses amis chinois au Mali, a assuré M. Diop.

M. Wang a par ailleurs souligné que la Chine était disposée à travailler avec le Mali pour soutenir le principe de non-ingérence dans les affaires intérieures d’autres pays et défendre l’équité et la justice internationales.

La Chine s’est engagée à fournir des biens publics au monde, à promouvoir la paix, le développement et la coopération plutôt que la guerre, l’ingérence ou la subversion, a-t-il ajouté.

Plus la Chine se développera, plus elle offrira de soutien aux pays en développement; plus elle deviendra puissante, mieux la paix et la sécurité mondiales pourront être garanties, a dit M. Wang, ajoutant qu’elle était prête à renforcer sa solidarité et sa coopération avec tous les pays en développement et à défendre leurs intérêts communs.

Source: Agence de presse Xinhua

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here