Sommet extraordinaire Chine-Afrique et Pandémie Covid-19 : les nouveaux sillons d’une coopération internationale plus solide

1

« Lorsque la Chine s’éveillera…le monde tremblera », bien qu’attribuée à Napoléon, la paternité de cette citation plus actuelle que jamais revient à Alain Peyrefitte, diplomate français, mais aussi ancien ministre de l’éducation nationale.
Aujourd’hui, une nouvelle révolution mondiale tranquille est en train de se dérouler en République populaire de Chine et tout le monde cherche à comprendre ce qui se passe dans « l’Empire du Milieu » et qu’est-ce qui fait courir Beijing sur le continent africain ?

Aujourd’hui c’est le nouveau défi planétaire mondial qu’est la Covid-19 qui fait courir la RPC sur le continent d’où l’organisation par visioconférence du Sommet extraordinaire Chine-Afrique sur la solidarité contre la Covid-19 par le président Xi Jinping, « nous devons travailler résolument pour promouvoir la coopération sino-africaine. Pour réduire les impacts de ce défi sanitaire, il nous faut renforcer la coopération dans le cadre de l’Initiative «la Ceinture et la Route» et accélérer la mise en œuvre des acquis du Sommet de Beijing en mettant davantage l’accent sur la santé, la reprise des activités et l’amélioration du bien-être de la population ». La pandémie de Covid-19 est la meilleure illustration de la philosophie du président Xi Jinping à travers la réalisation, dans le projet mondial des Nouvelles Routes de la Soie, d’une nouvelle forme de solidarité internationale.

Le président chinois en « humanisant la mondialisation » ne pouvait rencontrer une meilleure opportunité qu’à travers cette lutte contre la Covid-19. En matière de coopération Chine-Afrique nul ne peut nier la sincérité de la coopération chinoise. La mondialisation qui s’imposait de plus en plus est synonyme d’égoïsme entre les nations, de protectionnisme en matière de commerce, et d’unilatéralisme dans les relations internationales. Face à cette dérive de la mondialisation, la coopération Chine-Afrique n’a jamais cessé de défendre les valeurs de solidarité, de libre échange et de multilatéralisme. L’année 2020 symbolise le soixantième anniversaire de la coopération entre la République populaire de Chine et notre pays le Mali qui d’ailleurs a adhéré à l’Initiative de la Route et de la Soie.

………lire la suite sur lessor.site

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. LES VIEUX NEGRES COMPLEXES D AFRIQUE FAITS PAR L OCCIDENT NE VOIENT MEME PAS CETTE CHINE ILS SONT HABITUES A SE FAIRE FOUTRE DEDANS EN EUROPE ET PAR LES EUROPEENS,PRENNENT PAS LA CHINE AU SERIEUX…

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here