Mali : Hommage du CSDM au Premier ministre pour la réalisation de la route Kayes

1

 Hier samedi, le président du Conseil supérieur de la diaspora malienne (CSDM), Mohamed Chérif Haïdara , était en visite de terrain sur la route Kati-Kolokani-Didiéni pour évaluer la promesse du Premier ministre par rapport à la réhabilitation  de  ce tronçon.

«  Nous le savons un homme de parole, et qui ordonne tout ce qu’il dit », a déclaré le président du  CSDM, qui, après un long périple sur cette route nationale s’estime satisfait de la promesse tenue par le chef du gouvernement.  Dans la foulée des revendications,  faut-il rappeler, le premier ministre, Dr Boubou Cissé, avaient fait un déplacement  dans la première région, où il s’est engagé  à réaliser une première couche sur la route afin de permettre aux véhicules de circuler en attendant la réalisation de la seconde couche.

Pour le président  Mohamed Chérif Haïdara,  cette visite a permis de constater que  le Chef de l’Etat et son premier ministre  ont tenu leur promesse dans le temps. «  Nous nous réjouissons de cette promesse », clame-t-il.   Ajoutant qu’en plus de la réhabilitation de la route, les autorités maliennes ont  ouvert la ligne aérienne Kayes-Bamako en permettant à une compagnie régionale de desservir la région de Kayes qui enregistre la plus forte concentration des maliens établis à l’étranger.   « C’est la première fois qu’une telle prouesse  dans le transport aérien soit réalisé dans l’espace CEDEAO. Nous saluons le Président de la République pour l’ouverture de cette ligne aérienne avant qu’on finisse avec la route », a indiqué le Chef du CSDM, en citant d’autres axes routiers qui ont été réalisés simultanément à travers le pays, et qui profiteraient à la diaspora malienne.  Avant de rappeler que la route de Kayes est le poumon économique du Mali, «    sur les 616 000 milliards FCFA de recettes réalisées  par la douane malienne en 2019, 18% provenaient de la route de Kayes. Nous sommes heureux de constater que les promesses ont été tenues ».

Toujours  sur le plan du désenclavement de la région, Mohamed Chérif Haïdara a  révélé à la presse que  l’avis d’appel d’offre pour la réouverture du Chemin de fer a été lancé. A l’en croire, le premier ministre a trouvé un montant de 150 milliards de FCFA avec les Emirats Arabes-unis pour la réalisation de ce chemin.  En tant qu’organisation de la société civile travaillant pour l’intérêt de la diaspora malienne,  le CSDM estime qu’il est dans son rôle de veille citoyenne de l’action gouvernementale.  «  C’est pour dire à la diaspora malienne que le CSDM veille aux intérêts de la population de Kayes. D’autres travaux de ce genre sont prévus  à Sikasso, à Gao et ailleurs.  Le CSDM sera toujours là pour veiller », s’est-il engagé, en rendant hommage au Chef de l’Etat pour avoir nommé quelqu’un à la primature qui exécute à temps les promesses  faites.

Et le président du CSDM  de conclure en  exprimant sa reconnaissance au Chef de l’Etat pour le lancement de la nouvelle compagnie aérienne Sky-Mali au profit de la diaspora qui, selon lui, va desservir les autres pays d’Afrique, le continent européen et américain.

Au terme de cette visite de terrain, Mohamed Cherif Haidara  a  réaffirmé son engagement à veiller les intérêts des maliens établis à l’étranger, en annonçant, d’autre part, que la commission  chargée de préparer  l’élection des députés de la diaspora à l’hémicycle se mettra en place dans les jours prochains.

Siaka DIAMOUTENE/Maliweb.net

 

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here