Route Barouéli-Tamani: Chose promise, chose due

0

Les travaux de construction et de bitumage de cette route, longue de 32 km seront réalisés par une entreprise malienne BECM-CG pour un montant de 7.222.996.259 FCFA TTC et un délai d’exécution de 12 mois hors saison de pluie

Sous une forte mobilisation des populations de Konobougou et Tamani en passant par Barouéli et sous une pluie, le Président de la République, Son Excellence Ibrahim Boubacar Keita, Chef de l’Etat, accompagné des présidents des Institutions de la République et de plusieurs membres du gouvernement dont le ministre de l’Equipement et du Désenclavement, Traoré Seynabou Diop, a  procédé le mercredi 24 mai 2017,  au lancement des travaux de construction et de bitumage de la route Barouéli-Tamani. Longue de 32 km pour un montant de 7.222.996.259 FCFA TTC, entièrement financés par le budget national, la réalisation de cette route a été confiée à l’entreprise malienne BECM-CG pour un délai d’exécution de 12 mois hors saison de pluie.

Les travaux construction et de bitumage de cette route tant attendus par les populations de Barouéli et Tamani depuis 1963 dont ont été lancés ce mercredi 24 mai dernier par le Président de la République, en présence du Guide spirituel ancar dine, un natif de Tamani, Cherif Ousmane Madani Haidara, ainsi que les autorités administratives, communales et coutumiers de la région de Ségou et celles de Barouéli et de Tamani. Rappelons que ce lancement des travaux de Construction et de bitumage de la route Barouéli-Tamani marque  la dernière étape d’une série de lancements des 5 projets routiers dans certaines localités du pays.

En effet, ce projet fait partie intégrante des projets routiers prioritaires 2016-2018, qui s’inscrivent dans le cadre de la matérialisation de la volonté du Président de la République. Son objectif global est d’atténuer les difficultés de circulation sur la route et de contribuer au développement socio-économique du pays, grâce à l’amélioration de la mobilité des agents économique, mais aussi de contribuer à la facilitation de l’écoulement des produits agricoles de la zone.

Dans son intervention Mme le ministre du l’Equipement et du Désenclavement, Traoré Seynabou Diop, a tout d’abord remercié les populations de la région de Ségou et particulièrement celles de Barouéli et de Tamani pour l’accueil chaleureux, empreint d’hospitalité. Le désenclavement permet de rompre l’isolement. Selon Mme Traoré Seynabou Diop, le concept de désenclavement, tel que mis en œuvre actuellement au Mali, tire son origine de la vision du Président de la République IBK, de redonner aux filles et fils du Mali leur dignité, leur fierté d’autant de prospérité, comme cela a été mentionné dans son projet de société ” Le Mali d’abord”. Toujours, selon elle, le concept de désenclavement implique également l’ambition du Président de la République pour le Mali. Une ambition  portée vers le rapprochement entre les zones de production et celles de consommation et résolument tournée vers le développement des infrastructures routières comme facteur de création de richesses, a-t-elle expliqué. C’est pourquoi, le présent projet de construction et de bitumage de la route Barouéli-Tamani a été initié, ainsi que d’autres en chantiers.

Pour Mme le ministre de l’Equipement et du Désenclavement, la réalisation de la route Barouéli-Tamani aura un impact positif sur le quotidien des populations bénéficiaires à travers notamment l’amélioration de leurs conditions de vie et de travail. Pour ce faire, elle a invité fortement l’entreprise bénéficiaire de ces travaux et autres acteurs à créer de la richesse en utilisant au maximum les ressources humaines locales de Tamani et Barouéli.

La réalisation de cette route est de la concrétisation de la promesse de campagne. Une promesse portée sur l’honneur du Mali  et le bonheur des maliennes et maliens.

C’est pourquoi, les populations de Barouéli et de Tamani ont  réservé un accueilli chaleureux au Président de la République et sa délégation pour lui exprimer leur reconnaissance. A cet effet, le guide spirituel Ancar dine, Cherif Ousmane Madane Haidara, le maire de Tamani, Mamadou Yarenagoré et le chef de village de Tamani, Tata Fofana, ont tous saisi l’occasion du grand jour qui marquera la fin de leur calvaire routier depuis 1963, pour exprimer leur reconnaissance au Président de la République d’avoir honoré ses promesses qu’il a faite aux populations de Barouéli et de Tamani lors de la campagne présidentielle. Compte tenu de l’état de cette route et les attentes des populations, ils ont plaidé  pour la réalisation rapide des travaux.

Prenant la parole, très ému, le Président de la République, a engagé l’entreprise chargée de l’exécution des travaux de faire tout son mieux pour raccourcir le délai contractuel. Car, il a souhaité revenir l’ inaugurer dans un bref délai.

Avant de quitter les lieux, SEM Ibrahim Boubacar Keita a aussi promis de doter la population de Tamani en électricité et  en eau potable. Le Président de la République et sa délégation ont rendu une visite de courtoisie aux notabilités de Tamani, avant de se rendre à Ségou pour la tenue de la journée annuelle dédiée au monde rural, et du Conseil des ministres délocalisé à Ségou  pour la circonstance.

Il  est prévu dans la réalisation des travaux de cette route, la réalisation de 3 forages et plusieurs lampadaires pour l’éclairage publique.

Envoyé spécial

AMTouré

Commentaires via Facebook :

PARTAGER