Ministère de l’Agriculture : Le ministre Moulaye imprime sa marque

0

Arrivé au département de l’Agriculture à l’occasion de la formation de l’actuel Gouvernement, le ministre Moulaye Hamed Aboubacar Haidara est en train de conquérir le monde paysan.

Sans doute, l’agriculture est le secteur tient au cœur le président de la République Ibrahim Boubacar KEITA à cause de son importance, les 15% du budget national qui y injectés expliquent cela. Chose bien comprise par l’actuel ministre en charge du monde rural, non moins natif de la Cité de 333 saints qui depuis sa prise de fonction veut donner une satisfaction au monde paysan.

Le ministre Moulaye a d’accord accéléré le processus de distribution des intrants agricoles aux paysans. Il a donné des instructions fermes à ses collaborateurs pour mettre des intrants à la disposition de ses utilisateurs, afin que ceux-v-ci puissent commencer leur travail.

« Nous devons faire en sorte que les 15% du budget mis à notre disposition apportent un acte possible dans le développement de l’agriculture, car c’est l’argent du contribuable malien et j’insiste sur sa bonne gestion », a déclaré le ministre de l’agriculture Moulaye Hamed Aboubacar Haidara. Il tient beaucoup à la gestion saine de instants agricole d’où l’audit dans certains services rattachés à son département.

Le ministre « paysan pilote », après avoir boosté la filière pomme de terre de la région de Sikasso veut étendre son savoir-faire dans l’agriculture malienne. Il est partisan d’une agriculture modernisée et industrialisée.

Lors du Conseil supérieur de l’agriculture, le président de la République a interpellé les acteurs en charge du monde agricole à la bonne gestion des ressources agricoles. Le ministre a fait tenir à Bamako, au début du mois de juin, un atelier qui a réuni les différents projets et programmes pour statuer sur le diagnostics. Il est désormais inadmissible qu’une même personne dirige plisseurs projets ou programmes.  « La bonne gestion des projets peut nous apporter le développement de notre agriculture que nous recherchons », a ajouté le ministre Moulaye Hamed Aboubacar Haidara.

Le monde paysan lui accorde déjà sa confiance et se dit prêt à l’accompagner vu son engagement dans la gestion saine des ressources allouée à aux paysans.

Le ministre se dit prêt à prendre toute décision concernant l’agriculture avec les paysans, donc la collaboration et il a promis de mettre tous les techniciens de l’agriculture sur le terrain. « Les techniciens d’agriculture n’ont plus leur place dans les bureaux, leur place, c’est au champ » a martelé le ministre Haidara. Les producteurs ont bien apprécié cette approche du nouveau locataire du département de l’Agriculture.

Seydou Diamoutene

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here