Economie : Les entreprises maliennes souffrent de l’insuffisance des moyens nécessaires à l’amélioration de la compétitivité

0

Le Bureau de restructuration et de mise à niveau des entreprises industrielles (BRMN) a tenu sa 13ème session du Conseil d’Administration, le mardi 21 septembre 2021, à son siège sis au quartier Hamdallaye ACI 2000 de Bamako. Les travaux de ce conseil d’administration étaient présidés par le Président du Conseil d’Administration du BRMN, Lanfia Camara, en présence du Directeur Général du Bureau de restructuration et de Mise à Niveau des Entreprises Industrielles (BRMN), Hamadoun Adba et des administrateurs. Au cours de la cérémonie d’ouverture de cette session, les responsables du BRMN ont attiré l’attention de l’ensemble des Acteurs et Partenaires sur l’insuffisance des moyens nécessaires à l’amélioration de la compétitivité des entreprises maliennes.

Les points qui étaient inscrits à l’ordre du jour de ce conseil d’administration sont entre autres : Examen et adoption du PV(Procès-verbal) de la 12ème Session du Conseil d’Administration du BRMN ; Etat de mise en œuvre des recommandations de la 12ème Session du Conseil D’Administration du BRMN ; Examen et adoption du Rapport d’activités 2020 du Directeur Général du BRMN ; Examen et adoption du Rapport d’exécution du Budget 2020; Examen à mi-parcours de l’exécution du Programme d’activités 2021 ; Examen à mi-parcours de l’exécution du budget 2021 ; Examen et Adoption du Programme Modificatif d’activités de 2021 du BRMN ; Examen et Adoption du budget Modificatif de 2021 du BRMN; Adoption du Contrat Annuel de Performance Modificatif de l’exercice budgétaire 2021 du BRMN etc. Dans son discours d’ouverture, le Président du Conseil d’Administration du BRMN, Lanfia Camara, a fait savoir que la mission essentielle du BRMN demeure la promotion de la compétitivité des entreprises maliennes à travers la mise en œuvre des programmes de restructuration et de mise à niveau des entreprises industrielles.

Selon lui, cette session se tient dans un contexte difficile pour le Mali avec les conséquences néfastes de la covid-19 sur l’économie. En outre, il a mis l’accent sur la formulation d’un nouveau programme par le BRMN (Phase de Relance II 2022-2024). « C’est le lieu d’attirer l’attention de l’ensemble des Acteurs et Partenaires sur l’insuffisance des moyens nécessaires à l’amélioration de la compétitivité de nos entreprises. La tâche qui nous incombe au BRMN, sous notre supervision, consiste à donner des orientations et à œuvrer dans le cadre de la recherche et de la mobilisation des ressources nécessaires à l’amélioration des performances économiques de nos entreprises », a déclaré Lanfia Camara.

Aguibou Sogodogo

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here