EDM : Des crédits gratuits pour les abonnés

1

Vendredi et samedi, le nom de l’Energie du Mali (EDM-sa) était sur toutes les lèvres. L’explication est simple : parce que la société a, comme l’avait annoncé le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta dans le cadre des mesures sociales visant à atténuer les effets de la crise sanitaire, donné gratuitement des crédits à gogo à ses abonnés. Pour bénéficier de la recharge, l’abonné doit simplement envoyer le numéro de son compteur au 36007 et dans les minutes qui suivent, il reçoit un message d’EDM indiquant le nombre de kwh, dont il a bénéficié.

Dès l’annonce de la nouvelle, des milliers d’abonnés se sont précipités sur leur téléphone pour composer le 36007 et envoyer le numéro de leur compteur «Isago». Certains abonnés ont reçu jusqu’à100 kWh et le sourire était sur toutes les lèvres. «On attendait ça depuis plusieurs semaines et nombre de personnes avaient commencé à douter de l’annonce qui a été faite par le président de la République. J’ai reçu 105 kWh et tous les parents que j’ai appelés pour les informer m’ont confirmé qu’ils ont également eu le message d’EDM. C’est une excellente nouvelle», a commenté Papa Sangaré, un jeune commerçant du marché Dibida.

Pour son ami, Yaya Keïta, les abonnés ne pouvaient espérer meilleur cadeau d’EDM, surtout en cette période de forte chaleur. «C’est un grand soulagement pour toutes les familles. La fête de ramadan et surtout la crise sanitaire ont été ressenties par toutes les familles. Avec cette mesure de l’État, nous allons souffler pendant au moins un mois», a confié Yaya Keïta qui dispose également d’un magasin dans le même marché.

Fatoumata Djiré et Ousmane Cissé manifestent également leur joie et expriment leur gratitude aux autorités, singulièrement au président Keïta. L’une comme l’autre ont reçu leurs crédits samedi et chacun a déjà fait son petit calcul. «Chaque mois, je paye entre 15 à 20.000 Fcfa pour l’électricité. Cela revient à dire qu’au pire des cas, j’économiserai au moins 15.000 Fcfa ce mois-ci. Les affaires marchent bien, je pourrai même gagner plus», s’enthousiasme Ousmane Cissé qui est propriétaire d’un atelier de soudure en Commune IV.

«Pour nous vendeuses de glaces, c’est une excellente nouvelle. Pendant tout le mois de ramadan, la glace se vendait comme du petit pain, mais la consommation d’électricité a également augmenté, provoquant des grincements de dents de mon mari. Tous les jours ou presque, il répétait que l’opération annoncée par les autorités était un coup de bluff. Inutile de vous dire qu’il a été agréablement surpris quand son neveu l’a informé, preuve à l’appui, du démarrage effectif de l’opération. Il a sauté de joie», a témoigné Fatoumata Djiré.

……..lire la suite sur lessor.site

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here