Raffinerie d’or Kankou Moussa : Un investissement de 3,27 milliards FCFA pour une capacité de raffinage de 25 Kg d’or par jour

0

Le président de l’Assemblée Nationale, l’honorable Issaka Sidibé a procédé  le mercredi  18 novembre 2015 à l’inauguration  de la première raffinerie d’or du Mali dénommée « Raffinerie Kankou Moussa ».  C’était en présence du Président Directeur Général de Swiss Bullion Company Group Ag, Dario Littera, du représentant du maire de la Commune VI, Ténémakan Koné et de Apanga Idrissa Dolo, directeur général de la dite raffinerie.

Cette raffinerie se situe au niveau de la zone aéroportuaire sur la route de l’aéroport international Bamako-Senou. Son inauguration marque l’aboutissement d’un rêve. En effet, pays producteur d’or, le Mali n’avait pas encore sa propre raffinerie. Toute chose qui était jugée inacceptable par la population. Le choix du nom de Kankou Moussa n’est pas fortuit car il est considéré comme celui qui fut le l’empereur le plus riche de tous les temps.

Le représentant du maire de la  commune VI Ténémakan Koné après ses mots de  bienvenue  s’est réjoui du choix de sa commune pour l’implantation de cette raffinerie.

A sa suite, le Directeur Général Apanga Idrissa Dolo  dira que cette raffinerie est considérée comme une première dans la zone UEMOA. Selon lui, elle  contribuera à l’amélioration du bien-être des Maliens, à créer des emplois pour la jeunesse malienne. Mais aussi à valoriser la filière de l’or au Mali et en Afrique et à augmenter le Produit Intérieur Brut du Mali (PIB) dont l’or constitue 8%.

« Avec cette raffinerie, le Mali n’a plus besoin d’exporter l’or brut. La raffinerie a une capacité de raffinage de 25 Kg d’or par jour. Elle a été construite par Swiss Bullion Company Group AG à 3,27 milliards de FCFA. Son capital social est estimé à 500 millions d’euros détenu majoritairement par la société SWISS Bullion Company Group AG », a expliqué Apanga Idrissa Dolo. Avant de poursuivre que la raffinerie Kankou Moussa est composée d’une unité Industrielle de raffinage, d’un centre de formation, d’un laboratoire ainsi que d’une ligne de production de bijoux.

Son intervention été suivie par une visite guidée des lieux. Visite guidée à l’issue de laquelle, le premier lingot d’or raffiné par cette raffinerie a été symboliquement remis au président de l’Assemblée Nationale, Issaka Sidibé par Dario Littera, PDG de Swiss Bullion Company Group AG. Il s’agit d’un lingot d’or dont la valeur pécuniaire avoisine les 22 millions FCFA.

Prenant la parole, le président de l’Assemblée nationale Issaka Sidibé s’est réjoui de cet important investissement de la société suisse au Mali. Avant d’indiquer qu’à travers cet investissement, les responsables de cette société  ont choisi de partager le destin du Mali.

L’inauguration de cette raffinerie  été saluée par de nombreux acteurs œuvrant dans le secteur de l’or. Selon eux, avec cette  société, le Mali n’aura plus à exporter son or brut à l’extérieur pour raffinage.

Fily Sissoko

PARTAGER