Sogem/Envol Technology : Bientôt une réduction des tarifs de connexions

0

Pour une connexion à moindre coût, la  Société de gestion de l’énergie de Manantali (Sogem) et le consortium Envol Technology /Sonatel ont signé samedi 3 avril 2021 un contrat de partenariat portant sur l’exploitation du câble de garde à fibre optique (CGFO) du réseau électrique ‘’ikassira ‘’ de la Sogem/OMVS traversant ainsi le Mali, la Mauritanie, le Sénégal et à moyen terme la Guinée. Dont l’objectif est de rendre plus accessible l’accès à internet par les usagers des états membres.

Cet accord  permettra de faciliter l’accès à l’internet par les usagers des états membres de l’organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal (OMVS) tant en terme tarifaire qu’en terme territoire.  Ce réseau constitue donc un apport majeur à la croissance de l’internet dans la région en soutenant l’écosystème TIC, par  l’égalité d’accès entre les pays tout en stimula l’économie numérique afin de répondre aux besoins de connectivité et à l’augmentation du trafic dans la région.

« Ce projet est assez salutaire pour nos pays membres de l’OMVS, et j’espère que cela permettra de baisser les tarifs d’internet et de communications, et cette partenariat ajoutera de la valeur à l’écosystème du numérique. Ce réseau de câbles sera connecté au grand réseau sous-marins cela mettra à notre pays d’être au même niveau que les pays au bord des mers. » Souligne Monsieur le ministre de la Communication et de l’Economie numérique, Dr. Hamadoun Touré

Ce partenariat appliquera un catalogue de services favorisant l’accès au plus grand nombre de fournisseurs d’accès internet, en leur proposant des services de transport et de transit IP, mais également des liaisons optiques activées qui permettront de bénéficier aux différents offres de qualités très adaptées

«  Ce projet de développement  du câble de garde en fibre optique s’inscrit dans le cadre du programme prioritaire des télécommunications de la Cédéao qui vise le développement d’une infrastructure régionale de télécommunication moderne, fiable à très haut débit. Elle s’appuie donc sur un réseau de fibre optique terrestres couplé à des câbles sous-marins offrant ainsi une connectivité sécurisée vers l’international depuis les pays de l’OMVS.

Nous sommes convaincus que la réalisation du projet ikassira participera de façon pérenne au développement des tics dans la zone Uémoa » Conclue Harouna Diakité, secrétaire général d’Envol

De ce fait la commercialisation des infrastructures alternatives de télécommunications transnationales est désormais une réalité en Afriques de l’ouest à travers ce projet. Avec 1728 km de fibre optique installée le long des lignes haute tension de transport d’énergie éclectique  de la Sogem connectant ainsi différents pays d’Afrique de l’ouest entre eux et avec d’autres pays via les câbles sous-marins.

 

Aïchatou Konaré

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here