Edito : Armement et réarmement

18

Les armes maliennes jusque-là bloquées en Guinée viennent d’être libérées. L’affaire dépasse l’entende- ment, car la rétention cessait de relever du principe de précaution depuis de longs mois où la Cedeao s’était étonnée que ces armes étaient encore retenues. Nos compatriotes s’étaient échauffés  devant l’attitude guinéenne qu’ils trouvaient d’autant plus inamicale qu’Abuja assurait avoir levé son véto. Tout cela est un détail de l’histoire en emballement de notre pays.  Ce qui est important c’est que le rééquipement  de nos troupes commence juste au moment où il est devenu évident que le Mali ne doit pas attendre la communauté internationale pour entamer la libération de son territoire.

Adam Thiam

La sympathie des amis ne voulant pas dire systématiquement qu’ils nous donneront ce qu’ils ont d’armes, de troupes et d’argent pour mettre fin à l’occupation du Nord. Mais l’équipement n’est qu’une partie des préalables exigés par la reconquête de notre souveraineté et de notre intégrité territoriale scandaleusement confisquées par une horde dont il ne faut pas sous-estimer la détermination parfois suicidaire s’agissant des jihadistes -c’est ce qui les rend redoutables- mais dont il ne faut pas surestimer, non plus, la force. Le parallèle fréquent avec le maquis afghan étant totalement erroné. Car, Al Qaeda y était adossé à  l’Etat taliban pour se développer, aux contrats tribaux pour se mouvoir et à des bienveillances pakistanaises pour compliquer une guerre que le relief rend dissuasive.

Le Sahel est bien moins compliqué et seule l’Algérie, malgré ce qu’elle déclare consentir comme efforts pour notre pays a besoin de convaincre qu’elle n’est  ni l’allégeance captive des Taliban ni la complexité idéologique du Pakistan. Armement donc mais réarmement moral et psychologique de notre armée : voilà ce dont nous avons besoin. Si on y ajoute la maîtrise du terrain et de la technique de la guerilla – car Aqmi et Mujao ne donneront pas dans le combat de rue, alors Dioncounda Traoré aura eu raison de dire que septembre est trop loin et que le Mali se débrouillera seul, au besoin.

Adam Thiam

Commentaires via Facebook :

18 COMMENTAIRES

  1. les armes sont la .qu’on arrete de se chercher des poux dans les cheveux.que les opportuniste du COPAM, que les frustés du FDR ,que les militaires apprentis politiciens ,que les badauts de yerewolo ton ,que tout le monde arrete de nous distraire.mettons en avant le mali.
    on n a plus d’arguments.
    soit on est pret pour liberer le nord, soit on n’est pas pret dans lequel cas il ne faut pas depasser kona au risque d’aller donner toutes ces armes aux bandits trafiquants de drogue ,speudo islamistes.
    l’histoire est en marche.

  2. DONNEZ LES A CELUI QUI EN A LES PLUS BESOIN ET QUI N’A JAMAIS QUITE LE FRONT : Le colonel Didier Dacko, 45 ans, dirige le PCO de l’armée redéployé à Sévaré après la chute de Gao. Il fait partie de la première promotion du prytanée militaire de Kati – tout un symbole pour les Maliens qui vouent une admiration sans bornes aux porteurs d’uniforme de la première heure. Les éloges se succèdent lorsque l’on évoque le nom de ce Bobo originaire de San, dans la région de Ségou. Dans les états-majors de la sous-région, on le décrit comme un officier de grande valeur, qui a le sens de la patrie chevillé au corps. Ses hommes, eux, parlent d’un « officier exceptionnel » et « profondément meurtri par l’état de l’armée ». À Sévaré, un commandant affirme « l’avoir vu pleurer quand il a dû quitter Gao ». « Il était le dernier, se souvient-il. On a dû le forcer à partir. Aujourd’hui, il n’a qu’une envie : retourner au front. » Si intervention il devait y avoir, le colonel Dacko serait un des hommes clés du dispositif militaire. Il n’est pas rare de le voir sillonner la ville au volant de son pick-up.

    • Les Maliens qui ne sont pas plus belliqueux que d’autres, savent absolument tout de la négociation avec les dirigeants du MNLA et d’Ançardine pour l’avoir pratiquée jusqu’à l’indigestion depuis des décennies. Il est vrai que les rebelles d’alors – dont nombre sont toujours là – étaient engagés sous d’autres étiquettes, dans des configurations d’alliances différentes mais le résultat a été invariable : ni les accords, ni les concessions, ni la décentralisation, encore moins l’impunité tacite octroyée n’ont réussi à empêcher les mêmes protagonistes de tirer tout le profit possible des avantages concédés puis de reprendre les armes à la moindre occasion et de tuer pour imposer des vues de plus en plus maximalistes jusqu’à cette ultime fiction d’un Etat indépendant sur un territoire où ils sont ultra-minoritaires.

      Oui, l’armée malienne ne doit plus compter que sur ses propres forces pour récupérer à la sueur de son front, ce qu’elle aura perdu à la vitesse de ses jambes. Aide-toi, le ciel t’aidera a-t-on coutume de dire. C’est tout le Mali qui sera donc derrière son armée pour laver l’honneur souillé de la patrie. En déclenchant les hostilités face à ces illuminés jihadistes, le Mali ne sera jamais seul dans son combat. Des pays comme le Nigeria, le Niger et l’Afrique du Sud ne resteront pas insensibles à son combat.
      D’autres pays africains, conscients du mépris de la communauté internationale face au drame de tout un continent, sauront se mobiliser et nous aider. Mais on n’a plus le choix, malgré nos lacunes diplomatiques et communicationnelles, malgré la déchirure politique, malgré la crise de trésorerie, il nous faut nous résigner à aller au combat. Un combat pour l’honneur et la dignité retrouvée. Un combat qui fera que le Mali sera de nouveau respecté et craint.
      Avec le double langage diplomatique actuel, ne pas agir c’est accepter de fait la partition du pays. Attendre encore des mois, c’est permettre à cette énigmatique communauté internationale de nous amener vers des négociations biaisées qui consacreront la dislocation du pays pour aller vers un fédéralisme suicidaire. Armée malienne, la balle est dans ton camp. A toi de donner tort à tous ces spécialistes te décrivant comme moribonde et inefficace. A toi de te montrer à la hauteur de la grandeur de ce Maliba très mal en point.

  3. Nous allons pouvoir aller venger nos frères égorger par les bandits organisés

  4. nos armes sont venues celui qui se dit blanc la nuit nous allons constater au grand jour

  5. Les armes etaient bloquees avec la complicite du FDR. Le meme FDR est en train d’organiser les villes mortes a Bko au prelude d’une nouvelle crise dangereuse!!!

    • L’ennemi public numro1 du Mali=FDR= Front des énnemis de la République. De vrais chiens à abattre.

    • SI vous n’avez rien à dire que de vomir votre venin sur les autres, taisez vous donc. Au moins au FDR nous avons le courage de suivre nos convictions. Nous nous battons pour ce en quoi nous croyons, contrairement à beaucoup d’entre vous.

  6. Pourquoi à Kati et pourquoi pas au front?

    Quelle malédiction!

    Ou bien Kati est il devenu Sevaré, Diabali ou Douentza?

    Quelle malédiction!

    Pourquoi se glorifier et bunkeriser Kati avec des armes payées et achetées par ATT si on lui reproche une mauvaise gestion de la crise au nord?

    Quelle malédiction!

    Kati aurait il une urgence d’avoir des armes plus que nos villes situées sur la première ligne avec les islamistes du nord?

    “Reponsez moi”!

    Quelle malédiction!

    J’aurai préféré que la CEDEAO donne directement ces armes au Colonel Gamou et ses hommes, eux au moins connaissent le chemin du nord contrairement à nos agresseurs des femmes de l’ACI 2000 et des politiques et journalistes désarmés, à nos assassins de prêcheurs arabes et des berets rouges désarmés.

    Quelle malédiction !

    La soldatesque ivrogne des grands manguiers de Kati, adapte de la voyoucratie encagoulée, spécialisée dans les jeux de dames, le racket des populations civiles, la violation de la constitution du Mali, l’agression des institutions démocratiques du Mali, le pillage des administrations et des commerces, les agressions encagoulées des journalistes, le braquage à main armée, le massacre de vieux prêcheurs arabes désarmés, les lâches agression de nos vaillantes femmes de l’ACI 2000, la fuite des combats au nord, le refus d’aller combattre au nord, le tabassage du président Dioncounda, le massacre des bérets rouges désarmés, accrocs des bars à filles faciles et des alcools bon marché, est tout sauf crédible au Mali.

    Il ne fallait pas leur donner la moindre arme pour qu’ils les retournent contre les populations civiles et étendre encore leur sale mainmise sur notre transition politique.

    Quelle erreur de débutant de la CEDEAO!

    Quelle Malédiction!

    • oui kassin c’est dommage que kati soit sevare et douentza
      c’est la merde pour notre maliba!!!!
      tant que ces abrutis resteront à kati le problème malien ne sera jamais réglé!!!!!(quand les américains ont raison!!)

    • Ces armes iront au front le moment venu. Avec un peu de lucidité, vous auriez pu faire l’economie de cette question.
      Je sais que vous en vouliez à mort à “la soldatesque ivrogne des grands manguiers de Kati.”…qui a mis un terme à vos privilèges!!!Faites vous une raison sinon vous risquez de vous etouffer, car ils sont là et resteront là, tandis que votre “Géneral” goute à l’amertume de l’exil :mrgreen: 😆 😛 😀

    • Mon frère en vérité en vérité bonne analyse des rebelles du sud-Mali camoufle en solda,pour ses rater les autre région ne compte pas,les islamistes gagne du terrain du jours en jours et sens résistance s’il veul demain sevare serais débarrassé de ses accuppan il nya que Kati Bamako qui compte pour ses rater et même la si mujao venais a se mettre a la porte de Kati je vous jûre qu’il ferons et retrais stratégique vert Ballé région de bagounou et QG a Bediati a quel que km de balle

    • Bonjour
      mon cher ami
      Kati a été depuis la colonisation jusqu’à la chute de ton famuex ATT une pièce maitresse de l’armée Malienne.
      Combien de personnes portes durant les 12 ans de ATT,
      tu penses que même si Moussa Traore à dit de sa bouche que il va faire couler l’enfer sur la terre des maliens, qu’il l’a fait.
      je le dit et je le répète, ATT, les politiques de 1991 ne pourra jamais de la vie juré sur le coran pour les musulmans, la bible pour les chrétien, etc.. Qu’ils n’ont pas une partie de responsabilité dans la tuerie de la chute de Moussa, et pourtant ATT à réhabilité Moussa et son équipe à 90%: pourquoi il a fait cela.
      Dans la tuerie, un soldat fait le coup d’état et tout de suite la tuerie s’arrête. Comment cela a pu se faire. Il faut se poser des questions. Moussa dit qu’il n’a pas donné l’ordre de tuer alors qui ? Pourquoi ? la question n’a pas été répondu. La réponse, je pense que ATT et les politiciens connaissent et les principaux acteurs aussi, seul les pauvres maliens comme nous ne connait pas la réponse. Mais Dieu est témoin de tous.
      tu penses aimés et partager les douleurs alors ce que vous implorez ces pertes de vos privilèges.
      les gens de moussa n’ont pas fait ce que vous êtes entrain de faire. eux ils sont restés fier et honnête.
      je vais te dire quelque. toi qui parle en voulant défendre ATT, il fallait lui dire ces défauts pour qu’il les corriger. Il fallait lui dire la verité même si vous perdiez vos privilèges.. . il faut ‘accepter les gens avec leurs différences et si tu fais le bien alors je t’apprécie et si tu fais le mal alors je le dis aussi. c’est pas par ce que tu aimes une personne que tu dois lui cacher ces défauts pour garder tes privilèges.
      il faut accepter de dire leurs défauts pour que il se corrige ou qu’il se fasse corriger par une autre personne.
      comment SIaka KONE et compagnie qui étaient opposé à l’entrée des rebelles dans l’armée Malienne sont t-il morts.
      un chef d’état qui dit de sa bouche ses petits enfants vont mélanger tous les dossiers dans mon bureau, qui dit « bè bi ba bolo » ces mots ne doivent pas venir de la bouche d’un premier responsable même si cela est vrai. Il a dit de sa bouche, que ces soldats lui connaissent qu’il ne faut se cacher dernier les femmes pour lui combattre, il faut sortir leurs tètes. Un chef ne pousse pas ces soldats a prendre des idées ou initiatives qui met en danger le Mali.
      A sa place, il est sur que son grade de General est mérité, il devait rester même si on lui coupait la tête, il a mourir dignement. La CEDEAO que tu insultes, c’est grâce à un ministre de cette organisation que ATT a pu sortir et sa famille et compagnie. Tu peux que c’est digne et honorable pour un General président de faire sauver par un ministre d’une organisation que vous insultez.
      Il dit , qu’il ne faut punir personne par ce que il a mangé le bien public. et pourtant il ajugé moussa pour crime de sang et crime économique.
      je vais te dire quelque chose. la communauté internationale ne veut pas dire ouvertement merci sanogo.
      mais en réalité tout le monde à apprécié ce coup d’état.

      ATT et compagnie sont les premiers transporteurs d’OR parmi les president Africains.
      ce que il a bousiller au Mali 350 milliards pour les 50naires.
      la coté d’ivoire n’a pas, il ne sont pas morts.
      les impunités à commencer avec ATT, la magouille et autres.
      il faut dire quel bonheur pour avoir sauver le Mali

      • Garbage

        – ” comment SIaka KONE et compagnie qui étaient opposé à l’entrée des rebelles dans l’armée Malienne sont t-il morts.”

        – ” et pourtant ATT à réhabilité Moussa et son équipe à 90%: pourquoi il a fait cela”

        – ” Moussa dit qu’il n’a pas donné l’ordre de tuer alors qui ?”

        – ” A sa place, il est sur que son grade de General est mérité, il devait rester même si on lui coupait la tête, il a mourir dignement.”

        – ” Il dit , qu’il ne faut punir personne par ce que il a mangé le bien public. et pourtant il ajugé moussa pour crime de sang et crime économique.”

        – ” ATT et compagnie sont les premiers transporteurs d’OR parmi les president Africains.
        ce que il a bousiller au Mali 350 milliards pour les 50naires.”.

        Vous meritez meme pas de commentaire. GRIN BARO! Et comme d’habitude rien pour soutenir cette malhonnetete intellectuelle.

        Quelle honte!!!

  7. Juste tres content d’apprendre cette nouvelle car nos parents du nord souffrent amerrement et c’est le moment aussi que nos armee fasse ses preuves apres tous ceux qu’elle nous a raconte pour ou par a faire plaisir au peuple.

Comments are closed.