Edito : Assemblée Nationale : Piètres députés

1

A part circuler dans leurs grosses cylindrées ou de faire des balades pardon des missions au frais de l’Etat, l’on se demande ce que font les députés maliens à l’hémicycle. Avec la crise scolaire qui s’est invitée dans un lot de problème au Mali, il est facile d’affirmer sans risque de se tromper qu’il existe peu de député digne de ce nom au Mali. Le constat est amer et patent car si on s’hasarde à poser la question à savoir  quel est ce  parlementaire qui propose de véritable de lois ? Celui qui ne louperait pas une séance dans l’Hémicycle ? Celui qui pèse ses mots ou bien qui tient le micro de longues minutes devant l’Assemblée nationale  pour défendre une question d’envergure nationale ? Vous n’en trouverez certainement pas

D’aucuns parleront de l’interpellation de certains députés sur la situation qui prévalait au niveau des collèges Horizon de Bamako. Chose qui a bien été comprise par le Malien lambda car il s’agissait d’une école où les riches du pays envoient leurs enfants.  Là, nous avons vu plusieurs haussé le ton afin qu’une situation soit vite trouvée à cette question qui ne visait qu’une couche de personne.

L’école malienne est malade aujourd’hui, et la situation  est loin de trouver une issue favorable. Si rien n’est fait, on va droit au mur. Les enseignants, très décidés cette fois à trouver satisfaction à leurs doléance ne sont pas prêts à  intégrer les salles de classe, puisqu’ils pensent qu’au lieu que les autorités cherchent une solution aux problèmes, préfèrent faire le tour du monde, au frais de l’Etat ;  les élèves à bout de souffle sont désorientés et les parents d’élèves ne savent plus à quel saint se vouer. L’espoir qui était fondé sur les députés pour interpeller qui de droit  est flou ? Ils sont simplement appelés ‘’piètre député’’ 

Abdourahmane Doucouré

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

  1. Continuez a compter sur les députés! Tout monde sait qu’a part quelques exceptions, les députés maliens ne jouent aucun rôle dans l’intérêt des maliens. Au contraire leur budget constitue l’une des plus grandes pertes au contribuable national. Ils ne sont la que pour les formalités exécutives en plus des séances de shows sporadiques qu’il mènent pour tromper la vigilance des bailleurs etc.. En réalité notre AN ne peut rien empêcher, moins imposer quoi que ce soi dans ce pays. Pas mieux qu’ une chambre de la politique et du business.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here