Edito : Un changement de Premier ministre s’impose !

15

Le débat actuel autour de la prolongation du délai de la Transition, est lié fondamentalement à la tête du Premier ministre. Si des partis politiques ont carrément exprimé leur opposition à la possibilité de prolonger la transition, c’est qu’ils pensent que l’actuel Premier Ministre Choguel Kokalla Maïga n’est pas celui qui doit conduire cette prolongation. Et cela pour plusieurs raisons : d’abord, Choguel est le chef d’un parti politique dont la mission est de conquérir le pouvoir et de l’exercer. Si la charte de la transition empêche aux membres de la transition de se porter candidats aux prochaines élections, rien n’empêche leur formation d’aller à la conquête des suffrages des électeurs. De leur point de vue, le Premier ministre de la transition n’est pas aussi neutre qu’il devrait l’être pour garantir une crédibilité du scrutin présidentiel.

Une autre raison est liée au fait que le Premier ministre représente l’ancienne opposition qui a fait partir le régime démocratique dirigé par le président IBK, par la rue. Et cette opposition était farouchement opposée à toute idée de prolonger la transition sous la présidence du couple Bah N’Daw-Moctar Ouane. Pourquoi donner aujourd’hui blanc-seing à cette opposition au pouvoir pour prolonger la transition ! Aussi, Choguel n’a rien proposé jusque-là qui prouve sa volonté d’organiser des élections présidentielles dans les délais impartis à la durée de la transition.

La dernière raison pour laquelle certains Maliens ne veulent entendre parler de prolongation de la transition, est d’ordre juridique et constitutionnel. Pour ceux-ci, le Mali a intérêt plus à un retour rapide à l’ordre constitutionnel rompu par le coup d’Etat que de demeurer dans un processus d’éternisassion de la transition. Mais, tout ce débat pourrait s’estomper si la transition était finalement dirigée par un Premier ministre issu de la société civile, politiquement neutre par rapport aux récents évènements survenus dans notre pays. Déjà que l’organisation des élections par un membre issu du M5 RFP, soulève des inquiétudes liées à la neutralité du processus, il serait difficile de convaincre l’ensemble des Maliens ou tout au moins les principaux acteurs, de laisser Choguel prolonger la transition. Si les militaires putschistes veulent réussir à prolonger le délai de la transition, il faudra envisager à faire nommer un Premier ministre de consensus qui formera à son tour un gouvernement de large ouverture. C’est seulement en ce moment qu’on peut envisager une prolongation en douceur de la transition.

El hadj Tiémoko Traoré

 

Commentaires via Facebook :

15 COMMENTAIRES

  1. NE NOUS VOILONS PAS LA FACE CHOGUEL EST LE PREMIER MINISTRE DU M5 RFP IL FAUT LE DIRE PIAN CAR IL A ETET AUSSI LE SEUL HOMME POLITIQUE QUI A EU LE COURAGE DE MANER LA LUTTE POUR LE CHANGEMENT CONTRE VENTS ET MAREES ET IL EU RAISON COMME I AURA ENCORE RAISON IN CHALLAH SUR LA FRANCE ET LA CEDEAO ET CES POLITICINES TRAITRES QUI SONT CONTRE LA TRANSITION ET LA REFONDATION . CHOGUEL FAIT TREMBLER LES VOLEURS ET LES APATRIDES QUI VEULENT COUTE QUE COUTE MAINTENIR LA MALI SOUS LE JOUG DE LA DOMINATION
    CHOGUEL et HACHIMI LE PEULE MALIEN VOUS SOUTIENT ALLES Y !!!

  2. Que vaut le titre de PM au Mali et sous l’ordre de jeunes colonels imbus de pouvoirs et ayant la soif de l’argent??

    Chogel n’a qu’un titre fictif ou figuratif de PM car ses marges de manœuvres sont très limitées sous un régime militaire transitoire. Le Président de la Transition,Assimi Goïta, assume tout le pouvoir Exécutif et même Judiciaire- UN ABUS OU EXCÈS DE POUVOIRS-en réduisant ainsi les prérogatives du PM Chogel Maîga en portions congrues voire vides. Il ne fait qu’exécuter les ordres du colonel Goïta à la lettre comme le (ou la) Sécretaire d’un Boss sans commune mésure.

    Chogel just follows the lead of Assimi Goita and takes his order.👩🏼‍🎨✍️

  3. Durant ces 7 ans KOUKALANI était en dehors du pays ? Il fut même griot d’IBK , mon cher un peu de bon sens , fais du hakilibara merci et tourne bien tes esprits.

  4. C’est vrai que c’est une ERREUR MONUMENTALE des COLONELS de donner la direction de la PRIMATURE de la période de la transition à un homme politique,pire un CHEF DE PARTI POLITIQUE.
    C’est vrai et justifié que “si des partis politiques ont carrément exprimé leur opposition à la possibilité de prolonger la transition,c’est qu’ils pensent que l’actuel premier ministre CHOGUEL MAIGA n’est pas celui doit conduire cette prolongation”.
    C’est vrai aussi et surtout qu’une transition qui se borne à organiser les élections sans les réformes nécessaires,sans la RÉVISION DE LA CONSTITUTION,c’est tracer le chemin des crises à répétition.
    C’est vrai aussi et justifié aussi qu’elire un NOUVEAU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE avec la LOI FONDAMENTALE en vigueur,c’est perpétuer les INSUFFISANCES CONSTATÉES depuis le premier quinquennat D’AOK.
    C’est vrai et certain que le PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE ÉLU ne fera pas les RÉFORMES STRUCTURELLES NÉCESSAIRES au constat du comportement d’ATT et d’IBK après les souhaits de réforme exprimée par leur prédécesseur ALPHA OUMAR KONARÉ.
    C’est pourquoi les ASSISES NATIONALES sont nécessaires.
    On peut en faire un lieu de récupération de certains pans du pouvoir détenu par les COLONELS,d’exigence de désigner par les participants le PREMIER MINISTRE qui va finir la transition.
    Le M5-RFP a échoué à s’imposer au COLONEL par la soif de pouvoir de son président CHOGUEL MAIGA.
    Il est devenu la chose des COLONELS.
    Il ne sert plus rien au peuple malien.
    Seules les ASSISES NATIONALES peuvent faire espérer le peuple.
    Si on les empêche,on aura agi contre les INTÉRÊTS SUPÉRIEURS du Mali.
    OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue.

  5. Choguel est un assoiffe de pouvoir comme l’autre Maiga. Il risque de provoquer l’echec de son bienfaireur Assimi. Ce dernier est manipule par le politicien Choguel.

    • Qu’on l’aime ou qu’on ne l’aime pas, comme semble l’être ton cas, Choguel n’est pas un désastre pour Assimi GOITA. Il est un empêcheur de tourner rond des voleurs de deniers publics et des politiciens —-insouciants, sans *****

  6. Toi BN ferme ta sale gueule. Choguel est un opportuniste incompétent impopulaire si ce ne pas la rue il ne pourra jamais accédé au pouvoir il entrain de faire la diversion avec ses assises nationale bidon ce pour pouvoir gagner du temps et reste au pouvoir et tripatouillé les élections pour que ses alliés du M5-RFP gagnent les élections comme ça ils vont partagé le gâteau. on as tout compris tous ces gens du M5-RFP Sont issus des petits partit sans base politique si ce ne pas par la rue ils ne pourrons jamais accédé au pouvoir car ils n’ont pas la capacité de gagner des élections. en tout cas même s’il faut prolongé la transition ce sans Choguel et son M5-RFP. des incapables réunis dans un groupe de jamais gagnants aigris ils ont mis notre pays en 20 ans de retard. ils parlent de refondation du Mali quelle refondation ils n’ont qu’à se refondé eux même le problème ce ne pas les textes ce les hommes comme eux qui pansent que si ce ne pas eux rien ne marchera. eux ou rien. si vous changé la politiques de l’égoïsme le Mali sortira de cette situation de ni paix ni guerre. en tout cat vous les membres du M5-RFP le tribunal de l’histoire vous jugera. qui vivra verra !!!

  7. Effectivement les opposants à la prolongation de la transition veulent aller à une élection bâclé pour simplement échapper à la justice malienne dont le mot d’ordre est la lutte contre l’impunité, la corruption, etc. Cette lutte si elle est bien conduit impliquera les 7 ans de mauvaise gestion de IBK alors que plusieurs d’entre eux sont moullés. C’est en vérité la seule raison. C’est pourquoi le PM et le président doivent tenir bon afin d’envoyer à Bamakocoura tous les délinquants de la République.

  8. Non laissez ce Koukalani rêveur, comme il dit que sa priorité n’est pas les élections ,on verra bien quelle est sa priorité des gens putrides et malsains qui ont mis le pays à genou veulent profiter de la naïveté de certains maliens pour nous tromper c’est dommage.

    • Toi le san kou, comme un chèvre, tu feras mieux de la boucler espèces d’incompétent! Choguel te bat sur tout les plans. Si je mens, tu n’as qu’decliner ton identité et le peuple jugera.

    • Il ne sert à rien de manquer de respect aux dirigeants et aux plus hautes autorités du pays. C’est çà l faiblesse du Malien. Des comportements qu’on voit rarement dans beaucoup de pays. Des comportements à bannir à jamais. Choguel et le M5-RFP ne sont pas les auteurs de la faillite du Mali. Le Mali avait certes des problèmes, mais les 7ans du régime IBK ont aggravé la situation du pays. Ce Monsieur a passé le temps à soigner sa bourgeoisie que de s’occuper du Mali. En fin 2013 au moment des élections présidentielles, Kidal était bien dans le Mali avec l’armée malienne, le Gouverneur, les préfets et sous/préfets et tous les chefs de services régionaux en poste. Les candidats aux élections présidentielles y ont mené leur campagne. La perte de Kidal et l’occupation des 2/3 du pays se sont faits quand IBK était bien installé à Koulouba avec résidence dans son palais privé Sébénikoro confortablement retapé sûrement avec les ressources publiques. On a marre des multiples changements de Premiers ministres qui ne font pas avancer le Mali sauf qu’à multiplier les charges budgétaires (chaque Premier ministre qui sort part avec avec des avantages d’ancien premier ministre à mort). Choguel est Premier ministre il y a seulement 2 mois. En procédant au nettoyage des textes fondamentaux du Mali comme il l’entend, il ne pourra faire gagner personne aux élections. Ceux qui veulent des élections bâclées pour satisfaire des politiciens véreux et l’extérieur sont bel et bien les partisans du désordre actuels du Mali. Laissez la transition travailler à parfaire les textes qui vont régir désormais le pays. Tout le monde est expert au Mali. A travailler avec l’opinion personnelle de 15 millions de maliens on finira par ne rien foutre même en 100 ans. Donnez le temps aux dirigeants. Observez les et que chacun s’occupe correctement de ce qu’il doit faire pour le pays.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here