En un mot : Intrigues au RPM

82

Les partisans de l’ancien ministre du Développement rural n’ont pas toujours digéré son éviction du gouvernement.

En privé, ils ne tarissent pas de critiques et profèrent même des menaces contre le président de la République et surtout le Premier ministre contre qui ils disent se battre désormais et pourquoi pas envisager une éventuelle motion de censure contre le gouvernement dont ils souhaitent l’échec malgré la présence d’autres cadres du RPM.

Justement, c’est ce qui annonce la guerre de clans au sein du parti présidentiel entre les partisans du président IBK tractés par le président de l’Assemblée nationale et les très fâchés regroupés derrière le désormais ex-ministre Tréta à qui on prête des intentions de vouloir créer son propre parti dont les textes fondateurs seraient déjà prêts.

En attendant, IBK peut compter sur ses anciens camarades de l’Adéma accompagnateurs de différents présidents depuis 2012. La menace pour le RPM vient de là.

DAK

PARTAGER

82 COMMENTAIRES

  1. Au Mali, les hommes politiques font de la politique du ventre. Ils partent là où cela leur arrange.
    Le RPM ne soutient même pas le président dans l’exercice de ces fonctions.Ils veulent avoir des postes pourtant ils sont incompétent.Nous savons bien q’aucune politique digne de son idéologie ne trahira jamais son parti politique quelle que soit la cause.
    Alors laisser IBK travailler aussi bien qu’il le veut dans l’exercice de ses fonctions pour le bien être de la gestion de la république

  2. Certaines personnes sont dans la majorité présidentielle pour seulement la place dans le gouvernement et dans les autres Administrations. Sinon les partis d’une majorité présidentielle sont toujours prêts à défendre le président de la République adviendra que pourra . Mais chez nous cela n’est pas le cas avec des militants comme les députés Bafotigui, Bakary Koné, Kalilou Ouattara,treta j’en passe.
    Alors s’il doit avoir un remaniement ministériel c’est que certains ministre ne font pas leur boulots.
    IBK aime les travailleurs

  3. Les membres d’un camp politique, parti, doivent s’entraider sur la scène politique. Surtout lorsqu’on est parti majoritaire de la présidence. En politique,Un militant sans coeur est un être dangereux. Il ne suffit pas seulement d’être militant d’un parti. Il est question aussi de partager l’idéologie de ce parti et toujours soutenir son collègue dans toutes les activités à caractères politiques. Mais IBK semble ne pas bénéficier de l’aider politique de ses collègues du RPM et de toute la majorité. Pourtant à chaque fois qu’il y a la perspective d’un remaniement le RPM vient baiser la babouche de IBK .
    Alors sachez qu’on forme un gouvernement avec des personnes compétentes qui veulent voir évoluer le Mali

  4. Une chose est certaine de part et d’autre on constate qu’au Mali on a vu que les partis politique adhèrent à la majorité présidentielle pour des places et non pour donner des idées au président dans le developpement du pays . La preuve en est que seule l’opposition alimente les débats politiques avec la présence de la majorité, chose inadmissible en politique.

  5. Les militants de la majorité présidentielle sont des attentistes parfaits. Chacun se bat pour son intérêt et ne se soucie point de l’intérêt de la majorité. Certains aillent jusqu’à se confronté pour la place. Nos politiciens sont de cette catégorie de politiques de ventre et non de vrais politiques.

  6. Le président IBK est un homme que la population Malienne cherche depuis longue temps, compte tenu de tout cela certains cherchent à nuire le gouvernements du Mali.
    Pourquoi un parti de la majorité ne trouve pas des solutions pour l’évolution du Mali.Pourtant ces différents partis veulent forcement des place dans le gouvernement pourtant ces partis manquent de compétence

  7. Monsieur le journaliste, vous n’êtes ni juriste, ni administrateur civil pour critiquer le gouvernement en rendant la justice au coupable.Alors on limoge toujours ceux qui ne fassent pas leur boulots
    Vive IBK, vive le gouvernement

  8. On devait chercher ensemble de résoudre le problème que le Mali confronte actuellement, au lieu de rendre la situation beaucoup plus compliqué. Quel journaliste !!
    C’est dommage qu’un membre du parti lui souhait la mort du président de la république.
    TRETA est un mauvais choix fait par IBK, il doit répondre toutes ces actes qu’il a commis

  9. TRETA devrait démissionner car c’est un véritable criminel, un mauvais homme.
    Toutes ces rumeurs sont l’œuvre des politiciens et certain journaliste qui disent du mal au président de la république.

  10. TRETA a été limogé car il est responsables de cette bassesse. Cela sera un exemple pour les ministres de notre pays ».

  11. Le Mali a en ce moment besoin d’un premier ministre d’expérience et travailleur car après le coup d’état il faut noter le Mali est revenu de loin avec le président IBK et tout le monde sait que Modibo Kéïta est la personne appropriée..
    On ne fera donc jamais plaisir aux caprices de Tréta en lui confiant un dossier qu’il ne maitrise pas du tout.
    Il aurait dû se contenter de son poste de ministre car c’est ce qui lui convenait.
    Mais hélas!!!

  12. C’est pas parce qu’on est Secrétaire Général du RPM qu’on doit être forcement nommé premier ministre.
    Si le président juge bon que d’autres personnes en dehors de sa famille politiques sont plus aptes à occuper ce poste,je vois pas du tout le problème.
    Il faut dire que c’est gourmandise qui a fait perdre Tréta. 👿 👿 👿

  13. Les militants du RPM qui perdent leurs temps à suivre ce Tréta de façon moutonnière doivent comprendre que le ce parti n’est sa propriété privée.
    Il ne peut pas se servir d’eux pour chercher à se jouer de la population malienne.

  14. Que ce idiot crée ce parti politique et nous verrons ce qu’il vaut vraiment sur la scène politique.
    Et dans tous les cas,les maliens ne jamais songer à faire confiance à une personne qui a été coupable d’autant de malversations financières dans tous les poste de décision où il est passé.

  15. Ceux qui sont en train de suivre aveuglement ce Tréta n’ont encore rien compris.
    Il ne se bat que pour son ventre;et puisque le président IBK est en ce moment contre la politique du ventre,c’était tout à fait normal qu’il ne puisse pas rester au sein de ce gouvernement.
    Je suis sûr et certain que ses suiveurs l’apprendront à leurs dépends.

  16. Sincèrement, je ne comprend pas ces journalistes. Lorsque le président décide de travailler avec les compétences peu importe le bord de celui-ci, ces journaleux s’en plaignent car il n’a pas favorisé ces frères de main. Si jamais le président commence à faire face à ces frères de lutte, on qualifierait d’autre mot. Que voulez-vous franchement mes chers journaleux ? On se doit de vous le demander.

  17. Comme le Dr Boulkassoum l’a mentionné dans le communiqué; les partisans du RPM doivent être prudent, solidaire et ne mettre en avant que les intérêts et la vision du parti.
    Des personnes vont essayer d’utiliser ce départ de Tréta et d’Igor pour vouloir semer le désordre au sein du parti mais ils doivent savoir raison garder.
    Vive le RPM, VIVE LE PRÉSIDENT IBK.

  18. Plus que jamais le RPM doit rester soudé derrière le président IBK afin qu’il puisse atteindre les objectifs qu’il s’est fixé pour notre pays. Les membres du RPM doivent “rester vigilants, soudés et mobilisés autour du projet de société et du programme du Parti” afin que le Mali puisse sortir de la crise et aller vers le développement.

  19. J’aimerais éclaircir certaines opinions surtout ces journaleux qui veulent tout faire pour mettre le feu au sein du RPM. Il faut que vous ( Journaleux) compreniez une chose que la Nation Malienne ne repose pas sur la seule tête de Tréta. Si, son employeur a jugé mieux de le congédier, qu’on ne fasse de cela un scandale ?
    D’ailleurs, des compétents comme Tréta, il y en a autant. De grâce foutez nous la paix !

  20. Le président de la république sait pourquoi il a demis Igor et Tréta de leurs postes respectifs malgré les avancées connus dans leurs domaines mais avant de nous lancer dans des polémiques sans aucune réelle information; attendons de voir les ambitions que le président de la république prévoit pour eux dans la conduite des affaires du pays et du parti.

  21. Si les journalistes peuvent se doter d’un minimum d’objectivité et de responsabilité en arrêtant de nous pomper l’air avec les histoires de limogeage de Tréta et Igor. Ce sont de vaillants et loyaux fils de la nation qui sont venus servir celle-ci et qu’aujourd’hui la force des choses ont fait qu’ils ne sont plus dans la nouvelle équipe. C’est un poste nominatif, chacun vient apporter sa part dans l’édification de la nation et s’en va.
    Donc qu’on arrête de nous faire croire le contraire.

  22. Monsieur le journaliste, épargnez nous de vos sentiments personnels. Il s’agit de l’avenir du pays et non d’une famille. Le ministre Tréta a fait ce qui devrait faire et nous lui en savons gré. Cependant, il faut aller de l’avant au lieu d’alimenter des polémiques.

  23. Le communiqué du rpm montre que c’est vraiment un grand parti et loin de se lancer dans des débats stériles, les responsables appellent à l’union autour du parti car c’est ensemble qu’on peut développer le pays et le parti. Tout le monde doit se mettre en tête qu’on soit un membre du gouvernement ou pas; on doit participer à travers nos actions à la la construction du pays. Donc que tréta et igor ne soient plus au gouvernement ne veut pas dire qu’ils ne vont plus travailler pour le pays. Vive un rpm uni et solidaire pour l’émergence du pays.

  24. Depuis un certain temps; le président IBK a marqué sa déception face au comportement de certains de ses proches qui étaient contre le fait que des personnes d’autres partis puissent faire leur entrée au sein du RPM ce qui n’est pas du tout normal. Notre pays a besoin des compétences de n’importe qui dans ce pays fut-il membre du RPM ou pas. Et je crois que c’est ce qui explique le départ de Tréta du gouvernement.

  25. Le vice-président et porte parole du rpm, le Docteur Haïdara a bien fait de demander l’union autour du RPM car le départ d’Igor et de Tréta ne veut pas forcement dire qu’ils sont incompétents ou qu’il y a des palabres au sein du rpm. On voit dans plusieurs pays où les premiers responsables du parti au pouvoir n’occupent pas de postes au sein des institutions afin que ceux-ci puissent gérer efficacement les affaires du parti. Il ne faut donc pas tomber dans les interprétations sans fondement.

  26. Ne trouvez-vous pas paradoxale que c’est ceux qui sont supposés être les plus grands travailleurs soient ceux qui est été congédiés?
    Si le président IBK a pris cette décision c’est surement parce que ces personnes ont un problème.
    Loin de vouloir satisfaire tel ou tel je crois que nous devons mettre en avant les intérêts de notre pays d’abord avant celui des personnes. C’est ce que le président IBK a compris et je salue cette décision. On ne peut pas gérer un pays avec les humeurs des uns et des autres.

  27. Que ces idiots engagent une lutte et on verra qui en sortira perdant.
    De vrais idiots idiots que ces militants du RPM.
    Je pense qu’il serait vraiment temps pour eux de voir la réalité en face car dans tous les cas ce Tréta a déjà gagné sa vie et c’est l’avenir politique des autres qu’il veut détruire avec sa gourmandise politique.

  28. Je pense qu’on a pas à crier au scandale parce que tel ou tel ministre est parti au détriment de l’autre. Pourquoi c’est pas tel ? Si le ministre Tréta est partis c’est qu’il y a de bonnes raisons. Evitez mes chers journalistes d’alimenter les polémiques pour des histoires d’hommes alors que de nombreux défis nous attendent.

  29. Le départ des deux hommes forts du RPM du gouvernement peut s’expliquer par le fait ceux-ci n’entretenaient pas de bons rapports avec les autres membres du gouvernement. Pourtant u gouvernement suppose l’union, la solidarité et la synergie dans les actions. Ainsi si cette atmosphère ne peut pas exister au sein de notre exécutif; les responsables devaient partir dans l’intérêt du pays .

  30. Je pense que les résultats de ce ministre à la tête de son département sont bons. Mais cela ne fait pas de lui une personne indispensable. Donc, arrêtez mon cher journaliste de dramatiser les choses. Il y a des personnes aussi compétentes que lui.

  31. Le président IBK n’a pas limogé Tréta et Igor pour faire plaisir à qui que ce soit. Comment comprendre que des personnes veulent prendre en otages une institution aussi importante qu’est la primature pour une question de parti politique. Bien que le premier ministre Modibo n’est pas membre du rpm; il travaille pour ce pays et il est donc inadmissible que des personnes comme lui mettent les bâtons dans les roues fut-ils secrétaire général du parti au pouvoir. Toute personne qui a des compétences reconnus doit pouvoir les mettre au profil du pays sans distinction aucune.
    Le Mali n’appartient pas au rpm encore moins à tréta, de la même manière IBK n’est pas le président de rpm mais de tous les Maliens.

  32. Moi je ne sais pas pourquoi nous Maliens aimons la polémique inutile. Le RPM est un parti responsable et le fait que Tréta soit parti ne veut forcement pas dire qu’il y a des problèmes entre lui et le président de la république ou le premier ministre. On peut être secrétaire général d’un parti et ne pas forcement faire parti du gouvernement. Le plus important c’est de pouvoir participer à la vie du parti et du pays.

  33. Franchement, nous finirons jamais d’être servis par ces journaleux. Il y a quelques jours que ceux-ci publiaient par ci et par là le remaniement. Aujourd’hui, le nouveau gouvernement a été formé. Voici qu’on cris pourquoi d’autres sont partis au détriment d’autres ? Que voulez-vous mon cher journaliste ? Est-ce des personnes indispensables pour la cause du pays ? Je dis Non. Des personnes compétentes comme ces deux, notre en possède autant. Il s’agit de leur donner leur chance. Et c’est ce que le président a fait.

  34. A mon avis, l’heure n’est pas aux polémiques suite au limogeage de certains ministres dont nombreuses voies trouvent qu’ils ont été parfait dans l’accomplissement de leur mission, mais au travail. Je pense que s’ils sont partis, c’est qu’il y a une raison valable. Ceux qui sont partis ne valent pas mieux que leurs successeurs. L’avenir nous en dira plus. Pour le moment que le RPM garde toujours la patience qui la caractérise au nom de la nation.

  35. Il faut que les journalistes comprennent que pour servir une nation, ce n’est pas une question de préférence de personne. J’appelle le RPM à plus de solidarité autour du président pour que ce dernier puisse mener à bien sa mission. L’heure n’est pas à la division, mais au travail pour la bonne marche du pays.

  36. A mon humble avis, le RPM a intérêt à défendre bec et ongle non seulement les actions du président mais aussi les idéaux du parti pour la prospérité du pays et le bien-être du peuple. Que les intérêts mesquins ne leur font pas voiler ces idéaux.

  37. Le problème pour vous les journalistes maliens, est que vous manquez de formation de journalisme à proprement dit. Vous avez tant clamé ce remaniement, il est fait pourquoi nous fatiguer avec de tels articles à la con.
    Ils ont tous failli à leur mission sinon ils resteraient à leur poste. Ils ont volé l’argent du contribuable malien et ils ne peuvent pas ainsi demeurer à leur poste.
    Sachez bien c’est pas à Tréta que le peuple demandera des comptes à la fin de son mandat.

  38. Le RPM doit comprendre que le président sait ce qu’il veut. Ce parti doit savoir qu’il n’a pas porté le président IBK pour venir se remplir les poches mais pour travailler.
    Si Tréta est parti c’est qu’il ya une belle raison et il peut être appelé pour d’autre mission. Ce n’est pas seulement étant ministre qu’on peut servir son pays

  39. Le président IBK doit son élection à l’ensemble du peuple malien. C’est vrai qu’il est issu du RPM mais cela ne doit l’obliger à forcément prendre des gens qui ne pensent qu’à leur intérêt personnel. Mr Tréta se prenait pour le président de la république au point d’en vouloir aux personnes nommées par IBK.

  40. Le président a bien prévenu que tout ceux qui seront cité dans un quelconque scandale partira du gouvernement. Alors que Tréta nous prouve le contraire qu’il ne sait rien des scandales dont il est accusé Monsieur le journaliste

  41. Il faut que les journalistes comprennent que pour servir son pays, on na pas besoin d’être ministre. S’ils étaient autant reconnu de tous pour leur travail, ils auraient servi tous les présidents qui sont succedés à la tête du Mali

  42. Le RPM est rempli d’opportunistes et d’incompétents. IBK veut le développement du pays et donc il ne saurait travaillé avec de telles personnes de peur de mettre notre pays en retard.

  43. Mr DAK je sais pas combien ce voleur vous a donné pour le défendre mais il ne méritait pas d’être reconduit.
    Vous avez passé votre temps à insulter le vieux de ces scandales et qu’il était incapable de limoger ses proches et une fois que c’est fait vous parler de parti. Le RPM et puis QUOI

  44. IBK a une belle raison de l’écarter donc arrêter de nous faire croire autre chose. Nous savons tous ce qu’on vous a donné. Je porte à ta connaissance que c’est l’argent volé à l’état malien.
    Vous êtes tous des journalistes pourris

  45. Je me pose souvent la question que vous voulez vraiment. Vous avez passé votre temps à décrier le laxisme du vieux face aux agissements des membres du parti dans les scandales. Mais le vieux se libère d’eux et vous trouvez autre idiotie à raconter.
    Vous vous êtes faits payer par l’argent volés pour venir leur défendre mais les faits sont là donc c’est une perte de temps

  46. Le RPM pense que le président doit laisser Tréta entacher son mandat par ses nombreux scandales. Ce parti ne s’est jamais intéressé au président face aux menaces des opposants. Si Tréta est fâché qu’il pose sa candidature en 2018.

  47. Qu’on laisse au president de la republique le soin de choisir ou d’evincer qui il veut puisqu’au finish il sera seul comptable de son quinquenat.

  48. Chuuuuu je vais vous donner cette information ne diser rien a personne RPM mogow IBK jo be aw la vous n’avez rien vu d’abord si vous etes intelligent et beni creer vite votre propre parti les jours du regimes sont comptes Dans 2 ans ca va prendre fin il va avoir un second 26 mars bientot.les militaires vont venir au pouvoir pour une transition de 2 ans

  49. Vu la situation, je dirais que cette majorité n’a nullement lieu d’exister dans ce pays de par le différents actes qu’elle à tendance à poser !!!

  50. Ibk c’est un faut type il est venu au pouvoir avec le programme de RPM c’est un grand **** il s’est mis à humilier tous les cadres de RPM il a une nouvelle agenda famille d’avoir la création d’une nouvelle partie est inévitable

    • une nouvelle agenda 😀 😀 😀 😀 😀 un agenda
      la création d’une nouvelle partie est inévitable 😆 😆 😆
      Pauvre con 😛 😛 😛
      Apprend à t’exprimer correctement avant de venir te masturber sur ce forum. Pauvre con.
      IBK n’est pas obligé de travailler avec les membres de son parti surtout qui font la politique du ventre.
      Tréta à lui a combien de scandale. pauvre idiot

  51. Au lieu de vous acharner les uns sur les autres pour une question de place, vous ferez mieux de soutenir les actions du président de la république car si jamais il tombe, vous n’aurez plus à vous faire la tête pour une question de place !!!

  52. Je me demande pourquoi le RPM tient tant à porter la poisse au président de la république, alors que vous avez tout eu grâce à ce monsieur !!!

  53. Je me demande comment les militants d’un même parti peuvent s’en vouloir autant, alors que, si je ne me trompe pas, vous plaidez la même cause !!!

  54. Le temps n’est plus à la dissociation au sein d’un même parti, à plus forte raison le parti présidentiel, le temps est à l’unisson !!!

  55. Il est vraiment temps que mettez de côté vos différents, et qu’ensemble vous vous alignez derrière le président de la république, et que vous le soutenez !!

  56. En tout état de cause, vous avez intérêt à accompagner et soutenir les actions du président de la république, car il y va de votre intérêt à tous sans exception !!!

  57. Treta et ses amis doit résister il ne devait pas se laisser faire IBK chercher à positionner son fils Karim Keita il faut couper l’arbre sous ses pieds et crier une nouvelle partie politique rassemblement de peuple Malien

  58. Non, les frondeurs ne franchiront pas le rubicon pour la simple raison que les nuages ne sont pas encore dissipés. Avec ce partage du gateau national, tout laisse à croire que le prince de Sebenicoro va emporter un second mandat. Ce n’est pas un Tall ou Dra qui fera le poids après la bouffe. Ce qui arrive à Tréta est regrettable mais nécessaire pour l’avenir du parti. Je ne crois pas à une scission. Si le RPM veut un PM de son rang, qu’il prie pour que l’autre recouvre sa santé: Bakary k TRAORE dit bakary pionnier.

  59. Avec ou sans la participation du RPM, le président réussira sa mission, IBK n’est pas celui qu’il faut accompagner pour des intérêts personnelle.
    Honte à ce parti politique de n’importe quoi….

  60. Tous les hommes politiques maliens, je veux dire les soi-disant hommes politiques maliens sont des assoiffés. Ils n’intègrent pas un parti politique parce qu’ils partagent l’idéologie de ce parti. Mais parce qu’ils voient en celui-ci un éventuel victorieux des élections du moment. Cela sied à certains militants du RPM.

  61. Je ne savais pas que les militants du parti présidentiel, le Rpm, se haïssaient jusqu’à ce point. Si le président est confronté à des critiques à la longueur de journée et sans adversité, c’est parc que son parti ne pense pas à sa gestion. Les militants veulent tous des places. Et les journalistes profitent de cela pour raconter de n’importe quoi. Le départ de Treta ne doit en aucune manière compromettre les liens entre le président et son parti.

  62. Rare sont des hommes qui ont intégré le parti présidentiel par plaisir et à cause de la conformité de son idée à celle dudit parti. C’est après le premier tour des élections présidentielles de 2013 que certaines personnes se sont dans une obligation, pas forcément une obligation en tant que telle, il s’agit de parvenir coûte que coûte à ses fins, d’être membre de ce parti. Ce sont aussi ces mêmes individus qui font tout pour fragmenter le parti majoritaire.

  63. Les militants du RPM n’ont pas pu jusqu’à présent enterrer les cicatrices de la nomination de Moussa Mara. Ils voyaient en cette nomination une humiliation de la part de leur patron, Ibrahim Boubacar Keïta. Mais et pourtant je n’ai vu aucun problème en cela. Et le départ de Treta vient de tout foutre à l’air au sein de ce parti.

  64. Ibrahim Boubacar Keïta depuis son arrivée au pouvoir s’est montré disponible et prêt à placer toute personne qui a la capacité et le talent de mieux faire. Il n’a pas affiché l’image de celui qui prime l’intérêt du parti sur l’intérêt de toute la nation en plaçant les militants de son parti. Voilà pourquoi il a été exposé à toute sorte de critique de part et d’autre. Tantôt ma famille d’abord, tantôt mon parti d’abord. Il a bien fait pour Treta frelaté.

  65. Monsieur le journaliste le départ de Bocari Treta a été une bonne solution pour notre agriculture et pour que les paysans fassent de nouveau confiance à l’actuel locateur de Koulouba. L’affaire des engrais frelatés a été une balle perdue pour le bilan d’IBK.

  66. Ce n’est le départ de Bocari Treta qui m’a choqué mais celui de Mamadou Igor Diarra, le ministre de l’économie et des finances de l’Etat. Je suis plutôt content du départ de celui à la faute de qui le président de la république n’a plus de bonne image aux yeux des détracteurs suite à la présence des engrais hors norme dans notre pays.

  67. C’est à cause de la mauvaise gestion du rural dans ce pays qui a fait que la campagne agricole 2014-2015 a été jugée mauvaise par les hommes politiques et les détracteur. Ce qui a eu de l’impact sur le bilan de la gestion de l’actuel locateur de Koulouba.

  68. Le RPM n'a pas demérité ce qui lui arrive aujourd'hui. Si ce parti politique, pas moins parti présidentiel, ne compte plus de militants dans le gouvernement et autres postes nominatifs, c'est parce qu'il compte moins de figures capable de relever des défis dans un pays qui traverse une crise. Cela a été le cas de Bocari Treta qui est à l'origine des negrais dits frelatés.

  69. Le RPM n'a pas demérité ce qui lui arrive aujourd'hui. Si ce parti politique, pas moins parti présidentiel, ne compte plus de militants dans le gouvernement et autres postes nominatifs, c'est parce qu'il compte moins de figures capable de relever des défis dans un pays qui traverse une crise. Cela a été le cas de Bocari Treta qui est à l'origine des negrais dits frelatés.

  70. Tous les hommes politiques maliens, je veux dire les soi-disant hommes politiques maliens sont des assoiffés. Ils n’intègrent pas un parti politique parce qu’ils partagent l’idéologie de ce parti. Mais parce qu’ils voient en celui-ci un éventuel victorieux des élections du moment. C’est le cas du RPM. Sinon je ne vois pas pourquoi ce parti est contre le départ de Treta.

  71. Les membres du RPM doivent savoir que c’est l'intérêt générale qui est primordiale, ils doivent plus moins digérer le limogeage de Bocari Treta, qui d’Alleur n'a pas pu accomplit de travaille crédible, objectif et salutaire.

  72. Le RPM ne doit pas se sentir offensé face au limogeage et à l’absence d’un membre du RPM dans le gouvernement. Pour le moment le Mali est crise donc le régime au pouvoir ne peut se permettre de jouer la carte du favoritisme.

  73. Les membres du parti RPM ne doivent pas prendre le limogeage de Bocari Treta comme une déclaration de guerre entre eux et le président de la république, non loin de là. C’est Bocari Treta en personne qui n’a pu fait de bon résultat. Le RPM doit essayer de comme prendre l’action du gouvernement et le soutenir car elle dans l’intérêt générale.

  74. Le RPM aura quoi de droit, mais ce n’est point en mettant la pression sur le président IBK qu’ils auront gains de cause. RPM est le parti au pouvoir donc il dispose d’une marge de faveur plus ou moins vis-à-vis des semblables mais le problème est qu’il n’arrive point à faire bon usage de cet avantage.

  75. Le parti politique présidentielle est le parti politique qui cause le plus de tort au régime de leur leaders au pouvoir, le rpm doit tout d’abord sous tenir le régime au pouvoir avant d’aspirer pour quoi que ce soit. La course pour le fauteuil du premier ministre Modibo Keïta est une course qui prime la mauvaise foi du RPM, vis-à-vis d’IBK et de la population malienne.

  76. Je pense que nous ne devrions pas créer de polémique autour du limogeage pure et simple de Bocari Treta, vue ses résultats en tant que ministre, il le méritait se limogeage. Le plus important doit rester l’intérêt général du pays.

  77. On remarque ainsi que l’ADEMA-PSJ en ce moment mène un combat d’intérêt nationale et que le RPM mène un combat d’intérêt personnel. L’ADEMA a vraiment a agit en un parti responsable et patriote.

  78. Avec Treta Bocari ou sans lui, avec le RPM ou sans RPM, le gouvernement d’IBK sera toujours fonctionnel. Treta n’a pas pu faire preuve de responsabilité de confiance. De nombreux scandale ont été remarqués dans son secteur. L’irresponsabilité a marqué le secteur de Treta Bocari de son emprunte.

  79. Un parti politique, c’est d’ailleurs cela, le regroupement et l’implosion, c’est ce qui caractérise un parti depuis toujours; rappelons que l’implosion du CNID a donné les dérivés telles que le PARENA de Tiébilé et le SADI d’Oumar MARIKO, celles de l’ADEMA a donné les dérivés que sont le MIRIA de Mohamed Lamine TRAORE, et l’URD de Soumaila CISSE. Quand un groupe devient fort, les tendances fortes prennent leur indépendance, ce serait le cas du RPM d’aujourd’hui peut-être. Mais je conseille la tendance dissidente actuelle du RPM à la patience et à la retenue car la mise en route d’un parti politique est difficile et demande beaucoup d’argent, surtout que cette tendance n’a plus là où grignoter pour financer leurs activités. Du courage mes frères dissidents et surtout soyez attentifs car chacun à son tour chez le coiffeur.
    Qu’Allah le tout puissant protège et aide notre très cher Mali.

  80. Les membres du RPM doivent savoir qu’il n’est point obligatoire que le gouvernement d’IBK soit remplit des membres du RPM, cela porte atteinte à la démocratie du pays. Les membres du RPM doivent faire preuve de bonne foi et patriotisme.

  81. 💡 💡 💡 💡 Le soutien de L”ADEMA à IBK et au nouveau gouvernement réconforte toute la population malienne, l’ADEMA-PSJ est vraiment un parti politique qui maîtrise de fond en comble la politique malienne. Ce soutient au nouveau gouvernement du PM Modibo Keïta est vraiment très salutaire. Toute la population remercie l’ADEMA-PSJ. 😀 😀 😀 😀

Comments are closed.