Collège Horizon : Dites désormais Etablissements Maarif de Turquie !

0

La Fondation Maarif s’engage à maintenir les contrats conclus avec les enseignants et les autres employés des ex-collèges Horizon, exception faite des employés turcs

En  réaction à la sortie médiatique ratée des responsables des Etablissements ex-« Collège Horizon » le mercredi dernier, le Directeur des Etablissement Maarif de Turquie au Mali, Zafer Gedikl, accompagné de son assistant, Umut Ozluk et de son avocat, Abouba Aly Maiga a rencontré les journalistes le vendredi 7 octobre à la Maison de la presse. Cette rencontre visait à apporter des éclairages par rapport aux intentions de la Fondation Maarif dans la prise en charge des préoccupations des enseignants, des élèves, des parents d’élèves, ainsi que le personnel de « Collège Horizon ».

C’est l’avocat de la Fondation, Abouba Aly Maiga qui a donné le ton de la rencontre en lisant le protocole d’accord signé le 12 /08/ 2017 entre le Mali, représenté par son ministre de l’Education nationale et la Turquie, représentée par le vice-président de la Fondation, Hasan Yavuz.

E effet il est précisé dans le communiqué que conformément à l’exécution du protocole d’accord cité plus haut, les Etablissement ex Collège Horizon s’appellent désormais Etablissements Maarif de Turquie. Le communiqué dit ensuite que la Fondation s’engage à maintenir les contrats conclus avec les enseignants et les autres employés des ex « Collèges Horizon », exception faite des employés turcs. La Fondation s’engage également, selon le communiqué, à reconduire tous les baux conclus avec les propriétaires des immeubles et enfin à garantir une meilleure qualité de l’enseignement.

Rappelons que le gouvernement avait anticipé sur l’éventuelle récupération de l’affaire en abrogeant par arrêté N° 2017-27 56 MEN du 21 Août 2017 les arrêtés de création et d’ouverture des établissements « Collège horizon ». Et le Premier ministre Abdoulaye Idrissa Maïga a décidé de mettre en place une administration provisoire coiffée d’un directoire chargé de la gestion des établissements.

Selon Me Abouba Aly Maiga, après toutes ces mesures et actes de droit public pris par les plus hautes autorités maliennes, la présence sur le sol malien de personnel turc qui animait l’ex-collège Horizon  est une défiance vis à vis des lois de notre pays. Car dit-il, il s’agit là d’une affaire turco-turque. Et qu’en matière de droit public, cette affaire est classée comme étant  « la prérogative exorbitante du droit commun ». Il a fini son intervention en rappelant qu’il détenait tous les baux dont la Fondation a besoin dans l’exécution stricte du protocole d’accord.

Pour sa part le Directeur de la Fondation Maarif a donné des assurances sur l’effectivité de la rentrée 2017-2018 dans de très bonnes conditions  et surtout avec des avantages tels que la baisse des frais d’inscription, l’augmentation des salaires du personnel, entre autres.

Mohamed Naman Keita

Commentaires via Facebook :

PARTAGER