Education civique dans les medersas : La Lipad en première ligne

Enseignement de l’éducation civique et morale dans les medersas : Un projet de la LIPAD financé par l’Ambassade des Etats-Unis au Mali

Pour un enseignement civique et moral dans les medersas, la Ligue des patriotes pour le développement (Lipad) a initié un atelier de formation  d’enseignants et conseillers pédagogiques.  Les deux Académies d’enseignement des deux rives district de Bamako ont été concernées par cette session.

 

La ligue des patriotes pour le développement (Lipad) entend former d’abord les enseignants  arabisants des deux Académies d’enseignement de Bamako sur l’utilisation de manuels scolaires d’éducation civique et morale en arabe. La journée formation à l’endroit de cette cible plus de 120 acteurs.

A en croire les initiateurs du projet, l’objectif recherche est d’initier les enseignants et conseillers pédagogiques spécialisés en arabe et chargés de l’enseignement dans les medersas de Bamako aux documents que la Lipad a fait éditer. Ces documents sont des manuels conçus pour chaque classe de medersa ce, conformément au programme national d’éducation civique et morale et seront mis à la disposition des structures scolaires concernées.

Le président de la Lipad, Fodé Ndiaye, que nous avons rencontré dimanche dernier, est revenu sur l’importance d’un tel projet qui a bénéficié du financement de l’ambassade des Etats-Unis au Mali.

Selon M. Ndiaye, le document, après sa rédaction, a connu une phase de révision et de validation. Une fois le document validé, ce sont 30 000 livres qui ont édités en arabe, ce qui cadre avec le programme national d’enseignement en éducation civique et morale dont les différentes medersas sont les bénéficiaires.

Si ce travail avait déjà été mené par Issa Ongoïba, il n’a pas eu la reconnaissance du département de tutelle. En clair, l’initiative de Lipad a eu le mérite de voir ces documents acceptés comme un travail technique par des autorités du ministère de l’Education nationale. De ce fait, ils ont œuvré à sa correction, sa performance et à sa validation comme ouvrage complémentaire.

Pour Fodé Ndiaye, cette activité est à même de permettre de lutter contre l’extrémisme religieux et d’aider les enfants qui auront la chance de recevoir l’enseignement civique sans être des sujets manipulables. Le projet, qui couvrira bientôt l’intérieur du pays, a coûté des dizaines de millions de F CFA.

A. M. C.

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. A mon avis, ca sera mieux d’introduir les matieres fondamentales comme les mathematiques, la chimie, la biologie, la physique, etc… qui aboutiront au developement du savoir faire laic. La recitation des sourates qu’on ne comprend meme pas ne construira aucun pont, ne faira pas la chirurchie pour nous, ne produira qu’une masse mediocre de charlatans religieux dont il y en a assez au Mali!

  2. “…Pour un enseignement civique et moral dans les medersas…” ❓ ❓ ❓ ❓
    WTFIT? ❓ ❓ ❓ ❓

Comments are closed.