Education : L’institut de santé EHESP souffle ses 10 bougies

2

L’Ecole des hautes études en santé publique  management (EHESP-Mali) fête ses 10ans d’existence. Occasion pour le promoteur d’annoncer l’agrandissement de l’EHESP avec l’ouverture du Collège Troumanion à Kati Fouga.

L’école privée des hautes études en santé  publiques du Mali (EHESP), crée en avril 2009 est un institut privé et un lieu de recherche et de formation  à la recherche. Son promoteur  Bakari Toumanion et ses collègues ont célébré le samedi dernier les 10 ans d’exercice de ladite école dans une ambiance de convivialité et de fierté pour le chemin parcouru. Un parcours emprunté de satisfecit pour avoir formé des étudiants tous insérés dans le monde professionnel sans exception.

En effet  un constat qui conforte les propos du  directeur des Etudes,  Lamine Doumbia, selon lui l’EHESP s’est donnée comme leitmotiv la recherche de la qualité et de l’excellence. L’illustration de cette culture de l’excellence a été donnée par le témoignage du  Dr Ada Coulibaly, diplômée de l’EHESP qui occupe  de hautes   responsabilités dans le  secteur de la santé.  En outre les délégués des stagiaires du Master I et Master II ont loué la qualité et la rigueur de l’enseignement au sein de  l’EHESP.

Pour le  promoteur Bakari Toumanion,  en 10 ans  l’EHESP a fait du chemin  malgré les multiples obstacles qu’elle a rencontré. « L’École s’est dotée  d’un site universitaire, construit selon les normes CAMES, sans  aucun financement extérieur. Notre ambition était de faire de notre pays le responsable de la formation en santé publique, Statistics and informatique Décisionnelle  dans la sous-région d’ici 2025. » s’est-il ainsi réjoui pour dresser  le bilan de sa structure.

Loin de vouloir rester sur ces acquis, l’école de santé a en perceptive plusieurs projets dont entre autres : la création d’un centre de recherche, d’un pôle école d’affaires pour les anciens entrepreneurs auto, la création d’un centre de documentation  au nom de l’illustre  Amadou Hampâté Bah. Toujours pour plus de polyvalence, l’école annonce également  un centre audio-visuel nommé « Yelen »  ainsi que l’ouverture  d’un laboratoire de recherche en médecine traditionnelle de la santé communautaire et anthropologique de la santé  qui va porter  le nom du professeur Rokia Sanogo. La cerise sur le gâteau  est que l’EHESP s’élargie avec  la prochaine ouverture en octobre 2019 d’un groupe scolaire dénommé «  Collège de Toumanion »  qui sera composé de la maternelle, d’une école fondamentale et d’un lycée, situé à Kati Fouga, et cette nouvelle  est déjà présentée par son promoteur comme un centre d’excellence au service du Mali et de l’Afrique.

Khadydiatou SANOGO/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. Ce ne sont pas les 4 murs qui font d’une école un centre d’excellence. Trop de fautes dans l’article de Sanogo

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here