Enseignements fondamental et secondaire : Le Collectif appelle ses militants à observer une grève de 5 jours

0

Après la grève des 2 et 3 novembre, les syndicats de l’éducation signataires du 15 octobre 2016 ont de nouveau appelé leurs militants à observer une grève de  120 heures allant du 5 au 9 décembre si ses revendications au nombre de six ne sont pas satisfaites.

Les responsables syndicaux signataires du 15 octobre 2016, qui ont jugé insuffisant les trois points d’accord sur les neuf points de revendications lors de la grève de novembre, ont déposé un autre préavis de grève de 120 heures sur la table du gouvernement

Par ce préavis, ils appellent leurs militants à se mobiliser pour la réussite de cette nouvelle grève si leurs revendications n’aboutissent pas à des accords allant dans le sens de l’amélioration des conditions de vie et de travail des enseignants. Ladite grève est prévue du 5 au 9 novembre 2016 par les militants des Syndicats de l’éducation signataires du 15 octobre 2016.

Bien que disposés au dialogue, les syndicats de l’éducation se réservent le droit d’observer une grève de 120 heures allant du lundi 5 au vendredi 9 décembre 2016, si ces revendications ne sont pas satisfaites.

Il s’agit de l’adoption d’un statut autonome de l’enseignant ;  l’harmonisation des salaires des enseignants maliens avec ceux de la sous-région ; l’adoption d’une carte scolaire à l’enseignement fondamental, secondaire et la construction d’écoles publiques ; la généralisation du curriculum, la prise des mesures d’accompagnement pour la mise en œuvre de l’APC et la réintroduction de l’examen d’entrée en 7ème année ; le respect strict des textes régissant la mutation ; l’augmentation de l’indemnité de responsabilité pour les enseignants des catégories A, B et C.

Les syndicats regroupés au sein du collectif du 15 octobre 2016 sont : SYLDEF, le SYNEB, le SYNTEC, SYNESCEC, le FENAREC et la Section nationale secondaire du SNEC.

Y.S

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER