UCAO-UBBA/semaine culturelle : 171 diplômés sur le marché d’emploi

0

La première semaine de ce mois juin a coïncidé avec la semaine culturelle de l’Université catholique  de l’Afrique de l’Ouest unité universitaire de Bamako (UCAO-UUBA). Une des dernières activités de l’école pour donner au revoir aux étudiants et aux enseignants. La semaine a été animée en première partie à Hamdallaye et la clôture a eu lieu le vendredi dernier à Samaya au Séminaire Saint Augustin (UCAO-UUBA de Samaya).

 

Pendant 3 jours l’UCAO a vibré sous les talons de plusieurs activités, concours culinaires et des prestations culturelles (danses, chants et chorégraphie), des remises de diplômes et autres. Ils étaient tous au rendez-vous, le président de l’Ucao-UUBA, le Père Clément Lonah, le doyen du département journalisme et communication, Dr. l’Abbé Alexis Dembélé, Dr. sœur Thérèse Samaké, le personnel enseignant, les étudiants et leurs parents.

Cette année, l’Ucao-UUBA a produit 171 diplômés dont 103 en licence et 68 en master toutes filières confondues. Ils sont des hommes et des femmes, professionnels et non professionnels à être sur le marché de l’emploi, tous formés à l’Ucao-UUBA. Ils ont reçu leur diplôme des mains des responsables de l’Ucao en marge de la semaine culturelle. Ils étaient entre autres, des journalistes communicants, des juristes, des économistes, des sortants de la filière philosophique et des sciences de l’éducation etc.

« Vraiment je suis très heureuse. Je suis très contente. Je dédie cette victoire, oui une victoire, car c’est après un long travail abattu, je dédie ce diplôme à mon père et à ma mère. Surtout mon père. Car c’est lui qui a payé mes études. Je ne peux que lui dire merci et faire tout pour qu’il soit fier de moi. Ce diplôme, je travaillerais avec. Je rendrais service, je m’en servirais et je rendrais fiers mes deux parents », a soupiré Mariam Traoré, nouvelle détentrice d’une licence en journalisme et communication.  Après sa licence, Mariam qui travaille déjà, continue en master avec comme spécialité journalisme et communication.

Koureichy Cissé

 

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Leave the field below empty!