Climat en mire à Marrakech : Les chefs d’Etat rentrent dans la danse

La rencontre de haut niveau sur le climat, débutée le 15 novembre 2016 en présence des chefs d’Etat s’est poursuivi mercredi toute la journée à Marrakech.

1

La rencontre de haut niveau sur le climat, débutée le 15 novembre 2016 en présence des chefs d’Etat s’est poursuivi mercredi toute la journée à Marrakech. Les observateurs relèvent de fortes divergences en matière de mécanismes de financements.

Rien ne filtre pour le moment de ces deux premiers jours  de négociations. Les chefs d’Etat défendent successivement leur document de Contribution déterminée nationale (CDN) finalisée au cours de la semaine dernière, qui résume leurs engagements et leurs stratégies pour contribuer à la réduction des gaz à effet de serre.

Selon des sources au niveau du groupe africain, les points de blocage essentiels résident dans les mécanismes financiers et l’accès au Fonds vert. Les pays les moins avancés demandent que le financement des projets d’atténuation et d’adaptation soient priorisés en fonction de leur vulnérabilité aux effets du changement climatique.

En clair, certains pays devraient être prioritaires sur d’autres. Se pose alors la contrainte de pouvoir démontrer pour chaque pays que les préjudices subis sont les conséquences directes du réchauffement. Sur ce point, les mécanismes juridiques et d’analyses techniques n’existent pas encore.

Pour maintenir une forme de pression, le continent africain a organisé mardi la journée Afrique, au sein de la zone bleue de la Cop réservée aux négociateurs. Au pavillon africain, le ministre français de l’Environnement, Ségolène Royal, a espéré des avancées concrètes.

Le Fonds vert climat est chiffré à 100 milliards de dollars. Un fonds revu à la hausse par les experts à plus de 200 milliards de dollars.

O.D. avec Studio Tamani

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

  1. Les Philippines quittent aussi la Cour pénale internationale ! ! !

    LE MONDE ( PARMI PLUSIEURS) QUI S’ ÉFFONDRE SOUS NOS YEUX DONNE UN SPECTACLE 1000 FOIS PLUS GRANDIOSE QUE L’ ÉCLATEMENT DE L’ URSS ET DU BLOC DE VARSOVIE.

    EN FAIT LE BLOC BAO ( BLOC ANTLANTISTE OCCIDENTAL ) FUT MORTELLEMENT BLESSÉ AVEC LA CHUTE DE L’ URSS, MAIS LA PROPAGANDE AMÉRICANISTE EUROPÉENNE A ÉFFECTUÉ SON DEVOIR DE MENSONGE.

    L’ AUTRE ARNAQUE, QUE SONT LES SERIES DE ” COP-XY ” SUR LE SOI-DISANT CHANGEMENT CLIMATIQUE, VA SUIVRE LE MEME CHEMIN QUE LEUR CPI.

    LE BAO ( BLOC ANTLANTISTE OCCIDENTAL ) NE PEUT PLUS APPRENDRE Á DIRE LA VÉRITÉ, Á ETRE SINCERE . TANT SON MAL EST “CANCÉREUX-GÉNÉRALISÉ” .

    ET LE RESTE DU MONDE NE VEUT PLUS COTOYER LE MONDE BAO, PAR LE MANQUE DE CONFIANCE QUI S’ ÉTERNELLISE Á SON ENVERS.

    QUE FAIRE? L’ EUROPE OCCIDENTALE, PENDANT 400 ANS A MALTRAITÉ LE MONDE ENTIER….

Comments are closed.