Hygiène, eau et assainissement : Top départ pour la campagne de Water Aid intitulée « Un Départ Sain »

0

Ce n’est un secret pour personne que la fourniture de l’eau potable et l’assainissement  sont des denrées rares au Mali. Quand on sait que cette situation a des conséquences désastreuses sur les femmes, enfants et les personnes vulnérables, les acteurs de la société civile ne peuvent pas rester les bras croisés, surtout quand il est avéré que les efforts en matière de santé sont anéantis par l’accès insuffisant à l’eau potable et à un assainissement inadéquat.

« La pénurie d’eau potable, le manque d’assainissement et d’hygiène contribuent aux principales causes de décès des enfants de moins de 5 ans, à savoir les maladies diarrhéiques, la pneumonie, les troubles néonatals et la malnutrition », indique le document de plaidoyer des organisations de la société civile pour l’eau potable, l’assainissement et l’hygiène au profit des enfants de 0 à 5 ans au Mali. Avant d’ajouter que la diarrhée représente la troisième cause de mortalité des enfants de moins de 5 ans en Afrique sub-saharienne et reste une cause majeure de mortalité infantile dans le monde.

Pour toutes ces raisons, Mamadou Diallo, représentant de Water Aid au Mali dira que l’accès à une eau potable et à une hygiène et un assainissement améliorés constitue un droit de l’homme. Selon lui, l’initiative « Un Départ Sain » montrera les conséquences de l’accès inégal au Wash sur la santé des populations, et préconisera l’inclusion effective d’un programme wash dans les soins médicaux pour le bienfait de tous, particulièrement celui des plus marginalisés. « L’axe prioritaire de plaidoyer de Water Aid, ‘’ Un départ Sain’’, entend faire en sorte que le secteur de l’eau et l’assainissement travaille en synergie avec le secteur de la santé à l’échelle nationale et locale », a-t-il déclaré. Avant de préciser que l’initiative « Un Départ Sain » visera à placer le secteur du Wash au cœur de l’action du secteur de la santé à l’échelle nationale et locale.

En plus d’une animation musicale assurée par Assa Kida et Mylmo, des leaders communautaires sont intervenus pour inviter les autorités maliennes à tout mettre en œuvre, malgré les efforts déjà consentis, pour faire face à l’approvisionnement des populations en eau potable et à leur assurer un accès à l’assainissement.

Assane Koné

 

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER