Commissariat du 3eme arrondissement : Fin de course pour Zoumana Sidibé et sa bande

    1

    Dans la nuit du vendredi 7 au samedi 8 juin derniers, les éléments de la Brigade des Recherches de l’IIIe Arrondissement de la Police ont démantelé un réseau de cambrioleurs qui est en train semé la terreur en Commune II du District depuis trois ans de cela.

    Composé de jeunes âgés de 18 à 20 ans, ce groupe de malfrats est tombé dans les filets de la Brigade de Recherche du Commissariat du IIIe Arrondissement à travers de minutieuses recherches effectuées par nos braves Agents de sécurité.

    Il s’agit notamment de Mamadou Tolo, Zoumana Sidibé, Lassana Coulibaly, Bakary Diallo, Zakaria Diarra et Abdoul Karim Samaké, tous derrière les verrous sauf deux ayant pris la fuite à l’apparition du véhicule de la police.

    C’est suite à l’arrestation de Mamadou Tolo qui, après avoir raté une opération nocturne tout seul au quartier de Niarela que le réseau a été démantelé.

    Cette nuit-là, aux environs de minuit, le jeune brigand attendait patiemment sa victime et au moment où il voulait passer à l’acte, celle-ci résista et c’est là que les populations sont intervenues. Conscient du danger qui l’attend après son échec, le malfrat tenta de prendre la tangente mais ce fut trop tard ; car, parmi les sauveurs, il y avait des athlètes plus vifs que lui.

    Lâché par la Baraka, le jeune Tolo a décidé de faire cavalier seul. De ce fait, il cible un coin obscur du quartier de Niarela non loin du Rond-point ‘’ Kontron ni Sanè’’ pour faire ses opérations nocturnes. Doté d’une grande patience, ce n’est qu’aux environs de minuit, ce jour-là, qu’il trouvera sa première proie. Il passe à l’acte en même temps. Mais, il était trop tôt. L’affluence dans la zone n’était pas moindre. C’est ainsi que suite à des altercations entre lui et un motocycliste, qu’ont eu à intervenir les passants et les riverains de la zone. Voulant prendre la poudre d’escampette après avoir échoué son coup, il ne le réussira pas, puisque derrière lui il y avait d’autres jambes plus agiles que les siennes.

    Ayant décidé de ne pas se salir les mains du sang de coupable attitré, les populations ont choisi de remettre le criminel à qui de droit, à savoir la Police du Commissariat du IIIe Arrondissement.

    Une fois conduit au Commissariat, les limiers ont aussitôt procédé à l’interrogatoire qui ne tarda pas à donner des fruits ; car le jeune Tidjo a vite avoué son vrai statut et balancé les noms des autres membres de son gang.

    Après avoir été bien renseignée des noms, la Brigade de Recherches s’est donnée pour mission de mettre un visage derrière chaque nom, histoire de mettre tous les membres de ce célèbre gang derrière les verrous.

    Sans plus tarder, des éléments de la BR ont pris les quartiers de Bougouba, Sans-fil, Hippodrome I et Korofina Sud, comme centre des investigations, leur permettant de dénicher les malfrats de leurs tanières.

    Sur le premier lieu des investigations, à Bougouba, se trouvait le leader des malfrats du nom de Zoumana Sidibé connu sous le sobriquet de ‘’ Kaka’’, arrêté avec un autre membre du clan qui s’appelle Lassana Coulibaly alias ‘’ Immortel’’.

    Ensuite, les limiers se sont rendus à Moussabléntou et à Korofina Sud. De là-bas aussi, Bakary Diallo dit « Incassable ou BAH » et Zakaria Diarra ont été interpellés et conduits au Commissariat.

    Très futés, en quittant Moussabléntou et à Korofina Sud, les courageux policiers ont fait un autre crochet à Bougouba à la recherche d’Oumar Kanté alias ‘’ Koureïchi’’ et Bandiougou. Mais ces derniers ont disparu une fois que le véhicule de la police est apparu. Mais, Abdoul Karim SAMAKE dit « Binké » qui se trouvait sur place et un autre membre du gang ont été interceptés et conduits au Commissariat à leur tour.

    Il faut reconnaitre que cet effort de nos forces de l’ordre ayant permis au démantèlement et à l’arrestation des membres de ce célèbre groupe de malfrat est soulagement pour les honnêtes citoyens et mérite un salut.
    Rappelons que les investigations continuent afin de mettre la main sur le reste de la gang.

    Damagary Hamma

    Commentaires via Facebook :

    PARTAGER

    1 commentaire

    REPONDRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here