Fait-divers : “Mon frère est mon rival”

    1

    Je me suis mariée il y a 8 mois avec l’homme de mes rêves, beau, riche, la totale. L’homme le plus convoité que je n’ai jamais vu, il a réalisé tous mes rêves et je vivais un vrai conte de fée.

     Il m’a proposé que nous n’ayons des rapports sexuels qu’après le mariage, et j’étais aux anges, car pour moi c’était vraiment rare de tomber sur ce genre d’homme. Une fois mariés, nous vivions une vie de rêve incomplète, car sans sexe. 1 mois passe, rien. Il inventait toujours des excuses : tantôt il se lave avec des médicaments traditionnels, tantôt il est en mission ou il rentre tard, juste pour ne pas me toucher. 3 mois passent ainsi.

    J’avais demandé à mon frère de venir vivre avec nous vu que mon mari était tout le temps absent, je ne voulais pas rester seule dans une si grande maison. Et il a accepté avec joie. Mon mari ne s’y est pas opposé. Le 15 juin 2020, je les ai surpris en pleins ébats sexuels.

    Quand j’ai regardé mon frère je suis tombé comme une feuille morte. Après avoir repris mes esprits, ils m’ont avoué qu’en réalité, je n’ai été qu’un pion qu’ils ont utilisé pour pouvoir vivre ensemble. Tout avait été planifié et calculé même notre rencontre. Mais ils n’avaient pas prévu que je découvre leur secret. Mon mari me menace de détruire toute ma famille si jamais j’en parle à quelqu’un.

    C’est un haut cadre du pays, il est connu. Désormais je suis prisonnière dans mon propre mariage, il refuse que je sorte sans garde du corps, je n’ai pas non plus le droit d’avoir un amant et le divorce je peux toujours rêver. Avant j’avais ma voiture, mais depuis que je les ai surpris, je ne peux sortir qu’avec le chauffeur et je suis surveillé 24H /24H. J’ai tenté plusieurs fois de quitter le pays, mais à chaque foi, il est avisé par l’aéroport. Je suis condamné dans mon conte de fée”.

     

    Sira Diarra

     

    Commentaires via Facebook :

    1 commentaire

    1. Allah Akbar, c’est un phénomène courant chez nous. Des homosexuels qui se marient par pression et qui sont incapables de satisfaire pleinement leurs épouses. Vous n’avez pas honte de donner vos fesses et de refuser la partie acceptable par la morale humaine. Ma soeur ne pense que tu es prisonnier, trouves un moyen de quitter cet homme et de te remarier normalement. Tu penses qu’il peut faire quelque chose mais en réalité il ne peut rien te faire. Tu es la sœur de son amant. Des fois dans la vie ils faut oser sinon nous n’obtenons pas ce qu’on veut. C’est ce conseil que je te donne. Ce genre d’homme et son espèce ne mérite pas de vivre. Il faut les lapider, les éradiquer. Que Allah t’aide.

    REPONDRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here