Un policier impliqué dans le meurtre de George Floyd pris à partie dans un supermarché

    0

    L’un des quatre policiers impliqués dans le meurtre de George Floyd a dû faire face à une femme en colère dans un supermarché alors qu’il faisait ses courses après avoir été libéré de prison.

    C’est une vidéo qui a beaucoup fait réagir sur les réseaux sociaux. Alexander Keung, l’un des quatre policiers qui a procédé à l’interpellation meurtrière de George Floyd le 25 mai dernier, a été confronté à une femme en colère qui l’a reconnu dans un supermarché du Minnesota.

    La vidéo a été tournée dès le lendemain de la remise en liberté du désormais ex-policier de 26 ans, lorsqu’il faisait ses courses. “Vous êtes donc sorti de prison et vous faites vos courses confortablement dans Cub Foods, comme si vous n’aviez rien fait ?”, lui demande la femme très en colère, après que l’homme a reconnu qu’il était bien l’un des policiers accusés du meurtre de George Floyd. “Je ne dirais pas ‘confortablement’ mais plutôt pour acheter des produits essentiels”, répond alors l’ex-officier qui semble très embarrassé par la situation. Lorsque la personne qui filme lui dit qu’il ne devrait pas avoir le droit d’acheter des produits d’épicerie, sous entendu d’être en liberté sous caution, il répond : “Je peux comprendre cela. Je suis désolé que vous ressentiez ça.”

    look who my sister caught at Cub Foods in Plymouth. J. Alexander Keung, one of the officers who lynched #GeorgeFloyd in cold blood. pic.twitter.com/PVX4pFijab

    “Vous ne voulez pas vous excuser ?”

    “Vous pensiez que les gens n’allaient pas vous reconnaître ?”, lui assigne la femme, excédée par la situation, avant de lui rappeler : “Vous avez tué quelqu’un de sang froid. Vous n’avez pas le droit d’être ici.” L’auteure de la vidéo tente alors d’alerter les clients du supermarché en signalant à voix haute qu’il s’agit de l’un des officiers qui a procédé à l’interpellation fatale à George Floyd, après lui avoir demandé s’il avait des remords. “Vous ne voulez pas vous excuser ? Vous n’avez rien à dire ?”, lui demande-t-elle. Des propos auxquels l’homme de 26 ans ne souhaite visiblement pas répondre.

    Alexander Keung a été libéré de prison vendredi 19 juin avec une caution de 750 000 dollars, soit près de 670 000 euros. Thomas Lane, l’un des autres officiers accusé d’être impliqué dans le meurtre, avait déjà été libéré sous caution le 10 juin dernier. Les quatre policiers impliqués dans cette arrestation meurtrière devront comparaître devant le tribunal le 29 juin prochain.

    Yahoo Actualités 22 juin 2020

    Commentaires via Facebook :

    REPONDRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here