Pacte de stabilité sociale de la transition : L’ANPE joue sa partition

0

Dans le cadre de sa mission de contribution à la mise en œuvre de la politique nationale d’emploi (PNE) et conformément à l’axe 5 de la Feuille de route de la transition relatif à « l’adoption d’un Pacte de stabilité sociale », l’Agence nationale pour l’emploi (ANPE) a organisé le vendredi 11 décembre 2020 dans la cour du Centre de perfectionnement et reconversion (CPR) à Bamako, une cérémonie de lancement des business plans d’auto-emplois et de remise de kits d’auto-emplois et d’insertion pour les PME/PMI du District de Bamako et d’activités génératrices de revenus. C’était sous la présidence effective de M. Mohamed Salia Touré, Ministre de l’emploi et de la formation professionnelle et la présence de plusieurs autres personnalités notamment le Directeur Général de l’ANPE, M. Ibrahim Ag Nock, le représentant du maire de la commune 3 du District de Bamako, du Président du Conseil d’Administration de l’ANPE et plusieurs responsables de structures du département en charge de l’emploi et de la formation professionnelle.

Dans son discours, le ministre Mohamed Salia Touré s’est félicité de cette initiative de l’ANPE qui, selon lui, « marque une étape importante dans la concrétisation de la Feuille de route de la transition, notamment en son Axe 5, dont l’un des objectifs est de créer des conditions favorisant le retour et la réinsertion sociale et professionnelle des déplacés et autres réfugiés ».

En effet, le ministre Mohamed Salia Touré a rappelé que « l’emploi et l’insertion sociale des demandeurs d’emploi, particulièrement des femmes, des personnes en situation de handicap et d’autres couches vulnérables, constituent des priorités absolues pour le Gouvernement de la Transition ». C’est pourquoi, il a salué l’ANPE pour ses efforts constants en faveur de ses usagers clients à travers des actions comme celle du jour, notamment le lancement de business plans et de remise de kits d’insertion, joignant ainsi l’utile à l’agréable et faisant sienne l’adage qui dit que « mieux vaut apprendre à pêcher à quelqu’un plutôt que de lui offrir chaque fois du poisson à manger ». Il faut préciser qu’à terme, c’est un total de 23 kits de corps de métiers composés de 77 éléments de divers secteurs d’activités telles que la transformation agro-alimentaire, la teinture, le maraîchage, le carrelage, la climatisation-froid, la mécanique auto, l’électricité auto, la carrosserie auto, la plomberie, l’aviculture, l’embouche bovine et ovine, la fabrication de matériels agricoles, la réparation des engins à 2 roues, etc., qui seront remis aux bénéficiaires de l’opération. Ils permettront de générer plus de 327 emplois directs.

Enfin, le Directeur général de l’ANPE,  M. Ibrahim Ag Nock, a dans son allocution souligné que malgré la crise sécuritaire qui sévit sur une partie du territoire national aggravée par la situation sanitaire liée à la pandémie de coronavirus, l’ANPE, dans son Plan de travail annuel (PTA) 2020, vise entre autres objectifs la création de 4229 emplois ; l’entrée en formation de 4536 auditeurs ; la réalisation de 4000 visites d’entreprises et la promotion/création de 260 PME/PMI. Pour ce faire, l’Agence travaille en partenariat/collaboration avec d’autres structures techniques publiques et privées dont plusieurs ONG telles que l’ONG Al Farouk, l’ONG AGIR, l’ONG Alcarama, l’Association Espoir Mali Solidarité, des Associations de femmes et de personnes vivant avec un handicap, etc.

Comme quoi, à l’ANPE la promotion d’emploi, à travers notamment l’insertion socioprofessionnelle de ses usagers clients, n’est pas un vain mot et constitue un sacerdoce.

Amidou KEITA

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here