PSAO/WASP : Promouvoir le Genre dans la chaîne de valeur des semences auprès des acteurs semenciers PSAO/WASP : Promouvoir le Genre dans la chaine de valeur des semences auprès des acteurs semenciers

0

Le programme semencier pour l’Afrique de l’Ouest, en collaboration avec le comité national de la recherche agricole (CNRA), a organisé du 18 au 20 août 2015 un atelier de formation. L’atelier avait comme objectif de renforcer les capacités des acteurs dans la prise en compte systématique du Genre dans la chaine de valeur des semences comme moyen d’accroissement de la visibilité des groupes vulnérables.

 

Notons que cet atelier a permis de renforcer la sensibilité, les connaissances et les compétences des acteurs semenciers _ notamment l’association semencière du Mali (Assema) _ dans le cadre de la promotion du genre dans les comportements et le travail du Wasp; d’un dialogue constructif sur l’égalité des sexes au sein du Wasp et de la vulgarisation des bonnes pratiques en matière de genre.

« Toutes les études sur le développement agricole, faut-il le rappeler, s’accordent sur la place prépondérante de la semence de qualité dans l’accroissement de la productivité agricole, un accroissement estimé entre 30 et 40%. On comprend alors tout l’enjeu de cet atelier » signalait monsieur Amadou Samaké, Conseiller technique au ministère du développement rural, à la cérémonie d’ouverture de l’atelier. Avant de remercier les participants de leur engagement constant contre l’insécurité alimentaire/nutritionnelle et la pauvreté en milieu rural

 

Dr. Coumba Soukouna, expert au PSAO, a martelé que les femmes sont fortement engagées dans toute la chaine de valeur des denrées de base, de la production à la commercialisation, en passant bien entendu par la transformation. Le Psao/Wasp, dans sa politique de mise en œuvre et d’évaluation, vise au moins 2 100 000 bénéficiaires directs dont 40% de femmes.

Seydou Karamoko Koné

Commentaires via Facebook :

PARTAGER