Smart Grids : un réseau intelligent de distribution de l’énergie et de l’eau

0

Comment les smart grids peuvent participer au développement socio-économique et à l’électrification durable au Mali ? Tel était le centre d’intérêt d’un séminaire de présentation des produits Smart Grids, tenu à l’Hôtel Kinpinsky, le mercredi 06 octobre 2016.

À la faveur de ce séminaire, le promoteur du Centre international de la formation en énergie et développement durable (Cifed) et du Cabinet de conseil et d’ingénierie a rencontré ses partenaires dans le secteur de l’eau et de l’énergie.

Faut-il le préciser, le Centre international de formation en énergie et développement durable (CIFED)  a été créé en 2013, pour contribuer par la formation au développement de modèles énergétiques durables dans les pays africains. Le Cifed entend opérer dans les domaines des Réseaux électriques, les énergies renouvelables, l’électrification rurale, l’efficacité énergétique, le management de projet de développement durable.

Selon la directrice du centre, Zéna Traoré, «le Cifed a été créé pour répondre aux enjeux : de former les acteurs du développement durable et de l’électrification du continent, employables et opérationnels dès la fin des formations dispensées ; d’accompagner le développement d’une industrie de l’énergie durable en Afrique ; d’offrir des perspectives de formation locale à une jeunesse de plus en plus nombreuse et demandeuse d’une éducation qualifiante».

Quant à Yélé consulting, il est un cabinet de conseil et d’ingénierie de référence spécialisé dans la transformation numérique des utilités et la transition énergétique des territoires. Selon le promoteur de Cifed et Yélé consulting, Moussa Modibo Bakayoko, «Rendre un réseau ‘’Smart’’ consiste à intégrer les nouvelles technologies de l’information et de la communication au cœur de son fonctionnement afin de le rendre communicant et pilotable en temps réel de manière plus flexible».

«Le Mali est engagé dans un projet de développement économique qui nécessite de passer par l’énergie abondante, nécessaire dans un premier temps pour les populations, mais également pour les entreprises. J’ai connaissance d’entrepreneurs étrangers qui souhaitent s’installer au Mali, mais la production énergétique nécessaire n’étant pas là pour le fonctionnement de leurs firmes les empêche de venir. Et nous pensons qu’avec les Smart Grids au Mali et les énergies renouvelables, ils pourront facilement venir s’installer», a ajouté le Promoteur Bakayoko.

Gabriel TIENOU

Commentaires via Facebook :

PARTAGER