Litige foncier dans la commune rurale de Safo : Le collectif des coopératives d’habitat interpelle les autorités

0

 Le collectif des coopératives d’habitat  constitué de différents regroupements notamment  ceux des maliens de l’extérieur bénéficiaires des parcelles à usage d’habitation  à Safo dans le cercle de Kati, interpelle les autorités sur leur situation. Selon eux, leurs lots ont été sujets d’accaparement illicite au profit d’une justice coutumière.  

Les membres du collectif des coopératives d’habitat réunit différentes associations et coopérative dont celle d’Angola, du Burkina et d’autres maliens de l’extérieur. Modibo Kane Diallo, le président de l’association pour la réinsertion des maliens de l’extérieur et ses pairs  haussent le ton contre un accaparement de leurs  parcelles à Safo. Lesquelles, ils  déclarent avoir payés courant 2008-2009 en faveur  d’un programme d’attribution de parcelles à usage d’habitation aux maliens de l’extérieur, initié par l’ancien Président feu Amadou Toumani Touré. Selon les conférenciers,  en 2019-2020,  ils ont été dépossédés d’une partie des parcelles en faveur d’un dénommé Moriba Coulibaly sur revendication d’un droit coutumier sur 26 hectares.   Outre le Cas de Monsieur Coulibaly, le collectif dénonce également la requête d’un dénommé Samoura qui a son tour réclame 70 hectares sur les parcelles.  Le collectif  soutient avoir  fait recours à la justice à plusieurs reprises sans total succès. En effet, même si une décision de justice rendue par le Tribunal de Grande Instance de Kati en date du 23 Mars 2021, a ordonné la cessation des troubles,   chose qui va en faveur des membres du collectif. Qui étaient interdit d’accès à leurs parcelles par des loubards, il n’en demeure pas moins que le problème demeure. Car en plus de la présence de loubards sur leurs parcelles,   certains déclarent que leurs constructions ont fait objet de démolition sur instruction d’une agence immobilière employée par leur adversaire Monsieur Moriba Coulibaly. Aussi le collectif attire l’attention des autorités et demande leur implication pour rentrer dans leur droit.

Rappelons que l’arrêté N°08-140 portant approbation du lotissement du village de Safo au profit des maliens de l’extérieur, il s’agit de lots de 57 hectares

Khadydiatou SANOGO/maliweb.net

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here