Affaire d’attribution illicite des titres de propriété dans la Forêt classée de Tienfala : Le ministre Kamena transmet le dossier à la justice !

0

Lors du Conseil des Ministres du mercredi 13 juillet dernier, le ministre de l’Urbanisme, de l’Habitat, des Domaines, de l’Aménagement du Territoire et de la Population, Dr Bréhima Kamena a informé sur les résultats de mission de vérification de la procédure de création des titres de propriété délivrés illégalement dans la forêt classée de Tienfala. Ainsi, d’après cette mission, il existe 21 titres fonciers individuels situés à Djinkoni et 9 autres à Sala. A cet effet, la liste des personnes impliquées à cette procédure de création de ces titres a été transmise à la justice pour des fins utiles.

Le foncier est un goulot d’étranglement au Mali. De nombreux litiges fonciers demeurent sans solution. Il est donc salutaire que des questions relatives à ce domaine soient portées devant le Conseil des ministres. Comme cela fut le cas mercredi dernier, lorsque le ministre Kamena a informé le Conseil des Ministres des résultats de la mission de vérification de la procédure de création des titres de propriétés délivrés à la base du faux aux particuliers dans la forêt classée de Tienfala, une propriété déclarée publique.

Dans son rapport, le ministre de l’Urbanisme, de l’Habitat, des Domaines, de l’Aménagement du Territoire et de la Population a revelé que cette mission a été réalisée dans le cadre de la préservation et de la sauvegarde de la Forêt classée de Tienfala qui est objet d’agression du fait d’attribution de titres de propriété, malgré son immatriculation sous le numéro du titre foncier 156 618 du Cercle de Kati. Que ladite mission a constaté l’existence de 21 titres fonciers individuels situés à Djinkoni et 9 autres à Sala. Egalement, qu’il ressort toujours du rapport de cette mission qu’en plus des titres fonciers susmentionnés, des titres provisoires comme des lettres d’attribution et des concessions rurales sont délivrés  à des particuliers dans la même Forêt.

Pour mettre un frein à ces violations de la loi domaniale et foncière, la liste des personnes impliquées dans cette procédure de création de ces titres a été portée à la connaissance de la justice pour toutes fins utiles. Affaire à suivre !

Par Mariam Sissoko

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here