Attaque de la position des FAMA à Tarkint : Les avions de combat sont-ils toujours cloués au sol ?

4

Une attaque sanglante a visé une position des FAMa à Tarkint dans la région de Gao le jeudi 19 mars. Le bilan de cette attaque est de plus de 29 morts et plusieurs blessés du côté des soldats maliens. Après cette attaque, deuxième du genre au mois de mars, place est à l’indignation, à la colère et à des questionnements pertinents sur les conditions matérielles indispensables pour les soldats  afin de mener à bien leurs missions régaliennes. Cette attaque d’une rare violence a suscité l’émoi en apprenant que les hélicoptères, seuls moyens efficaces pour ce genre de guerre asymétrique, n’ont pas encore volé au secours des vaillants soldats qui viennent encore une fois de plus, de  payer le prix fort. Pourrait-on savoir si les avions de combat sont encore et toujours cloués au sol ? Où en est-on  avec les enquêtes, qu’elles soient judiciaires ou parlementaires  sur les achats des équipements militaires? Le Mali fera-t-il comme  le Niger en poursuivant les responsables des détournements des fonds alloués aux forces de Défense et de Sécurité ?

Quand la nouvelle de l’attaque de la position des Forces Armées Maliennes, FAMa, a fait le tour de la toile avant d’être  annoncée  officiellement avec un lourd bilan, nombreux étaient les maliens à  rendre hommage aux vaillants soldats tombés sur le champ d’honneur, à  partager la douleur des familles endeuillées, à prier pour le repos éternel de leur âme. Mais, ils étaient aussi nombreux à s’interroger encore et toujours sur les hélicoptères  cloués au sol. Tous les experts  en  guerre s’accordent à dire que les seuls outils efficaces pour lutter contre le terrorisme au Sahel, restent les avions de combat.

C’est pourquoi le contribuable malien a fait le sacrifice de renoncer à plus de 1230 milliards  de Francs CFA dans le cadre de la loi d’orientation et de la programmation militaire,  afin que les FAMa puissent être mieux équipées pour  défendre vaillamment l’intégrité territoriale, la paix et la stabilité dans le pays. Malheureusement, tout porte à croire que cette faramineuse somme aurait pris une autre destination. Rien qu’à en juger par l’état des engins de guerre achetés, on peut en déduire que les 1230 milliards n’ont pas été utilisés à bon escient. Les hélicoptères achetés à prix d’or sont pour la plupart cloués au sol. Même les engins supposés être des blindés, font eux aussi l’objet de polémiques sur leur état réel  et sur leur modernité eu égard à la somme annoncée pour leur acquisition. Par cette énième attaque contre les positions des FAMa sans intervention aérienne, la grande  consternation a cédé la place à la colère noire, car bien que les preuves soient palpables, aucune enquête n’est jusque-là menée pour situer les responsabilités, sanctionner les coupables et récupérer les fonds volés.

Les auteurs de ces forfaits sont-ils toujours couverts par une immunité ou alors c’est toujours  le fameux secret défense  qui est un obstacle ? Le peuple malien  attend beaucoup de son ministre de la justice, lui qui a fait de la lutte contre la corruption et la délinquance financière son cheval de bataille. Me Malick Coulibaly est fortement attendu pour sévir contre tous ceux qui ont détourné l’argent du contribuable malien. Il est  surtout attendu pour enquêter sur l’affaire dite des avions cloués au sol et des équipements militaires  surfacturés. Beaucoup de sang de nos militaires  ont coulé  au nord comme au centre, par le fait d’une minorité civilo-militaire, par une véritable mafia mue par ses intérêts sordides. Si les politiques ont échoué à faire éclater la vérité sur ces affaires ténébreuses et attentatoire à la paix sociale, il revient à la justice, la seule de mettre fin  à cette gabegie, à cette corruption qui annihile tous les efforts de développement.

En définitive, le jour où le Ministre de la Justice, Garde des sceaux, Me Malick Coulibaly, comprendra que les hommes qui ont écrit leurs noms en lettres d’or dans les annales de  l’histoire de leurs pays et même du monde, n’ont souvent posé qu’un seul et grandiose acte, il se résoudra à exiger que la lumière soit faite sur toutes ces rocambolesques affaires liées à notre outil de Défense et à tous les cas de corruption. Ou  tout simplement, il débarquera du navire gouvernemental et restera en phase avec sa conscience. Donc, à Me Malick Coulibaly de choisir.

Youssouf Sissoko 

Commentaires via Facebook :

4 COMMENTAIRES

  1. Nfp
    Nullement en contradiction avec tous ceux que j’ai écris sur le complot du NÉOCOLONIALISME français.
    POURQUOI LE COMPLOT NÉOCOLONIALISTE FRANÇAIS A PU RÉUSSIR?
    Il s’agit de montrer les raisons pour lesquelles notre armée a été incapable de MATER LA RÉBELLION depuis sa résurgence en 1990.
    CETTE INCAPACITÉ À MATER LA RÉBELLION A DONNÉ DES IDÉES AU NÉOCOLONIALISTE FRANÇAIS.
    Il a profité de la présence des jihadistes au Nord du Mali favorisée par AMADOU TOUMANI TOURE pour porter un coup féroce à notre armée afin d’y créer une autonomie de la région Touareg adaptée à ses intérêts géopolitiques.
    En aidant cette génération cupide intéressée à s’enrichir au détriment des intérêts supérieurs du Mali à s’emparer du pouvoir,elle empêche la refondation de l’ARMEE MALIENNE qui ne s’aligne pas à ses intérêts.
    ELLE A SURTOUT EMPÊCHÉ CERTAINS HOMMES POLITIQUES DÉCIDÉS À AMÉLIORER LE FONCTIONNEMENT DE L’ARMÉE MALIENNE À S’INSTALLER AU SOMMET DE L’ÉTAT.
    Mon post consiste à situer les maux de l’ARMEE MALIENNE pour démentir les propos en boucle d’un homme politique comme CHOGUEL MAIGA qui pense que L’ARMÉE MALIENNE manque de matériel détruit par ALPHA OUMAR KONARE alors qu’il s’agit d’améliorer le fonctionnement de l’appareil de défense dont le dysfonctionnement favorise la non exécution du budget alloué au ministère de la défense.
    C’EST LE DYSFONCTIONNEMENT DE L’ARMÉE MALIENNE SUSCITE PAR LE RÉGIME MILITAIRE QUI L’EMPÊCHE DE S’ÉQUIPER.
    C’est d’autant plus vrai que des sommes colossales sont votées par l’assemblée nationale, décaissées par le trésor public chaque année.
    Donc ça n’a rien à voir avec la destruction du matériel militaire comme aiment répéter INLASSABLEMENT MOUSSA TRAORÉ et son perroquet CHOGUEL MAIGA.
    Qu’on n’en
    reste là toujours depuis l’intervention française montre que la France aussi ne veut pas que ça s’améliore, sinon elle aurait instruit à son laquais IBK d’améliorer le fonctionnement de l’ARMEE MALIENNE par des mesures que feu BOUBACAR SADA SY avait déjà commencé à mettre en place.
    COMMENT PEUT ON IMAGINER QUE L’ INFORMATISATION DE L’ARMEE QUE BOUBACAR SADA SY AVAIT ENTAMÉ N’EST PAS ENCORE EFFECTIVE AINSI QUE LA BANCARISATION DES SALAIRES DES SOLDATS?
    La France est responsable d’avoir su les maux de l’ARMEE MALIENNE d’y contribuer à laisser en l’état comme l’avait fait AMADOU TOUMANI TOURE.
    La France est responsable d’avoir imposé un homme politique qui ne fera rien pour que le fonctionnement de l’ARMEE MALIENNE s’améliore.
    MODIBO KEITA, pendant sa détention à kidal, a envoyé une lettre à un de ses ministres aussi en prison pour s’inquiéter de la direction que les putschistes sont entrain de donner à notre pays.
    Cette inquiétude s’est confirmée quand les putschistes ont été incapables de payer les salaires des fonctionnaires, ensuite d’être incapables de mater la rébellion après avoir exercé le pouvoir pendant vingt-trois ans.
    Cette inquiétude s’est confirmée par l’incapacité d’un de ces brillants jeunes qui animaient la structure de jeunesse de son parti qui s’est vu confronter à une MAFIA solidement installée dans l’ARMEE MALIENNE empêchant toute réforme allant jusqu’à attenter à la vie de son ministre de la défense.
    Cette MAFIA s’est débrouillée, dans son tentative de maintenir son système de détournement des ressources allouées à la défense nationale, a accusé le pouvoir incarné par AOK d’être responsable de la destruction de L’ARMÉE MALIENNE alors qu’il n’est plus au pouvoir depuis dix-huit ans la situation ne s’améliore pas.
    Dix-huit ans après peut on toujours continuer à dire que la faute incombe à ALPHA OUMAR KONARE alors que deux de ses successeurs ont eu la possibilité de changer la donne?
    Par contre le fonctionnement de l’ARMEE MALIENNE s’est il amélioré depuis la chute de la dictature militaire?
    OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue.

  2. Sangare 23 Mar 2020 at 09:46
    “c’est le fonctionnement de notre APPAREIL DE DÉFENSE qui est en cause.
    Il est à l’image de celui de l’administration publique.
    Autant notre administration publique est sclérosée par l’incompétence, la cupidité des hommes, imposés par l’autorité politique en place, qui l’animent,autant notre ARMÉE est bloquée aux fonctionnements initiés et cultivés par la dictature militaire privilégiant l’enrichissement des officiers supérieurs placés à son sommet.”

    TIENS TIENS TIENS…. COMME C’EST CURIEUX !😎😎😎

    Voilà que maintenant, tu écris (comme nous tous depuis toujours !!) que c’est bien NOTRE PROPRE administration et NOS PROPRES autorités pourries corrompues et irresponsables QUI SONT BIEN LA CAUSE du ridicule et tragique sous-equipement de nos armées, et de SA sous-formation!!!!!!!!!!

    C’est bizarre sangare, parce que jusqu’ici, tu nous a mille fois répété et rabaché sur ce même forum que “le sous-equipement de nos armées était VOULU et ORGANISÉ par la France, pour les maintenir faibles”!!!😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂

    Serais-tu distrait???😂😂 Aurais-tu oublié tes propres “romans d’espionnage” habituels ???😂😂

    Quand on passe son temps à INVENTER quotidiennement des théories totalement imaginaires, à force, on finit par s’y perdre et écrire LE CONTRAIRE de ce qu’on a déjà écrit !😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂

    Alors sangare, est-ce NOTRE PROPRE APPAREIL DE DEFENSE et NOTRE PROPRE ADMINISTRATION qui sont la cause de la pitoyable situation de NOS PROPRES armées, ou bien est-ce “la France qui empêche intentionnellement nos armées de s’équiper et de monter en puissance “??????😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂

    IL FAUDRAIT SAVOIR SANGARE !😁😁😁

    À moins que, comme tous les “raconteur d’histoires”, TU NE CHANGES D’IDÉES ET DE THÉORIES…. COMME TU CHANGES DE BOUBOU !!!😂😂😂

  3. “Pourrait-on savoir si les avions de combat sont encore et toujours cloués au sol ?”

    Question particulièrement étonnante :
    Les as-tu vu voler UNE SEULE fois???

    Chaque fois que des positions jihadistes ont été bombardées (chaque fois!!!), as-tu déjà vu UN SEUL avion malien participer au bombardement???

    Chaque fois que nos convois militaires se sont fait massacrer sur nos routes dans des embuscades, y avait-il UN SEUL avion malien pour assurer leur couverture aérienne ???

    Après chaque attaque ou chaque massacre de nos Famas, as-tu déjà vu UN SEUL avion malien ou UN SEUL hélico malien effectuer un ratissage du secteur pour traquer et neutraliser les auteurs???

    Allons, soyons sérieux Sissoko !
    Comment peut-on poser la question que tu poses ???😎😎😎

  4. Youssouf SISSOKO, c’est le fonctionnement de notre APPAREIL DE DÉFENSE qui est en cause.
    Il est à l’image de celui de l’administration publique.
    Autant notre administration publique est sclérosée par l’incompétence, la cupidité des hommes, imposés par l’autorité politique en place, qui l’animent,autant notre ARMÉE est bloquée aux fonctionnements initiés et cultivés par la dictature militaire privilégiant l’enrichissement des officiers supérieurs placés à son sommet.
    QU’ON AMÉLIORE LE FONCTIONNEMENT DE NOTRE ARMÉE, LES ÉCUEILS VONT DISPARAÎTRE COMME, SI, ILS N’ONT JAMAIS EXISTÉ,LES SOLDATS MALIENS VONT INDÉNIABLEMENT MONTRER À LA FACE DU MONDE QU’ILS SONT DE VÉRITABLES GUERRIERS.
    Le bon fonctionnement de notre armée exige une réforme en profondeur de notre appareil de défense comme l’avait initié BOUBACAR SADA SY avant de disparaître dans un accident de circulation INVENTÉ.
    UNE MAFIA INSTALLÉE PAR LES PUTSCHISTES DU 19 NOVEMBRE 1968 L’EMPÊCHE.
    Elle est incarnée actuellement par cette génération sortie du prytanée militaire de kati crée par la dictature militaire.
    Les officiers supérieurs autour d’IBK sont les enfants de ceux qui sont restés fidèles à MOUSSA TRAORÉ face à KISSIMAN DOUNKARA et ses acolytes.
    Qu’on remette en cause le fonctionnement initié par leurs parents, entretenus par les amis d’ATT, recrutés et formés par les fidèles du dictateur, pendant la DÉCENNIE AOK.
    ATT, lui-même, étant un des leurs, sinon il ne serait pas le chef de la garde présidentielle du dictateur, a naturellement laissé l’ARMEE MALIENNE en l’état.
    IBK EST ÉLU POUR REMETTRE EN CAUSE CE FONCTIONNEMENT.
    Apparemment, il en est incapable puisque connecté à ces officiers supérieurs qui assurent la sécurité du régime.
    La PRIMAUTÉ de l’intérêt INDIVIDUEL sur celui GENERAL caractérise cette génération qui commande notre armée.
    Un homme politique qui privilégie la satisfaction de l’intérêt général est rejeté, même haï par elle.
    Ils sont insensibles aux humiliations de l’État malien.
    Seuls comptent leurs intérêts PERSONNELS.
    Donc la solution au bon fonctionnement de notre armée se situe à l’élection au sommet de l’État d’un homme politique majeur ayant prouvé son attachement aux intérêts supérieurs de la nation.
    Ils sont nombreux à l’avoir exprimé pendant leurs passages dans les différentes structures de l’État.
    Nous sommes beaucoup à s’opposer à l’élection d’IBK car ayant prouvé que seuls ses intérêts comptent.
    L’expression “jai sauvé le pouvoir d’AOK “au lieu de “j’ai sauvé le Mali”a exprimé sa disposition d’esprit par rapport à son engagement en politique.
    Sa présidence de l’ADEMA PASJ l’a exprimé éloquemment.
    Sa présence au sommet de l’État ne fait que confirmer l’impression sue pendant la DÉCENNIE AOK.
    Le Mali a les cadres qui animent actuellement les formations politiques capables d’engager avec courage cette réforme de l’appareil de défense
    Le plus placé politiquement est SOUMAILA CISSE.
    Il est détesté, à mort, par cette génération sortie du prytanée militaire de kati d’où leurs associations à IBK opposé à SOUMAILA CISSE depuis la DÉCENNIE AOK.
    Cette génération, à travers AMADOU AYA SANOGO, a même tenté d’ôter sa vie.
    L’élection de SOUMAILA CISSE à la présidence de la république va signifier la fin des agissements de cette MAFIA installée depuis le 19 novembre 1968.
    C’est pourquoi, on est entrain de préparer KARIM KEITA pour perpétuer le système.
    OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here