Gestion de la prise d’otages de l’hôtel Radisson Blu : Le Col-major Salif Traoré salue le professionnalisme des forces de défense et de sécurité du Mali

0
Reforme du secteur de la sécurité : Le langage de vérité du ministre Salif Traoré
Le ministre de la Sécurité, le General Salif Traoré

La réaction rapide et dans le professionnalisme des forces de défense et de sécurité maliennes le jour de la prise d’otages à l’Hôtel Radison Blu a été saluée par les Maliens. La hiérarchie militaire n’en est pas restée indifférente.  Le ministre de la Sécurité et de la Protection civile, le Colonel-Major Salif Traoré, qui a donné une conférence de presse conjointe avec le ministre de la Défense et des Anciens Combattants Tièman Hubert Coulibaly le samedi 21 novembre a, en tirant le bilan de la prise d’otages, reconnu l’efficacité de nos forces spéciales. Selon le ministre, les massacres du vendredi auraient pu être pires sans le professionnalisme de nos hommes.

Le ministre Salif Traoré est dans la même logique que le président de la République Ibrahim Boubacar Keïta, qui n’a cessé de saluer ce professionnalisme des forces de défense et de sécurité du Mali depuis son retour précipité du sommet du G5 Sahel sur la sécurité au Tchad pour prendre en main la gestion de la crise.

« Tout au long de la journée, nos Forces (Police, Gendarmerie et Garde nationale), au prix de la vie de chacun de leurs éléments, avec courage, abnégation, discipline et professionnalisme remarquables, ont réussi à réduire patiemment et à neutraliser définitivement ces  illuminés d’un autre temps  qui étaient décidés, farouchement déterminés à faire un massacre total et complet de tous ceux qui étaient porteurs de vie à l’hôtel…», déclarait le chef de l’Etat dans son adresse à la nation la nuit de la prise d’otages.

Le président de la République a même annoncé que l’Etat mettra l’accent sur la formation accélérée des forces spéciales dans notre pays pour faire face aux évènements du genre.

Rappelons que l’assaut donné par les forces spéciales depuis le début de la prise d’otages a été des plus rapides. L’opération qui a pris fin au bout de sept heures de temps a permis de neutraliser les terroristes et d’extraire les résidents de l’hôtel. Plusieurs personnes, environ 130 ont été évacuées avant d’être prises en charge au Palais des Sports par la protection civile et le Ministère de l’Action Humanitaire.

Ce vendredi noir, peu après les nouvelles sur les attaques de l’hôtel, les forces spéciales  maliennes avant d’entrer en action, avaient bouclé tous les alentours de l’hôtel pour progresser à l’intérieur en procédant à la fouille, chambre par chambre, tout en récupérant des victimes dans leur progression. Le bilan du Ministère de la Sécurité après la prise d’otages fait état de 22 morts, parmi lesquels figurent 18 clients et personnel de l’hôtel, un membre des forces spéciales, (1 gendarme),  2 assaillants, et des blessés.

Parmi les otages évacués figureraient au moins 14 nationalités parmi lesquelles: 17 Français dont 12 membres d’équipage d’Air France qui ont été exfiltrés à la première heure, 20 Indiens, sept Algériens. Parmi les victimes, on peut noter un Américain, un Sénégalais, un haut fonctionnaire du Parlement Belge, selon diverses sources.

Daniel  KOURIBA

PARTAGER