Insécurité : Des bandits envahissent Sébénicoro !

3

Le banditisme est en train d’atteindre un seuil alarmant à Bamako et ses environs, notamment Sébénicoro, quartier  de résidence du président de la République.

En effet, de jeunes enfants, dont l’âge varie entre 15 ans et 20 ans, sèment nuitamment la terreur dans certains secteurs de ce quartier, qui est, pourtant doté d’un commissariat, le 9è arrondissement. Ces jeunes délinquants bourrés de produits stupéfiants et/ou d’alcool agissent en toutes impunités. Armés de machettes et d’autres armes blanches, ils agressent les simples citoyens, dont des boutiquiers qui sont dépouillés.

Face à cette situation dramatique, le ministre de la Sécurité et de la protection civile, le général Salif Traoré, très souvent décrié pour son manque d’efficacité, est fortement interpellé. Nous y reviendrons !

La Rédaction

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

3 COMMENTAIRES

  1. Tant que notre police restera moue et laxiste, les criminels continueront leur activité lucrative de cambriolages et de braquages. Il faut voir comment ces bandits criminels ont eu l’audace de lyncher un policier, le brave sergent-chef Dramane Koné (que son âme repose en paix éternelle). Ces malfrats (“Mesquin”, “Gaza” , “Verrou” etc.) qui écumaient depuis des années sous le nez du 11e ont fini par faire la peau a un des policiers. Decidemment quand les bandits deviennent très forts avec le temps, ils vont logiquement mettre une résistance mortelle face a la police qui essaiera de gâter leur business.
    On a besoin d’une police qui ne rit pas avec les criminels. Il nous faut surtout ramener l’application stricte de la peine de mort dans ce pays, afin de maitriser la criminalité qui risque engloutir la société malienne.

  2. Tant que notre police restera moue et laxiste, les criminels continueront leur activité lucrative de cambriolages et de braquages. Il faut voir comment ces bandits criminels ont eu l’audace de lyncher un policier, le brave sergent-chef Dramane Koné (que son âme repose ne paix éternelle). Ces malfrats (“Mesquin”, “Gaza” , “Verrou” etc.) qui écumaient depuis des années sous le nez du 11e ont fini par faire la peau a un des policiers. Decidemment quand les bandits deviennent très fort avec le temps, ils vont logiquement mettre une résistance mortelle face a la police qui essaiera de gâter leur business.
    On a besoin d’une police qui ne rit pas avec les criminels. Il nous faut surtout ramener l’application stricte de la peine de mort dans ce pays, afin de maitriser la criminalité qui risque engloutir la société malienne.

  3. La France et les USA jouent aux cow-boys dans cette region de l’Afrique de l’ouest qu’ils considèrent l’Afrique comme leur cour de récré/Far-West!
    Et qui a donné lieu à ces échanges de tirs la semaine dernière pour soit disant libérer des otages (curieusement des femmes et pas des hommes? Ont-ils plus de flair que ces dernières?)
    Et la perte de ces soldats conboys français dont Paris met en scène la célébration de ce Far-West sauce blanche?

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here