Plus de 300 de motos brulées dans la commune de Kani Bozon, Bankass : Dana Amassagou menace d’empêcher la tenue du scrutin présidentiel du 29 juillet au pays Dogon

5
La ville de Bankass (à titre indicatif)

Dans un communiqué publié le dimanche 08 juillet, Dana Amassagou a exprimé son mécontentement suite à l’incendie de plus 300 de leurs motos par les militaires maliens et menacent de chasser les représentants de l’Etat au pays Dogon.

La situation sécuritaire au centre du Mali va de mal en pis. Après les peulhs, les tensions deviennent vives entre les chasseurs (Association Dana Amassagou) et les militaires maliens qui ont incendié leurs motos en fin de la semaine dernière. C’est en tout cas ce qu’a laissé entendre l’Association dans son communiqué. « Dana Amassagou informe l’opinion nationale et internationale que suite à l’événement d’hier à Kanou Kombolé lors de son assemblée générale présidée par le chef d’état-major du mouvement, un détachement des militaires maliens est arrivé sur le lieu de rencontre, d’abord ils ont voulu récupérer nos armes, face à notre refus, ils ont incendié nos motos, plus de 300 motos », écrivent-ils dans le communiqué.

Selon Dana Amassagou , suite à leur refus de rendre les armes, les militaires  ont ouvert le feu sur eux. Même s’il n’y a pas eu de perte en vie humaine, les dégâts matériels sont élevés car 300 de leurs motos ont été brulées, selon leur communiqué. « Face à cette situation, nous avons décidé de chasser tout représentant de l’Etat dans le Pays Dogon », menacent-ils, avant d’ajouter : « Nous ne voulons plus la présence de l’Etat, ce qui veut dire pas de vote »  .

Le groupe auto -défense affirme être déterminé à ramener la paix dans le Pays Dogon

Joint par nos soins, le porte-parole de Dana Amassagou, Marcelin Guénguéré, dénonce avec la dernière rigueur les comportements des militaires face aux chasseurs. « Ce ne sont pas que les motos qui sont brulées. Les militaires ont passé la journée du samedi à tirer sur les les chasseurs qui n’étaient pas en assemblée générale. Ça s’est passé devant nous », laisse-t-il entendre. Marcelin, qui ne décolère pas, a par la suite confirmé le contenu du communiqué dans lequel le groupe d’auto défense empêchera la tenue du scrutin au pays Dogon.

Boureima Guindo

 

Commentaires via Facebook :

5 COMMENTAIRES

  1. comrades this is clever attempt by IBK to prevent those who will boldly vote against him from voting. With commander of military being IBK relative it is clear military would not make such move without approval of Keitas. Government is liable for those motorcycles plus must compensate their owners. Military had more suitable plus less costly option of impounding those motorcycles unto it is accepted by authorities that those motorcycles will be used in approved manner.
    Where leadership of military ordered destruction of those 300 motorcycles it was clearly stupid act not fitting leadership of any military head of this world. Stupid is what stupid do. As have been acknowledged before name Keita seem to be code word for stupid person. Stupid should not be in leadership position in Mali.

    VOTE MOUSSA COULIBALY FOR PRESIDENT OF MALI JULY 29, 2018
    PATRIOTIC MOVEMENT PLATFORM FOR CHANGE

    VERY MUCH SINCERE,
    Henry Author(people of books)Price Jr. aka Obediah Ubuntu Il-Khan aka Kankan aka Gue.
    translationbuddy.com

  2. Interdiction des motos, je veux bien.. mais qu’est-ce que l’état fait pour mettre en place des transports en commun entre les villages et les villes????
    ——————————————–>RIEN

    Bienvenu au pays francofou minable nommé le mali!

  3. Au centre du Mali surtout au pays Dogon avec l’interdiction des motos et pick-up les candidats a l’élection présidentiel se rendrons a dos d’ânes ou de chevaux pour ne pas être considéré comme des terrorises

  4. Dans l’absolu, difficile d’accuser l’armée.
    Et ce qui reste important c’est la paix et l’entente totale entre nos différentes communautés au Mali dont certaines sont instrumentalisées actuellement.
    Mais en réalité, Qu’es ce l’armée et l’État ont fait lorsque les Dogons étaient massacrés et leurs villages détruits? Rien
    Ils ont décidé après maintes sollicitations à leur endroit restées vaines, de s’organiser pour se défendre, rien que se défendre.
    Si demain ils déposent totalement les armes, en cas de problème, cette même armée, ce même État seront incapable de les protéger. Ils seront toujours là en sapeur pompiers, après chaque crime, pour ensuite mentir à la télé faisant croire qu’ils sont présents.
    L’armée et l’État savent où se trouvent les djihadistes. Et la réalité est que l’État n’a pas d’autorité et il y a plein de haut cadres qui n’ont aucun sens de la responsabilité. Juste là pour gérer le quotidien.

    Que Dieu fasse entendre raison à tous les maliens et qu’IL fasse que la paix s’installe définitivement au Mali

    • comrades we watch plus listen plus hope timely actions in best interest of all will be made by all to bring this most undesirable plus condition filled stupidity plus murderous violence to end. Beginning of end to this chaos starts with change of leadership in Mali. Next there must be end to violent criminality in communities thereof we may chart of course of Perpetual World Class Modern Living possessing upgrade in living conditions plus aggressively plus successfully pursue it.

      VOTE MOUSSA COULIBALY FOR PRESIDENT OF MALI JULY 29, 2018
      PATRIOTIC MOVEMENT PLATFORM FOR CHANGE

      VERY MUCH SINCERE,
      Henry Author(people of books) Price Jr. aka Obediah Ubuntu IL-Khan aka Kankan aka Gue.
      translationbuddy.com

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here