Processus du DDR : Dan nan ambassagou déplore les conditions actuelles d’intégration

0

Le mouvement Dan Na Ambassagou dit avoir  acquis avec beaucoup de retenus la volonté manifeste du gouvernement du Mali à activer le processus du DDR en cours au centre du Mali sans l’accord des acteurs sur le terrain. Le mouvement Dan Na Ambassagou a tenu à travers un communiqué à clarifier l’opinion nationale et internationale qu’il n’est pas disposée à collaborer à cette opération sous sa forme actuelle, car une paix durable ne se dispose pas, mais se négocie, lit-on dans leur communiqué. Les conditions actuelles ne sont pas assez propices pour procéder à un DDR juste et intéressant, lit-on dans ledit communiqué.  Ils pensent qu’il faut d’abord désarmer les cœurs avant de désarmer les mains. Ainsi, Dan Na Ambassagou  incite le gouvernement du Mali à l’identification et à la maitrise de tous les acteurs sur le terrain, au pré-cantonnement partiel de toutes les milices, à un échange direct et franc avec toutes les milices, l’élaboration d’un mémorandum, la signature d’un accord de paix, au désarmement de toutes les milices au même moment, l’intégration et la réinsertion socio-économique de tous les combattants et au cantonnement général. Le mouvement Dan Na Ambassagou se dit  respectueux en ses engagements avec le gouvernement du Mali et ses partenaires à l’occasion du cessez le feu et le DDR reste ouvert au dialogue avec tous les acteurs et les partenaires dans le reste du Mali. Dan Na Ambassagou condamne une fois de plus avec la dernière énergie les attaques lâches et barbares de Koulogon et d’Ogossagou et rejette toute accusation faisant croire que ses hommes sont à l’origine de ces regrettables. Par la suite, présente ses condoléances les plus attristées aux familles des victimes et souhaite prompt établissement aux blessés.

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here