Mali: Assimi GOITA, le destin inoxydable d’un officier anti-système, qui combat l’injustice et la mal gouvernance.

19

Assimi GOITA, est devenu l’homme fort de la junte malienne. Derrière cette mutinerie d’une poignée d’officiers, partie du camp de Kati, qui a poussé à la démission du Président Ibrahim Boubacar KEITA, le visage d’un homme. Le Colonel Assimi GOITA. Le monde le découvre subitement. Il dirige le Comité national pour le salut du Peuple (CNPS) et a décliné sa feuille de route. Retour sur le parcours d’un militaire iconoclaste, anti-système dans l’âme, qui maîtrise l’intérieur des frontières maliennes.

Il aura fallut 24 heures aux Maliens pour mettre un nom sur le visage de celui, qui les a libérés de l’engrenage de IBK.  Jusque-là chef des forces spéciales de l’armée malienne dans le centre du pays, le colonel Goita Assimi est devenu depuis le mardi 18 août 2020 l’homme fort de la junte malienne. L’actuel héros du Mali est dépeint comme un homme charismatique. A 40 ans, le Colonel Assimi incarne le respect au sein de l’armée malienne.

Son parcours est élogieux, en effet, il a été formé au Prytanée militaire de Kati, là ou sont formés les meilleurs éléments de l’armée. Diplômé  de l’École interarmes de Koulikoro (50 km de Bamako), Assimi Goita a participé à plusieurs opérations étrangères. L’homme qui a réussi avec brio le putsch contre Ibrahim Boubacar Keita était jusque- là, le patron des forces spéciales maliennes basées dans le centre du pays, une partie du pays où les djihadistes dictent leur loi. Après la réussite de ce qu’on pourrait appeler un coup de maître, on peut également dire que le Colonel Assimi est un fin stratège et pour le moment il reste imperturbable.

Néanmoins le Colonel Assimi Goita a été prisonnier en 2012 à Tessalit par le MNLA. A l’époque Commandant, il était détenu avec ses hommes à Tinzawatene. En 2013, il sera libéré grâce à l’Imam Mahmoud Dicko. Il revient ainsi à Gao avec le grade de Lieutenant colonel.

Pour mener à bien leur nouveau agenda de vie politique et militaire, une tâche bien que difficile sachant l’instabilité qui sévit en République du Mali. Le Colonel Assimi Goita avec ses mutins ont élaboré une feuille de route comprenant 15 engagements qui permettront une transition pacifique, efficace et consensuelle.

 La mise en place d’un collège transitoire composé de représentants des différentes forces vives de la nation (civiles et militaires : 24 membres dont 6 militaires et 18 civiles issus des parties politiques, de la société civile, des organisations des femmes et des jeunes, du barreau malien, des organisations religieuses, et des maliens de la diaspora) – ce collège sera dirigé par un président désigné par ses membres. Le président du collège assumera les fonctions de chef d’état et de président de la transition. Le collège jouera également un rôle d’organe législatif transitoire. La transition aura une durée de 9 mois. Le nouveau président de la République démocratiquement élu sera installé dans ses fonctions le 25 mai 2021.

  1. Désignation d’un premier ministre par les membres du collège transitoire – une personnalité connue pour sa bonne moralité et sa rigueur faisant l’unanimité et ayant des expériences avérées du Mali et de sa gouvernance.
  2. Mise en place en place d’un gouvernement restreint d’union nationale (15 ministres, en tenant compte de l’aspect genre et aussi des compétences et de la moralité des hommes et femmes qui seront désignés) ;
  3. Aucun membre du collège transitoire et du GUN ne pourra se représenter aux futures échéances électorales ;
  4. Elaboration d’une feuille de route de la transition
  5. Tous les membres du collège transitoire et du GUN auront à déclarer leurs biens avant leur entrée en fonction et aussi à la fin de leur mission ;
  6. Mise en place d’une commission nationale de révision constitutionnelle ;
  7. Organisation d’élections triplées libres et transparentes en avril 2021 (législatives, présidentielles et référendaires) ;
  8. Intensifier les négociations pour la libération immédiate de Soumaila Cissé;
  9. Organisation d’un forum national sur la paix et la cohésion nationale – mettre à jour les conditions de mise en œuvre de l’Accord de Paix et de Réconciliation d’Alger ; travailler à l’instauration rapide de la sécurité et de la paix au centre et au nord du pays ;
  10. Application immédiate et sans délai de l’article 39 et ouverture de toutes les écoles et universités à partir de Septembre 2020 et suivant un chronogramme clairement défini ;
  11. Entamer des sérieuses et urgentes discussions avec la communauté internationale et les amis du Mali (CEDEAO, UE, ONU, Pays amis, etc.) sur la situation actuelle du pays et sur la pertinence du nouveau chemin emprunté par le Mali ;
  12. Diligenter les enquêtes sur toutes les tueries et violations graves de droits humains commis au Mali ;
  13. Prendre les mesures nécessaires à l’apaisement du climat social actuel (négocier avec les différents syndicats) ; et
  14. Maintenir les institutions existantes dans leurs formes et compostions actuelles (Cour Constitutionnelle et autres).

 Par Maguette Mbengue (Confidentiel Afrique)

Commentaires via Facebook :

19 COMMENTAIRES

  1. Bel article de propagande indigne d’un journaliste.
    Quand aux commentaires qui le suivent, dignes de l’État de notre pays….affligeant

  2. Ce pays est tombe bien bas .La croissance et le develppement sont arretes.Ce qui importe .c’est la vision du futur, materialisee concretement par des programmes et des strategies a long terme.Il faut encourager la reflection et le non le bavardage ,la defence des interet personnels,la querelle des partis politiques a l’affut des biens publics,des postes juteux .A quoi a servi toutes ces institutions portant des grands noms: la Cour Supreme,la Cour Constitutionnelle,la Haute Cour quand le pouvoir etait accumule dans les mains d’un seul homme. La Constitution a ete bafouee.Un homme a ete mis la pour tripoter les affaires d’Etat,manipuler les hommes d’Etat.Pour mettre ce pays en route il faut connaitre la router a suivre,connaitre les obstacles qui se dressent en face de nous et nos avantages.Profiter de cette periode de transition pour construire des fondations solides qui ne se s’ecrouleront pas au moindre remous.Un programme a long terme qui poussent les futurs batisseurs a se preparer.Pour utiliser l’uranium,il faut former des ingenieurs d’energie nucleaire.Avec la decouverte du lithium a Bougouni ,nous pouvons installer de grandes centrales solaires de millions de MW et stocker cette energie et l’utiliser dans tous les domaines.Si nous voyons clair dans le futur,nous nous rendrons compte de l’importance des vrais partenaires et mettrons fin a ces jeux funestes d’aujourd’hui.La formation est la clef du futur.Nous devons la chercher et en faire un element capital de partenariat.Les hommes qui construiront le Mali doivent etre formes avec intelligence,Les hommes politiques qui se sont adonnes a la corruption,aux detournements de fonds, doivent etre automatiquement bannis de la politique,.Un loi doit etre adoptee a cette fin.

    Répondre

    ddr 21 Août 2020 at 12:52
    Pendant que les autres pour leur développement, en Afrique, c’est l’éternel recommencement. Pendant un ou deux ans ce pays, le Mali, ne va connaitre aucune avancée sur tous les plans. ce seront des conférences, des discussions sur la future constitution, sur le code éleectoral, sur les listes électorale, la CENI…. Le Mali va connaitre deux voir trois années blanches pour son développement. Et quand arrivera enfin un gouvernement issu d’élection non contestées, ce dernier aura besoin de deux ans encore pour s’habituer à la gestion d’un Etat. Déjà ces militaires se cherchent encore depuis trois jours qu’ils ont déposé IBK. si on fait le calcul, c’est estimé à pres de 5 ans ou rien ne bougera dans ce pays allant dans le sens de son développement. Pauvre Afrique.

    Répondre
    DJOWALAKI 21 Août 2020 at 06:38
    Colonel mais il faut éviter les erreurs de 2012 en mettaOKnt à l’écart tous les religieux pour éviter que dans l’avenir un conflit inter-religieux ne puisse être la source d’une crise entre les Maliens. Après les religieux, mettre à la retraite tous les vétérans de la vie politique malienne bien entendu ceux du M5-RFP également (CHOGUEL, Mountaga Tall, Modibo Sidibé, Mme Sy Kadiatou Sow, C O Sissoko et autres sangsues) . A défaut, ce sera de l’éternel recommencement, de coup de force à force. Personne n’y gagnera.

    Ce changement doit être le départ de la construction d’une nation forte dans laquelle se retrouve chaque Malien. Les assoiffés du pouvoir, les politiciens véreux qui ont fait la promotion de la corruption, de l’injustice, de la gabegie…doivent être chassés comme des chiens enragés car s’ils intègrent cette transition, ils la souilleront certainement. Pour leur dignité et la confiance placée en leur personne par un peuple meurtri, les mutins doivent faire beaucoup attention car ces individus sont capables de tout pour arriver à leur fin.

    Répondre
    REPONDRE
    Tapez votre commentaire ici :
    Pseudo :*
    Email :*
    Site:
    Save my name, email, and website in this browser for the next time I comment.

  3. Mon Colonel tu as beaucoup d’électroniques sur toi ce qui permettra aux satellites militaires de te repérer et donner ta position aux forces rebelles à tout moment. Tu dois faire beaucoup attention avec ces électroniques qui t’espionnent sans que tu t’en rends compte. Bonne chance et nous comptons sur vous.

  4. Ce n’est pas les propositions qui manquent, Boubou Cissé aussi se promenait de porte en porte avec sa liste de propositions pour former le gouvernement d’union nationale.
    La mauvaise gouvernance dans notre pays trouve son origine dans l’inexistance ou la faiblesse des mécanismes de contrôle. Tant que nous continuerons à convier des pouvoirs presque absolus à des humains, sans aucun mécanisme fiable de leurs tenir pour responsables des conséquences de leurs actions, ce serait toujours cet éternel recommencement. Les humains sont des cousins des singes, et non des anges, il faut toujours les surveiller et surveiller leurs actions pour éviter des mauvaises surprises. Les pays qui ont compris cette leçon en premier sont ceux que nous appelons aujourd’hui les pays développés. Dans ces pays, les gens sont généralement disciplinés parce qu’ils savent pertinemment que les voies alternatives mènent très souvent à la prison ou à des amendes salées…

    • Exactement comme ton IBK !!
      Tes posts seront désormais moins long
      Maintenant tu vas chercher à travailler au lieu de faire le griot et bénéficier de l’argent volé.
      Danka-dé !!

    • 😂 😂 😂
      Ingrat envers qui … ZON BRIN et son ZON GRIN ??? 😂 😂 😂

      Moussa Ag,… 😂 😂 😂 😂 😂 😂

  5. La page ibk est tournée maintenant le mali est dirigé ou gouverné par la junte cnsp/m5 pour la sortir de la crise multidimensionnelle Ibk et son régime ont laissé dernier eux beaucoup de problèmes dont certains seront très difficiles a résoudre (la citoyenneté et le patriotisme) aussi le peuple malien attend patiemment des solutions a l insécurité au chômage aux service sociaux de base comme la santé l éducation l eau l électricité l assainissement mais sur la bonne gouvernance la réconciliation nationale l instauration de l autorité de l état sur une partie du territoire l accord d Alger en bref tout est prioritaire dans ce pays et cnsp/m5 ont du pain sur la planche face aux énormes défis qui les attendent et au ils sont appelés a résoudre en se basant sur la continuité de l État Nous leur souhaitons bonne chance et appelons le peuple malien a l union a la retenue mais surtout pas de vengeance vive la paix et la stabilité

  6. Il faut eliminer l’imminité parlementaire et celle des mininitres et autres.
    Toute personne qui commet un crime doit comparaitre devant la justice comme tout le monde. Comme ça nous nous debarrasserons de la haute court de justice et investir son budget dans l’education.
    Il faut aussi limiter tous les mandats electifs, president, deputé maire a un mandat unique de 5 ans. Cela limiterait les degats au cas où nous aurions un fainéant comme predident, ou deputé…
    Chaque haut responsable, president, ministre, deputé, maire, DG, SEGAL, DFM, doit declarer ses biens avant et après ses fonctions. L’etat saisira toute difference qui n’est pas justifiée.
    Il faut aussi diminuer le train de vie de l’etat. Le president de l’assemblée nationale du Mali gagne 35 millions cfa par mois alors que le president de l’assemblée Americaine gagne 11 mlions cfa par mois. Cela est inacceptable.
    Ce n’est pas tout, mais c’est un debut ………

  7. Lol 🙂 🙂 Tout cela est beau … mais ce n’est pas le rôle d’un militaire ! 🙁 🙁 🙁

    Mon Colonel, attention … ils vont vous piéger … ATTENTION MON COLONEL …!!!

    Moussa Ag,… Malgré les « bonnes intentions » de la nouvelle bande de soldats ratés …

    Ils ont commis un crime et ont intérêt à avoir un plan clair pour s’en sortir et sortir le Mali du gouffre

  8. Pkagame: UNE REVOLUTION qui n'est pas suivie de JUSTICE est une parodie de defoulement populaire!

    Les 12 points sont très encourageants. Mais si l’on se hasard a oublier LE NETTOYAGE JUDICIAIRE CONTRE LES CRIMES DE SANG ET LES CRIMES FINANCIERS on aura rien fait dans cette TRANSITION! C’est ça la priorité!!! Encore combien fois nous allons le crier dans vos oreilles …qu’il faut tout commencer par ce netoyage pour montrer l’exemple et surtout pour faire une rupture pour de bon avec la MENTALITÉ DE LA CORRUPTION dans l’esprit collectif des maliens!?????

    ENCORE NE TOMBONS PAS DANS LES ERREURS DU A PASSÉ!!! Ne prenons pas l’aspect le plus important (LE MAINTIEN ET L’APPLICATION DE LA JUSTICE) a la légère tout en se focalisant sur autre….. tout partira du début… il faut juger les criminels sinon DIEU nous maudira encore d’avoir lâché le ballon qu’il nous a remis de nouveau après tant de supplice et pleure! N’acceptons plus les namou namou des choses….. il faut frapper fort…. le CNSP doit arrêter de rire ou de sourire car il a une lourde mission historique…comme l’a si bien dit le COLONEL ASSIMI GOITA.. “nous n’avons pas droit a l’erreur”

    LA PLUS GRANDE ERREUR QUI GUETTE LE CNSP :

    – De se laisser distraire par les politiciens et donc accepter une sorte de dilatation de JUSTICE en faveur des auteurs des crimes de sang et de crimes financiers… surtout a travers des arrangements familiaux ou amicaux ou des liens politiques ou encore des interventions sociales des religieux ou des familles fondatrices bla bla bla toujours A LA MALIENNE COMME D’HABITUDE!

    Je vous jure de Dieu si l’on tombe dans cette erreur de l’impunité c’est DIEU lui-même qui va nous maudire encore et le Mali ne se en sortira jamais jamais pour les 20 ans a venir. Soyons alors INTRANSIGEANT pour la JUSTICE…ne regardons pas les yeux ….. Personne ne doit plus échapper a la vraie JUSTICE, personne ne doit plus être PLUS GRANDE QUE LE MALI ET SON PEUPLE!

    DANS CE SENS JE PROPOSE DEUX CHANGEMENTS D’URGENCE:

    1- Remplacement des membres DE LA HAUTE COUR DE JUSTICE par de nouvelles personnes intègres et avides de la JUSTICE.

    2. RÉACTIVATION DE L’APPLICATION DE LA PEINE DE MORT.

    A bon entendeur!

  9. Pkagame: UNE REVELOUTION qui n'est pas suivie de JUSTICE est une parodie de defoulement populaire!

    Les 12 points sont très encourageants. Mais si l’on se hasard a oublier LE NETTOYAGE JUDICIAIRE CONTRE LES CRIMES DE SANG ET LES CRIMES FINANCIERS on aura rien fait dans cette TRANSITION! C’est ça la priorité!!! Encore combien fois nous allons le crier dans vos oreilles …qu’il faut tout commencer par ce netoyage pour montrer l’exemple et surtout pour faire une rupture pour de bon avec la MENTALITÉ DE LA CORRUPTION dans l’esprit collectif des maliens!?????

    ENCORE NE TOMBONS PAS DANS LES ERREURS DU A PASSÉ!!! Ne prenons pas l’aspect le plus important (LE MAINTIEN ET L’APPLICATION DE LA JUSTICE) a la légère tout en se focalisant sur autre….. tout part du début… il faut juger les criminels sinon DIEU nous maudira encore d’avoir lâché le ballon qu’il nous a remis de nouveau après tant de supplice et pleure! N’acceptons plus les namou namou des choses….. il faut frapper fort…. le CNSP doit arrêter de rire ou de sourire car il a une lourde mission historique…comme l’a si bien dit le COLONEL ASSIMI GOITA.. “nous n’avons pas droit a l’erreur”

    LES PLUS GRANDES ERREURS QUI LORGNE LE CNSP :

    – De se laisser distraire par les politiciens et donc accepter une sorte de dilatation de JUSTICE en faveur des auteurs des crimes de sang et de crimes financiers… surtout a travers des arrangements familiaux ou amicaux ou des liens politiques ou encore des interventions sociales des religieux ou des familles fondatrices bla bla bla toujours la malienne! Je vous jure de Dieu si l’on tombe dans cette erreur de l’impunité c’est DIEU lui-même qui va nous maudire et le Mali ne ressortira jamais jamais. Personne ne doit plus échapper a la vraie JUSTICE, personne ne doit plus être PLUS GRANDE QUE LE MALI ET SON PEUPLE!

    DANS CE SENS JE PROPOSE DEUX CHANGEMENTS D’URGENCE:

    1- Remplacement des membres DE LA HAUTE COUR DE JUSTICE par de nouvelles personnes intègres et avides de la JUSTICE.

    2. RÉACTIVATION DE L’APPLICATION DE LA PEINE DE MORT.

    A bon entendeur!

  10. Goita, ne doit rien à personne, c’est un homme libre,
    DIcko était un prestataire de service auprès du gouvernement malien. Sa mission était d’aller négocier avec les djihadistes. Il a fait son travail, il a été payé,
    On ne peut pas mettre une tête à vie sur la tête de quelqu’un sinon ça devient de l’esclavage.

  11. “Néanmoins le Colonel Assimi Goita a été prisonnier en 2012 à Tessalit par le MNLA. A l’époque Commandant, il était détenu avec ses hommes à Tinzawatene. En 2013, il sera libéré grâce à l’Imam Mahmoud Dicko. Il revient ainsi à Gao avec le grade de Lieutenant colonel.”

    Aujourd’hui l’histoire nous a donné raison face la haine inutile et absurde contre notre digne imam Dicko. Beaucoup des gens croyaient que nous le supportions aveuglement alors que hélas nous voyions plutôt en lui l’un des derniers remparts moral pour la survie de la patrie. Mais il n y a pas de remède contre la haine et la jalousie brutes des traitres de la république. Mais aujourd’hui c’est Dieu qui a clairement justifié l’imam.

    Voila l’un de mes plusieurs posts que j’avait écrit sur le patriotisme et l’effort infatigable de notre imam pour la paix:

    Pkagame 24 Déc 2018 at 19:20

    https://www.maliweb.net/societe/contre-lhomosexualite-limam-dicko-tient-son-meeting-les-policiers-chasses-2794221.html

    “BE CAREFUL WHAT YOU WISH FOR!
    Encore je le prédis: ce gouvernement , par ses méthodes de “diviser pour mieux régner” est en train de semer l’un des plus grandes bombes socio-politico-religieuses de l’histoire de ce pays! Je rappelle encore que IMAM DICKO est indiscutablement un homme de paix, un religieux sincère, un intellectuel et un patriote qui aime ce pays. Grace a lui on a évité un conflit religieux sectaire en 2013 quand certains leaders religieux égocentriques avaient essayé d’attiser le feu en disant très clairement sur France 24 que les “djihadistes sont avec les wahhabites a Bamako” et sur d’autres audios “on connait leurs mosquées, on va tuer tous les wahhabites” etc.. pendant que sur la même France 24 Dicko répondait: “je suis le leader de toute la communauté musulmane du Mali, pas d’une seule faction” ..et paroles suivies d’actions…il a toujours participe aux “ziaras” (visites religieuses) jusqu’à dans les fiefs de ces leaders qui l’insultaient a longueur de journée et qui l’appellent même un “terroriste” “djihadiste” etc.., il a toujours instruit a ses proches, qui étaient très frustrés et qui jugeaient ses actes d’apaisements comme trop de compromis, d’être patients et tolérants pour l’amour de DIEU, voyant très clairement l’importance de l’unité de la communauté musulmane du Mali, malgré sa diversité sectaire.

    L’imam sur le plan humanitaire a fait beaucoup pour l’amour de Dieu, par son sens élevé du devoir et du patriotisme: c’est en pleine crise pendant que nos population du nord se trouvaient dans la plus grande détresse que l’Imam Dicko multipliait ses efforts de secours en acheminant des vivres et des médicaments vers nos populations isolées dans les confins du nord. Combien des milliers des familles y furent soulagées! Sans parler de plus d’une centaine de nos militaires libérés grâce a son intervention auprès d’Iyad et ses hommes alors que l’état n’avait aucun moyens de négociation …. Combien de fois heureux ces militaires et leurs familles! L’imam était a tous les rendez-vous patriotiques, y compris a Kidal au jour du sombre 21 mai 2014! Hélas! Tous ces actes nobles et patriotiques sont “zero!” pour cette classe des maliens égoïstes, inconscients, traitre-vendus, bensengoni-hassiden, niangodens, apatrides eux-mêmes qui ont mis ce pays a terre! Hélas ça ne les suffit jamais …en bambara on le dit: “celui qui veut te bouffer entier, une partie de ton corps ne lui suffira pas!” Tu ‘as beau donné, beau aimé, beau toléré….. ils vont toujours te haïr, ils vont toujours scandaliser. Au MALI il est vrai qu’ un grand homme n’a de mérite qu’après sa disparition!

    J’espère seulement que IBK et son PM téméraire Boubeye ont au moins compris que même si l’imam Dicko n’a pas le gout d’attiser les foules a l’instar de faux prêcheurs charlatans qui font leur affaire, il y a derrière lui une force réelle et spontanée qui est loin d’être ‘fake strength’.”

  12. “Néanmoins le Colonel Assimi Goita a été prisonnier en 2012 à Tessalit par le MNLA. A l’époque Commandant, il était détenu avec ses hommes à Tinzawatene. En 2013, il sera libéré grâce à l’Imam Mahmoud Dicko. Il revient ainsi à Gao avec le grade de Lieutenant colonel.”

    Aujourd’hui l’histoire nous a donner raison face la haine inutile et absurde contre notre digne imam Dicko. Beaucoup des gens croyaient que nous le supportions aveuglement alors que hélas nous voyions plutôt en lui l’un des derniers remparts moral pour la survie de la patrie. Mais il n y a pas de remède contre la haine et la jalousie brutes des traitres de la république comme. Mais aujourd’hui c’est Dieu qui a clairement justifié l’imam.

    Voila l’un de mes plusieurs posts que n’avait écrit sur le patriotisme et l’effort infatigable de notre imam pour la paix:

    Pkagame 24 Déc 2018 at 19:20

    https://www.maliweb.net/societe/contre-lhomosexualite-limam-dicko-tient-son-meeting-les-policiers-chasses-2794221.html

    “BE CAREFUL WHAT YOU WISH FOR!
    Encore je le prédis: ce gouvernement , par ses méthodes de “diviser pour mieux régner” est en train de semer l’un des plus grandes bombes socio-politico-religieuses de l’histoire de ce pays! Je rappelle encore que IMAM DICKO est indiscutablement un homme de paix, un religieux sincère, un intellectuel et un patriote qui aime ce pays. Grace a lui on a évité un conflit religieux sectaire en 2013 quand certains leaders religieux égocentriques avaient essayé d’attiser le feu en disant très clairement sur France 24 que les “djihadistes sont avec les wahhabites a Bamako” et sur d’autres audios “on connait leurs mosquées, on va tuer tous les wahhabites” etc.. pendant que sur la même France 24 Dicko répondait: “je suis le leader de toute la communauté musulmane du Mali, pas d’une seule faction” ..et paroles suivies d’actions…il a toujours participe aux “ziaras” (visites religieuses) jusqu’à dans les fiefs de ces leaders qui l’insultaient a longueur de journée et qui l’appellent même un “terroriste” “djihadiste” etc.., il a toujours instruit a ses proches, qui étaient très frustrés et qui jugeaient ses actes d’apaisements comme trop de compromis, d’être patients et tolérants pour l’amour de DIEU, voyant très clairement l’importance de l’unité de la communauté musulmane du Mali, malgré sa diversité sectaire.

    L’imam sur le plan humanitaire a fait beaucoup pour l’amour de Dieu, par son sens élevé du devoir et du patriotisme: c’est en pleine crise pendant que nos population du nord se trouvaient dans la plus grande détresse que l’Imam Dicko multipliait ses efforts de secours en acheminant des vivres et des médicaments vers nos populations isolées dans les confins du nord. Combien des milliers des familles y furent soulagées! Sans parler de plus d’une centaine de nos militaires libérés grâce a son intervention auprès d’Iyad et ses hommes alors que l’état n’avait aucun moyens de négociation …. Combien de fois heureux ces militaires et leurs familles! L’imam était a tous les rendez-vous patriotiques, y compris a Kidal au jour du sombre 21 mai 2014! Hélas! Tous ces actes nobles et patriotiques sont “zero!” pour cette classe des maliens égoïstes, inconscients, traitre-vendus, bensengoni-hassiden, niangodens, apatrides eux-mêmes qui ont mis ce pays a terre! Hélas ça ne les suffit jamais …en bambara on le dit: “celui qui veut te bouffer entier, une partie de ton corps ne lui suffira pas!” Tu ‘as beau donné, beau aimé, beau toléré….. ils vont toujours te haïr, ils vont toujours scandaliser. Au MALI il est vrai qu’ un grand homme n’a de mérite qu’après sa disparition!

    J’espère seulement que IBK et son PM téméraire Boubeye ont au moins compris que même si l’imam Dicko n’a pas le gout d’attiser les foules a l’instar de faux prêcheurs charlatans qui font leur affaire, il y a derrière lui une force réelle et spontanée qui est loin d’être ‘fake strength’.”

  13. Pas de nouvelle constitution basée sur les torchons français copiés, inspirons nous de notre “charte de Kouroukanfouga”. Puis mettons en lace un régime parlementaire qui ne laisse que peu de pouvoir au futur président et le plein pourvoir au peuple à travers ses députés. Les députés eux, doivent être tous des lettrés avec au minimum un BAC. Tous les partis qui auront des députés se concerteront pour nommer un premier ministre parmi eux qui dirigera le pays pour “un an” puis la relève est donnée à un autre comme dans le système suisse. Tous les partis qui n’auront pas participé aux législatives ou qui n’auront pas de députés sont d’office dissous. Les membres du gouvernement ne doivent pas dépasser 20 au maximum avec un ou deux ministres par parti ayant des députés. Tous les citoyens en âge maliens doivent être initiés à la manipulation des armes afin de défendre la patrie et constitués une réserve permanente pour l’armée mais sans solde. Tout détournement des deniers publics est puni par la peine de mort qui doit être instaurée.

    • Toi tu es un vrai Naloma.
      Ton programme de gouvernement a été sûrement élaboré dans un
      ” Grin “.
      Le pays entier vit de détournement de deniers public.
      Qui va exécuter qui ?
      Et tu veux initier les jeunes Maliens aux maniements des armes avant de les mettre à l’école ?
      Tu ne sais pas que nous avons déjà une armée professionnelle qui fuit tous les jours devant des crapules montés sur pick up ?
      Tu veux des députés léttrés, ok. Mais les députés sont issu de la population et cette population est illétrée à plus de 70%.
      Alors ??

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here