Plusieurs milliardaires algériens auraient été arrêtés par la police

1

La télévision algérienne a rapporté lundi que quatre frères Kouninef et l’homme d’affaires Issad Rebrab avaient été arrêtés. Le groupe Cevital a immédiatement démenti l’arrestation de son PDG.

La télévision publique A3 a rapporté lundi que les frères Kouninef, réputés proches de Saïd Bouteflika, et l’homme d’affaires Issad Rebrab, considéré comme l’homme le plus riche du pays, avaient été arrêtés en Algérie par la gendarmerie nationale. Par la suite, le groupe Cevital a démenti l’arrestation de M.Rebrab.

«Rebrab n’a pas été arrêté. On s’est présenté ce matin 9h30, il est en train d’être entendu sur le blocage Evcon», a affirmé le directeur de communication du groupe Mouloud Oual cité par TSA.

La télévision affirme que les frères Kouninef ont été arrêtés dans le cadre d’une enquête sur la conclusion de marchés publics avec l’Etat, trafic d’influence avec des fonctionnaires publics et détournement de foncier.

Auparavant, la justice algérienne a déjà convoqué l’ex-Premier ministre Ahmed Ouyahia et l’actuel ministre des Finances Mohamed Loukal, deux proches collaborateurs de Bouteflika soupçonnés de gaspillage de deniers publics et d’abus de pouvoir.

La justice a également interdit à un certain nombre de personnes de quitter l’Algérie, sans donner de noms, mais les médias avaient révélé ceux d’une dizaine d’influents hommes d’affaires, tous liés à l’entourage du chef de l’État.

Source: sputniknews.com – 22 Avril 2019

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. Si la presse malienne pouvait se respecter en détaillant plus les informations du pays que d’accorder du crédit aux autres.
    Voyez-vous où les algériens se rabaisser jusqu’à aller mettre nos informations sur media

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here