Présidentielle au Faso : Roch Marc Christian Kaboré à Kossiam

0
Roch Marc Christian Kaboré
Roch Marc Christian Kaboré

Ancien Premier ministre, ancien président du parlement et ancien patron de la CDP, le parti du président Blaise Compaoré, Marc Christian Roch Kaboré, est depuis lundi soir le nouveau président du Burkina Faso. Il succède ainsi à son ancien mentor évincé à la suite
d’une insurrection populaire.

L’arrivée en tête et dès le premier tour du scrutin présidentiel de Roch Marc Christian Kaboré, favori parmi les favoris était visible sur toutes les tablettes  de tous les analystes et même des politiques les moins avertis et ce depuis dimanche dernier.  Il était perçu comme le seul à pouvoir arriver dès le premier tour, bien qu’il l’ait souhaité pour en avoir fait son slogan de prédilection, tout au long des 15 jours de campagne. Ce ‘’Un tour ko’’, Il l’a réalisé au dépend de  13 autres candidats en lice, avec un score plus qu’honorable de 53%, laissant loin derrière son poursuivant immédiat, Zéphirin Diabré qui jeta l’éponge bien avant que la CENI ne proclame les résultats officiels. Ses propres calculs, ne lui laissant sans doute pas le choix. A l’impossible nul  n’étant tenu, il eu  la galanterie de se rendre au QG de son adversaire le féliciter, lui reconnaitre sa victoire, brillante et éclatante.  Je n’ai aucune raison de douter des chiffres avancés par la commission électorale dira t-il. J’en prends donc acte. Cette élégance, les politiques candidats au fauteuil de président le doivent à Soumaïla Cissé qui fait des émules et non des moindres. Cela s’est passé au Sénégal, en Côte d’Ivoire et maintenant au Burkina Faso. Mais au delà de tout, le vainqueur et les vaincus estiment que cette victoire, n’est pas celle d’un parti politique mais du peuple burkinabé tout entier.

Sory de Motti

PARTAGER