Travaillons main dans la main pour promouvoir les relations sino-maliennes à un palier encore plus élevé

3

A cette occasion historique où se croisent le centenaire de la fondation du Parti communiste chinois et le 61e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques sino-maliennes, j’ai le grand honneur d’être nommé le 17e Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République populaire de Chine en République du Mali. Le continent africain, où j’ai travaillé pendant plusieurs années, se profite d’une longue histoire et de pleine vitalité, d’autant plus que l’hospitalité, la gentillesse et la simplicité de ses peuples sont particulièrement impressionnantes. Aujourd’hui, j’ai mis encore une fois le pied sur ce continent de l’enthousiasme. Tout en profitant de cette opportunité, je voudrais bien réitérer ma pleine disponibilité d’œuvrer avec tous les amis chinois et maliens, à travailler main dans la main afin de promouvoir les relations sino-maliennes à un palier encore plus élevé.

Dans le domaine de la politique et de la sécurité, la Chine est l’un des premiers pays à établir des relations diplomatiques avec le Mali et nos deux pays sont étroitement liés l’une avec l’autre par une amitié marquée par une histoire longue, un départ à haut niveau et une base très solide. Connus le sort similaire dans l’histoire, nos deux peuples assument maintenant la même mission de sauvegarder la souveraineté, de favoriser la croissance économique et d’explorer le chemin qui nous convient, tout ce qui constitue ainsi des avantages en nature pour le développement de nos relations. Depuis 61 ans, malgré des changements considérables au niveau international, la Chine et le Mali, qui ont toujours bravé vents dans le même bateau et se sont entraidés malgré la tempête, se soutiennent et se coopèrent sur des questions relatives aux intérêts fondamentaux et aux préoccupations majeures communes, et la confiance mutuelle entre nos deux pays s’est graduellement renforcée. Depuis 2013, la Chine a successivement envoyé 9 contingents de maintien de la paix, soit plus de 3,500 Casques bleus chinois au Mali dans le cadre de l’ONU, et a ainsi apporté sa propre contribution à la paix et à la stabilité du Mali par des actions concrètes.

Dans le domaine de l’économie et du commerce, l’ancien Premier ministre chinois ZHOU Enlai a annoncé lors de sa visite entre 1963 et 1964 à dix pays africains y compris le Mali, les « huit principes pour l’aide économique et l’assistance technique à d’autres pays », sur la base desquels la Chine a aidé le Mali à construire des entreprises dans les secteurs du textile (Comatex), du thé (Farako) et de la sucrerie (Sukala et N-Sukala), ce qui a fait une contribution importante à l’industrialisation du Mali dans les premières années dès son indépendance. Ces dernières décennies, notamment après la fondation du Forum sur la Coopération sino-africaine (FOCAC), la coopération sino-malienne entre dans une nouvelle phase de haute qualité et de grande vitesse, d’autant plus que de nombreux projets d’infrastructure pour le bien-être du peuple ont été réalisés l’un après l’autre dans le pays : le Stade du 26-Mars, le Centre international des Conférences de Bamako (CICB), le 3ème Pont de Bamako, la Cité universitaire de Kabala, le Centre de Formation professionnelle, le Centre de recherche agricole etc. Le Président chinois XI Jinping a avancé successivement au sommet de Johannesburg et à celui de Beijing du FOCAC, « 10 grands projets de coopération » et « Huit initiatives majeures », qui dessinent un avenir radieux pour la coopération sino-africaine. En juillet 2019, la Chine et le Mali ont signé un protocole de coopération sur sa participation à l’initiative « la Ceinture et la Route », qui enrichit considérablement les échanges commerciaux bilatéraux et élargit les perspectives de la coopération économique. En 2020, malgré les impacts de la COVID-19, le volume des échanges commerciaux entre la Chine et le Mali a atteint 637 millions de dollars avec une augmentation de 7% par rapport à l’année précédente, faisant preuve de la résistance et de la dynamique de la coopération entre nos deux pays.

Dans le domaine des échanges sociaux, humains et culturels, le gouvernement chinois a offert l’opportunité à plus de 2,000 étudiants maliens depuis 1965 d’aller étudier en Chine  et a lancé officiellement en 2020 « la Bourse d’Ambassadeur chinois », donnant ainsi l’aide financière à une centaine d’élèves excellents issus des familles relativement pauvres. La classe Confucius au Lycée Askia Mohamed et l’Institut Confucius de l’Université des Lettres et des Sciences Humaines de Bamako ont été inaugurés respectivement en 2009 et en 2018, formant un grand nombre de talents en langue chinoise pour la société malienne. Depuis 1968, la Chine a envoyé 27 équipes médicales avec un total de 872 médecins et infirmiers au Mali, a fait construire l’Hôpital du Mali et a mis en place le mécanisme de coopération entre les hôpitaux jumelés, ce qui a considérablement favorisé le développement des services médicaux et de la santé en faveur du peuple malien. Malgré la pandémie de la COVID-19, la Chine et le Mali ont surmonté les obstacles et obtenu de nouveaux progrès dans les échanges humains et culturels. La partie malienne a participé au Sommet du Parti communiste chinois et des partis politiques mondiaux, ainsi qu’à plusieurs activités organisées dans le cadre du FOCAC. D’ailleurs, la Chine a invité une centaine de Maliennes et Maliens à la formation en ligne, explorant activement de nouvelles formes de coopération et d’échanges dans le contexte de la propagation de la pandémie.

Dans la coopération de la lutte contre la COVID-19, la Chine a toujours levé haut le drapeau de l’unité et de la coopération internationales contre la COVID-19, défendant fermement l’attribut du vaccin en tant que produit public mondial et pris les pays en développement d’Asie, d’Afrique et d’Amérique latine pour l’orientation prioritaire de l’aide des matériels et des vaccins contre la COVID-19. En 2020, la Chine a fourni au monde un grand nombre de masques médicaux, de vêtements de protection, de respirateurs et d’autres matériels anti-épidémiques. Jusqu’à maintenant, la Chine a fourni plus de 1,5 milliard de doses de vaccins à plus de 100 pays et organisations internationales. Le président chinois Xi Jinping a annoncé que la Chine s’efforcerait de fournir 2 milliards de doses de vaccins tout au long de l’année et de donner 100 millions de doses de vaccins gratuitement aux pays en développement sur la base d’un don de 100 millions de dollars américains au COVAX. Afin d’aider le Mali à lutter contre la COVID-19, la Chine lui fournira une aide vaccinale par le biais de canaux bilatéraux et multilatéraux dont le premier lot de donation vaccinale (835,200 doses de vaccins Sinovac offerts par le gouvernement chinois à travers l’initiative COVAX ) est arrivé à Bamko le 4 octobre, ce qui représente près de 50% du nombre total des vaccins contre la COVID-19 que le Mali a jamais reçus. Dans les mois à venir, la Chine fera plusieurs autres lots de vaccin en faveur du Mali, contribuant à assurer la disponibilité et l’abordabilité des vaccins en faveur des pays en voie de développement.

Le prochain Forum sur la Coopération sino-africaine (FOCAC) qui se tiendra bientôt à Dakar, où la Chine et les pays africains y compris le Mali vont rejoindre tous les efforts afin d’ouvrir une nouvelle page de la coopération sino-africaine. La partie chinoise ainsi que la partie africaine, resteront fidèles au principe d’amples consultations, de contribution conjointe et de bénéfices partagés, saisiront la tendance de développement et approfondiront la cohésion des intérêts, et bien planifieront la Feuille de route pour la coopération sino-africaine pour les trois prochaines années ou même plus, dans le but d’enrichir en permanence le contenu stratégique de la communauté de destin commun sino-africain, et de travailler ensemble pour réaliser le plus tôt possible le grand renouveau de la nation chinoise et le développement du continent africain.

Que l’amitié sino-malienne soit comme le fleuve jaune et le fleuve Niger qui coulent sans cesse, et que les relations sino-maliennes soient éternelles !

 

CHEN Zhihong

Ambassadeur de Chine au Mali

 

Commentaires via Facebook :

3 COMMENTAIRES

  1. :) L AFRIQUE LA CHINE ET LA RUSSIE FERONT SORTIR L HUMANITEE DE L IMPASSE ABRACADABRESQUE JUDEO CHRETIENNE :)

    🙂 MERCI SON EXCELLENCE MONSIEUR L AMBASSADEUR, BONNE CHANCE DANS VOS OEUVRES 🙂

    🙂 L AFRIQUE LA CHINE ET LA RUSSIE FERONT SORTIR L HUMANITEE DE L IMPASSE ABRACADABRESQUE JUDEO CHRETIENNE 🙂

    • Bien que ne faisant pas partie du staff de cette ambassadeur,
      tout mes encouragement à vous, tenez bon, ne renoncez jamais à vos idées
      Ne vous laissez jamais manipuler comme Blinken essaye de faire, alors que ces américains sont illégitimes sur ces terres amerindiennes!

    • Bien que ne faisant pas partie du staff de cette ambassadeur,
      tout mes encouragement à vous, malgrè que nous parlons peu, on sera toujours avec vous, tout nos soutiens sont pour vous, tenez bon, ne renoncez jamais à vos idées
      Ne vous laissez jamais manipuler comme Blinken essaye de faire, alors que ces américains sont illégitimes sur ces terres amerindiennes!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here