Daniel Amagouin Tessougué, procureur général près la cour d’appel de Bamako à « Le Républicain » : « Le dossier des bérets rouges suit son cours normal »

143

Le  procureur général près la cour d’appel de Bamako, Daniel Amagouin Tessougué reste égal à lui-même. Dans l’exercice de sa mission, il ne plie l’échine devant rien : au nom de la loi. Après un réquisitoire poignant à la cérémonie de clôture de la troisième session de la cour d’assises de Bamako, le mercredi 16 décembre 2015, il a bien voulu accepté de se confier à votre quotidien « Le Républicain ». Les questions judiciaires de l’heure : la religion et le terrorisme, la lutte contre la corruption, l’affaire des bérets rouges, la sécurité des magistrats, et bien d’autres, sans langue de bois. Pour la paix au Mali, tout le monde doit prendre ses responsabilités, selon lui. Le dossier des bérets rouges suit son cours normal. Lisez l’interview !

Le Républicain : Votre réquisitoire du 30 novembre dernier a provoqué une levée de boucliers chez certaines associations islamiques, qui  ont pu parler d’atteintes à la liberté religieuse et d’expressions. Vous auriez annoncé que désormais il faudra de l’attention pour des gens aux barbes longues. D’où viennent ces allégations, auriez-vous fait des commentaires à côté ?

Daniel Amagouin Tessougué : Je vous remercie parce que je crois que c’est le lieu de mettre les points sur les i. J’ai gardé le profil bas parce que je pense que la raison viendrait des uns aux autres pour dire qu’un procureur général est trop sérieux pour défendre à ce micro des questions de barbes, honnêtement. Au cours de mon réquisitoire, j’ai effectivement dit que ce pays a toujours vécu en harmonie. Mais malheureusement les gens venus d’ailleurs nous apportent  une idéologie de haine et de mort. J’ai cité le cas de Radisson et le cas de Kidal. Et si j’ai dit que l’Etat doit prendre ses responsabilités, c’est notamment, contrôler la question du chômage mais aussi et surtout la question religieuse qui est règlementée par les lois chez nous au Mali depuis 1961… Et j’ai dit qu’il faut revenir à l’Etat de droit… l’Etat droit et ses exigences… C’est un réquisitoire, nul n’a le droit de porter atteinte au réquisitoire. Je n’ai porté atteinte à aucune religion et il ne me viendra nulle part à l’esprit de porter atteinte à qui que ce soit parce que je suis homme de fois. Je suis obligé de respecter la fois des autres. Je suis issue d’une grande famille où il y a toutes les religions (musulman, chrétien, animiste). Alors je vais discriminer qui ?  Donc, cette histoire de barbes est venue de je ne sais où du tout. Mais ce qui me choque c’est que des responsables puissent penser un instant qu’un procureur général puisse descendre jusqu’à ce niveau … J’ai parlé du respect de la loi et là je suis dans mon rôle.

Quelle suite comptez-vous réserver à cela si cette situation continuait? 

Je suis procureur général, je suis commis à une mission par l’Etat. Dans l’exercice de ma fonction, je suis outragé, je suis insulté et c’est à l’Etat de prendre ses responsabilités. Ce que je trouve comme inacceptable, s’est que certains membres de ma famille sont agressés physiquement et je trouve cela inadmissible. Et ce qui est comique, celui qui a été agressé n’est pas chrétien, il est musulman. Je pense que ce pays a glissé vers  un pan  très dangereux et ceux qui en sont les auteurs doivent assumer leurs responsabilités. Je pense que l’Etat prendra toute sa part.

Qu’est ce que ses agresseurs lui reprochaient?

Parce qu’il est Tessougué, c’est tout. C’est très grave. C’est une dérive.

Où en est on dans la lutte contre la corruption ?

La lutte contre la corruption est un combat de la justice. C’est notre mission comme toutes les autres missions. Nous sommes contre le fait infractionnel. C’est vrai que lors de la rentrée judiciaire, le chef de l’Etat a rappelé le nombre de rapport. Il a dit 200 rapports mais en fait c’est 209 rapports de la CASCA.

Ce sont des rapports qui se trouvaient à la CASCA depuis longtemps, parce que le vérificateur général et le suivi de contrôle, quand ils font les rapports, ils les envoient  à la présidence mais également à la primature, à la cour suprême, à la justice.

Donc la plupart de ses rapports ont déjà fait l’objet de traitement par la justice. Je me suis amusé à voir les documents que le procureur de la commune III m’a envoyés de 2007 à 2015. Quand vous faite l’analyse, vous allez trouver de 2007 à 2013, il reste à peu près 20 dossiers, et tout le reste concerne des dossiers de 2014-2015, essentiellement initié depuis notre arrivée ici également. Mais ici à la cour d’appel même, nous avons comptabilisé et on a jugé 66 dossiers d’atteintes aux biens publics. Dans le stock, il n’y a que deux dossiers qui sont récents et trois vieux dossiers qui sont préparés pour les sessions d’assises futures, parce qu’il y a des arrêts avant dire droit, des compléments d’informations, des enquêtes supplémentaires à faire pour que les dossiers puissent être jugés. Ça veut dire en réalité qu’aucun dossier n’est dans le tiroir, tous les dossiers bougent. Maintenant ce qui est peut être un peu paradoxal, c’est qu’on ne fait pas beaucoup de publicité autour. Comme l’armée est la grande muette, la justice aussi est la grande muette, on ne communique pas trop. C’est peut être un pêché.

Les chiffres 209 dont vous évoquiez sont bien des rapports et non des dossiers ?

Ce sont des rapports mais pas des dossiers. La CASCA a envoyé des rapports et quand les rapports viennent au niveau de la justice, on communique ces rapports à la brigade du pôle économique et financier et cette brigade fait des enquêtes. Et souvent les faits ne tombent pas. Souvent ce sont des fautes administratives, des fautes fiscales et souvent c’est réglé à ce niveau là. Lorsque c’est pénal, nous avons pu tirer moins de 20 dossiers. Mais en réalité on a 70 dossiers qui ont été jugés de 2010 à 2015. Comme je vous ai dis dans le stock, il n’y a que deux dossiers qui sont assez récents et trois vieux dossiers qui ont déjà fait l’objet de passage devant la cour d’assises, mais qui ont fait l’objet de complément d’informations, ce qu’on appel des dossiers avant dire droit. C’est dire qu’en fait il n’y a pas 209 dossiers avec la justice.

Vous faites bien de revenir là-dessus parce qu’IBK l’a répété dans  l’interview accordée au magazine Jeune Afrique ?

Oui je le comprends, il est dans son rôle parce qu’il faut que l’information lui revienne et c’est ce que nous avons toujours fait. Maintenant ce que j’ai demandé au procureur de la commune III, c’est de prendre l’ensemble des rapports point par point, toutes les informations dessus pour qu’on voie réellement qu’il n y a pas de dossier classé dans un tiroir, il n’y en a pas. Il n’y a pas d’affaires où la justice n’a pas mené d’enquêtes. Même au mois de mai 2014, j’ai fait faire une enquête sur l’histoire de l’avion d’ATT. Il n’y a pas un seul incident gravissime dont la presse parle qui n’a pas fait l’objet d’attention de notre part. Sur l’engrais frelaté, le 5 juin 2015, j’ai envoyé une plainte au procureur disant que ‘’la presse se fait l’écho d’engrais prétendument frelaté’’, j’ai demandé de faire une enquête là-dessus. Nous sommes là pour ça.

Est-ce à dire qu’il n’y a malheureusement pas de communication sur ce que vous faites ?

Je dis que c’est heureusement parce qu’il y a la présomption d’innocence. On préfère garder le profil bas et faire les enquêtes. Très souvent, c’est après jugement ou après l’arrestation de la personne que l’on s’en rend compte. Je suis convaincu d’une chose. Je ne suis pas  du bureau de la présidence de la République, mais le connaissant républicain ; ayant prêté ce serment de respecter la loi et faire respecter la constitution. Je suis convaincu qu’il respecte le principe de l’égalité des citoyens devant la loi là. Et s’il protège ce principe là mon code de procédure pénale me dit que le code de procédure pénale est équitable. Donc, dès que j’apprends qu’il y a une infraction, je me mets immédiatement à l’instruction. Pour preuve, la dernière lettre envoyée, c’est concernant un simple communiqué du ministre des Finances que j’ai entendu que les commerçants auraient fait usage de faux cachés de fausses quittances.  Immédiatement, j’ai ouvert une enquête pour qu’on sache ce qui se passe.  Donc, on ne couvre personne et on ne couvrira personne en tout cas jusqu’à ce que je quitte ce poste. C’est cette dédicace que j’entends donner à ma mission.

Le ministre Bathily prétend avoir une discussion de 10 heures avec vous. Sur quoi avez-vous discuté ?

J’étais effaré. Je pensais qu’il avait fini avec cette histoire. Depuis qu’il était Garde des Sceaux, il parle de ça : ‘’Pendant dix heures, j’ai parlé avec le procureur général’’. Mais, moi je n’ai pas ce temps. Je n’ai jamais discuté pendant plus d’une heure avec aucun ministre. Quand on parle je suppose que c’est utile. On va juste pour des points précis. On discute et on sort. L’incident dont il parle s’est déroulé aux environs de 16h30. C’est à 16 h 30 que j’ai eu l’appel pour me dire qu’on a besoin de moi. Et quand j’arrivais il était 17heures avec les embouteillages.  Il tend une liste de 22 personnes en disant Mr le procureur, son excellence Monsieur le Premier ministre, Oumar Tatam Ly veut que ces gens soient libérés avant 20 heures et qu’il faut que j’aille me démener. J’ai dis comment je peux le faire ? Pratiquement et techniquement, ce n’est pas possible. J’ai dis que ce n’était pas possible Mr ministre. Déjà, je n’ai pas de secrétariat. Donc, il faut revenir, saisir et envoyer une copie au Procureur. Parce que ce n’est pas à moi au procureur qu’on demande la liberté. Je pourrais ne pas le trouver sur place. Et s’il est là, il faut qu’il aille trouver un juge d’instruction. Il demande de mettre de côté le code de procédure pénale. Je dis ah non. Je ne peux pas. Un outil de travail d’un magistrat pénaliste, c’est le code de procédure pénale. Il me dit que l’accord de Ouagadougou est supérieur au code de procédure pénale. Ah je dis non, pour qu’un instrument de cette nature puisse être supérieur à une loi nationale, aurait-il fallu encore qu’il soit ratifié par le parlement. Comme ce n’est même pas dans ce cadre là, donc l’accord ne peut pas être supérieur au code de procédure pénale. C’est le code de procédure pénale qui s’impose. Parce que  l’accord de Ouagadougou ne dit pas de violer la loi. Je dis qu’on clôt le débat parce que moi je ne vais pas le faire. Je ne vais pas violer la loi. Et ce jour je l’ai dis Monsieur le ministre, le code de procédure pénale me dit que le procureur général est chargé de veiller à l’application de la loi pénale. Mais le jour où vous allez écrire que le procureur général est chargé de violer la loi, vous prendrez un autre procureur parce que moi je vais partir. On ne s’est pas compris et je suis parti. Il a dit dix heures de temps. Non, ce n’est pas vrai. Maintenant, le reste ça n’engage que lui. Tout le temps que je suis procureur général, et tant que je le resterai, je veillerai à l’application stricte de la loi. Point final. C’est ma raison d’être. Parce que j’ai prêté le serment d’être un digne et loyal magistrat. Loyauté mais pas à un homme hein ! Pas à un régime, je suis loyal à mon pays et aux lois de mon pays.

Ces propos reviennent éternellement ?

Oui ça revient. A Paris il l’a dit devant la communauté Soninké. Il l’a aussi dit à ses admirateurs. Je ne suis politique. Je ne cherche pas à être ministre, je ne cherche pas à être député ni président de la République. Je suis un magistrat. C’est ce serment que j’ai prêté et continue à être un magistrat. Mon ambition est d’aller à la Cour Suprême un jour. Mais qu’on n’aille pas à la cour suprême me dire que vous avez violé la loi. Je ne suis ni de près ni de loin lié à aucune libération. Je n’ai libéré illégalement personne. Ça je suis fier de le dire.

Où en sommes-nous dans le dossier des bérets rouges ? 

Ce dossier suit son cours normal. Ce sont des procédures qui sont longues. Parce que si l’on va vite, il y a trop de couacs qu’on risque de commettre et on annule la procédure. Donc comme le dirai l’autre, hâtons-nous lentement. Nous n’allons pas à une vitesse exponentielle. Nous allons lentement mais surement. Les juges d’instructions des deux dossiers ont terminé leur boulot. Les dossiers ont été régulièrement envoyés à la Cour d’Appel ici. Moi j’ai terminé une partie de mon boulot dans l’un des dossiers. La chambre d’accusation va décider.

Deux dossiers, avec les évènements du 30 septembre ?

Il y a le dossier du 30 septembre mais ce dossier n’est pas encore arrivé. Ce dossier est encore au niveau du juge d’instruction. Il s’agit des dossiers concernant les enlèvements et disparitions et l’attaque des bérets rouges sur le camp de Kati. Il y a un acte dans l’un des dossiers que nous avons connu et qui doit être jugé. Et il sera jugé le dossier va sortir aussi au niveau de la chambre d’accusation. Tous ceux qui racontent des histoires veulent se faire intéressants. Et j’ai dit aux journalistes, contentez vous du communiqué que le parquet général va faire. Tous les autres veulent se faire intéressants. Ils ne sont au courant de rien. Et rien n’a été décidé.

Le dossier fera-t-il l’objet des assises de l’année 2016 ?

Quand ce sera fin prêt. Parce qu’aujourd’hui le parquet ayant terminé, les dossiers sont à un autre stade. Et tant qu’eux n’auront pas décidé, on ne peut dire qu’il y aura assises ou non. Personne ne peut le dire. Donc je dis patientons, on ne met pas les pieds là-dessus. C’est des dossiers volumineux. Le juge d’instructions a pris combien d’années pour travailler là-dessus. Ici, il y a trois magistrats qui ont travaillé dessus. Il faut donner le temps à chacun de le lire et de le comprendre. Parce que c’est à l’aune du droit qu’on va le traiter. Ce n’est pas parce que les gens le veulent. C’est l’aune du droit qu’on va le traiter. En tant que procureur général, j’ai pris pratiquement deux à trois mois en train de lire et de rédiger un réquisitoire. Ce n’est pas de petits dossiers. Souvent vous avez un réquisitoire de 53 pages. Je pense quand même que c’est quelques choses.

On parle de libération imminente de certains généraux, qu’est ce qu’il en est ?

Tout ça c’est des gens qui veulent se faire intéressants. En fait, il n’en est rien. Personne n’a décidé de quoi que ce soit.  Seule la chambre d’accusation peut décider de quelques choses. Elle est reine en cette matière là.

Avez-vous un message

Je m’adresse à mes collègues magistrats. Faisons tout pour que la justice malienne redore son blason. C’est difficile je sais mais ce n’est pas impossible. A l’endroit du citoyen malien je dis que le pays traverse une situation difficile. Il ne sert à rien de mettre de l’huile sur le feu. Et à tous ceux qui ont des problèmes, ma porte a toujours été ouverte. Je n’ai jamais fermé ma porte aux autres. Les problèmes qui sont de mon ressort, on les résout. Et les problèmes qui ne sont pas de mon ressort sont les résolus à un autre niveau. Comme je l’ai toujours dis la justice sera rendu au nom du peuple souverain du Mali.

Propos recueillis par Aguibou Sogodogo

Youssouf Z Keïta

B Daou

PARTAGER

143 COMMENTAIRES

  1. Les perdrix rouge ne construisent point de nid, mais pond des oeufs à plate terre, sur un peu d’herbe ou de feuilles.
    Mais sur maliweb, elles font les guignoles. 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆
    Les perdrix maliennes 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

  2. Les perdrix nocturnes, nfp et sa bande de loser. Toujours en train de faire le pitre 😆 😆 😆 😆 😆

  3. Les perdrix, je vous manque quand je ne suis pas là. Vous gloussez seulement quand l’article provient du Républicain. Vous êtes dans le même camps, c’est connu de tous. 😛 😛 😛 😛

    Mais vous savez déjà ce que je pense de vous. Après le rasage des barbes, vivement que le procureur s’occupe de vos plumes. Bonne nuit les oiseaux 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😆 😆 😆 😆 😆 😆

  4. ******** Dans l’exercice de sa mission, il ne plie l’échine devant rien : au nom de la loi. ********

    COCO : Mais qui a dit qu’il prenait des enveloppes ,…. courbé ?
    😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆
    M’ENFIN !
    😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

  5. “Daniel Amagouin Tessougué, procureur général PRES la cour d’appel de Bamako”

    Question principalement destinée aux pintades:
    Le fait que Tessougué soit P.G “près” la cour d’appel de Bamako l’oblige-t-il nécessairement à habiter….. juste à côté de ladite cour? 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8)

    Je suis prêt (ou près! 😛 ) à parier qu’il va forcément y avoir 1 ou 2 cons parmi les pintades pour me répondre! :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

    On va voir! 😉 😉

  6. ” il a bien voulu accepté de se confier à votre quotidien « Le Républicain” 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

    Déjà, que le Républicain apprenne qu’à l’infinitif, on écrit accepter avec un “R” à fin et non avec un “é” (participe passé!) :mrgreen: :mrgreen:

    Ensuite, que le Républicain ne prenne pas pour des cons!

    Plutôt que dire que ce bavard narcissique et m’as-tu-vu a “bien voulu accepter de se confier” 🙄 🙄 , que le Républicain dise “IL S’EST PRECIPITE POUR TROUVER ENCORE UN JOURNAL QUI FASSE PARLER DE LUI”! 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄

    Ce type-là vendrait père et mère pour pouvoir voir son nom dans les médias et faire parler de lui!

    Il a un tel amour de sa propre personne et une telle soif de notoriété qu’il en est même carrément écoeurant la longue! 😥 😥 😥 😥 😥 😥 😥 😥 😥 😥 😥 😥 😥 😥 😥 😥

    Et dire qu’au Mali, ce type-là est………….magistrat! 😥 😥 😥 😥 😥

    Et plus grave: Et dire qu’au Mali les autorités le laissent sans réagir et sans lui rappeler le devoir de confidentialité et de discrétion inhérent à la fonction de magistrat, pérorer dans la presse tous les 5 minutes et tous propos!!! 😥 😥 😥 😥 😥 😥 😥

    • Mon frère,tu divagues complètement… 😆 😆 😆
      Les sottises que tu viens raconter ce soir ne sont même pas en harmonie avec l’article du jour. 😆 😆 😆 😆
      Tu ferais mieux de la boucler au lieu de raconter de âneries pareilles. 😥 😥 😥 😥
      Tu fais du coq à l’âne. 😆 😆 😆

  7. Seulement de beau discours pas d’acte concret .Ferme ta gueule Mr le procureur si tu n’as rien à dire car le peuple est fatigué avec vos mensonge

  8. “”Il tend une liste de 22 personnes en disant Mr le procureur…Et ce jour je l’ai dis
    je lui ai dit Monsieur le ministre,le code de procédure pénale me dit que le procureur général est chargé de veiller à l’application de la loi pénale .Mais le jour où vous allez écrire que le procureur général est chargé de violer la loi ,vous prendrez un autre procureur parce que moi je vais partir .”

    Ce que vous dites est d’une logique implacable,d’un bon sens évident .Mr Bathily croit inutile tout ce qu’il ne sait pas . ”L’ignorance fallacieuse , c’est de croire que l’on sait tout alors que l’on ne sait rien ou ce que l’on sait est apocryphe , n u l et non avenu .”
    Toute personne aussi intelligente soit-elle ,peut parfois faire des gestes…i d i o t s : Ce qu’on appelle plus communément DES G A F F E S mais un manque total de savoir -faire rend Mr Bathily incapable de reconnaître sa d é f i c i e n ce. 😯

    • 13 h 43 ……16 h 49 …….
      CAPRI ……Tu as tué l’article !
      😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

      (Meme RORO MUGABE , à la permanence , en reste bée bouche ! 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 )

      • Salut coco ! Quel plaisir de te ‘revoir’!
        Mugabe n’est que le jouet de ses émotions.Ses pensées ont une fâcheuse tendance à vagabonder .Il est le capitaine d’un navire en PERDITION . 😆

        • 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆
          CAPITAINE .?..Allons allons …pas de navire kàmème …..Juste de minable barquasse ! 😆 😆 😆 😆 😆 😆
          😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

          Tiens ….ta remarque me fait penser à une réflexion d’un des “milliardaires ” papier de Bamako qui se plaignait de se faire voler par ses enfants …et tournait en rond ….en ratatouillant comme RORO 😆 😆 😆 😆 😆 😆

          Quand j’ai dit “mais pourquoi ne prenez vous pas un ou des cadres venant du dehors ? ….
          Tu sais ce qu’il m’a répondu ?
          …Oui ….Mais là , actuellement , l’argent , il reste dans la famille ….
          😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆
          RORO ….cépareil …
          Il engueule les gens , il ne connait que çà , et reste dans son brouillard , n’imaginant jamais que l’on puisse en sortir ….! ! ! 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

  9. Les commentaires sont rejetés soi-disant qu’ils ont été envoyés trop rapidement. Cela n’a aucun sens. 😯

      • Black-Spirit
        “C’est d’un b o r d e l INNOMMABLE !” 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀

        Et voilà Black Sister, ça devait arriver:
        A force de fréquenter sur ce forum de vulgaires mal embouchés comme Coco, Nfp et Moussa, voilà que TOI-MEME tu écris noir sur blanc que c’est le…….. BORDEL! 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

        Si si si, j’ai bien lu! 😛 😛 😀 😀

        Et même si tu as lâché ça entre une citation de Sénèque et une autre de Pline, TU L’AS BEL ET BIEN ECRIT! 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

        Toi!!! 😯 😯 😯 😯

        Eèèèèh Allah!!! L’âme littéraire de ce forum!!! 😆 😆 😆 😆

        • Salut nfp!Mon cher nfp !
          T’u as trouvé cette petite sortie …malheureuse ? J’en suis désolée !
          Mon commentaire a été rejeté je ne sais plus combien de fois (même si j’ai enfin réussi à le poster 😛 :-P) , j’ai fini par péter un plomb . 😉
          Ma patience a des limites, NON MAIS ! 8)

    • Je crois qu’ils ont un problème technique à leur niveau. Ça leur arrive à chaque fois qu’ils changent la configuration du site.

      J’avais oublié, ils ont mis en place un filtre à conneries qui bloque les conneries de CAPI et de MUGABE. 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 À force de répondre à leurs conneries le système me confond souvent à eux. 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀

      • 😆 😆 😆 Ok,yugubané,je compends. 😛 Qu’ils étudient les signalements provenant des internautes et agissent lorsque c’est nécessaire en prenant des mesures pour régler le problème .

      • ATTENTION !
        UN “FILTRACONS ” C’EST UN “FILTRACONS ”
        😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆
        SI L’ON ACCEPTE LA THEORIE DE MOUSSA AG , A SAVOIR QUE L’HOMME ” PINTADE ” VIENT DE NIORO ET DESCEND DE CAPI ,ET DONC QUE RORO MUGABE EST FILTRE EN PREMIER , LE “FILTRACONS” DE MALIWEB NE PEUT CERTAINEMENT PAS FONCTIONNER AVEC TOI !
        😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

        😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

      • Yugu
        “J’avais oublié, ils ont mis en place un filtre à conneries qui bloque les conneries de CAPI et de MUGABE.”

        Faux mon frère!
        Ce que je leur reproche précisément, c’est de n’avoir pas mis un filtre aux DRAMATIQUES conneries de Mugabé! 😆 😆 😆 😆 😆 😆 (et des autres pintades d’ailleurs!)

        Le cas de Capi est très différent; 😛
        Depuis son traitement au long cours à l’Intelligencylline (à la cadence sévère de 1 injection par jour depuis que Sanogo est au trou! 😆 ), il faut quand même admettre loyalement et objectivement que notre Capi national, hexa-diplômé-et-citoyen-Américain 😛 , écrit BEAUCOUP MOINS de conneries qu’avant! (Certes, en écrire PLUS eût été difficile! 😆 :mrgreen: 😀 )

        Il lui arrive même assez régulièrement d’écrire des choses carrément sensées, chose encore IMPENSABLE il y a à peine 2 ans! 😆 😆 😆 😆 😆

        Donc, autant je déplore l’absence d’un filtre anti-Mugabe, autant je considère le filtre actuel Anti-Capi trop sévère! 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

        Houbien? 😛

        PS: Surtout que si Maliweb nous le traumatise maintenant qu’il va mieux, qui nous dit qu’il ne va pas nous faire une rechute? :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

        • 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆
          Moi , perso , je trouve aussi qu’il s’améliore …
          MAIS CHUT !
          😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

  10. Daniel Amagouin Téssougué a fait un beau discours mais rien de ce qu’il dit ne faisait pas partie des attentes du peuple. On voulait qui se prononce sans ambiguïté sur la polémique,entre lui et l’imam Mahamoud Dicko. 😆 😆 😆 💡 💡 💡

  11. Félicitation a Me Tessougue qu'il sache que beaucoup de magistrats du mali ne son pas au service des malien mai le contraire car le fausse est très grand au nom de l'impartialité de la justice je ne suis pas specialiste a la matière mais beaucoup d'inossant dore dans les prison tandis que les vrais coupable ne son nullement inquiète. Pour conclure ,au vue du malien moyen la justice est contre nous car personne ne quitte avec les sourires aux levres coupable ou inocen.merci

  12. Si je comprends bien Bathily a bien au PG que c’etait le PM Tatam Ly qui avait demande la liberation, ce qui est express venu d’en haut dans le cadre de l’accord de Ouaga. Le PG, selon lui-meme, a plutot insiste sur l’application stricte du “code de procedure penale”… moi je me demande pourquoi un bras de fer dans ce genre de situation (de securite nationale)? Personne ne nie une certaine integrite du PG Tessougue…qui se demarque de beacoup des juges…mais il a un defaut d’ego, …aime toujours les bras de fers mediatiques, des details inutiles, des sorties polemiques etc.. depuis le cas de VG Sidi Sosso Diarra, Adama Sangare, Bathily etc. Ce n’est pas du tout digne de quelqu’un qui pretend etre sincere au service de son pays.

  13. A l’heure actuelle, le Mali a besoin de l’union et non de la division. Je convie tous les maliens à se donner les mains pour rebâtir un Mali meilleur. Il est temps d’enterrer cette histoire.

  14. L’ordre commence par les gouvernants ! La première institution d’un pays ne peut pas être un délinquant et qu’il y aie de l’ordre ou de la discipline dans ce pays.

    MAFIA LADJI doit déclarer ses biens comme le lui demande la construction Malienne dont il est le premier garant !!
    :mrgreen: 😆 💡 😆 :mrgreen: 💡 :mrgreen: 😆 😆 💡 😆 😆

    • La priorité est ailleurs, ce commentaire est une distraction
      Vous connaissez peut être les biens de :
      – DEBILE DRAME
      – SOUMAILA CISSE
      – ALPHA OMAR KONARE
      – ATT ou encore de MODIBO SIDIBE

      et des autres avatar de la politique de maliba? ❓ ❓ ❓ ❓ ❓ ❓ ❓ ❓ ❓

      • Ce n’est pas eux qu’on suit, tout le peuple suit le Premier Citoyen. Veux-tu qu’on exige des autres de faire ce que la loi demande à quelqu’un d’autre ? 🙄 🙄 🙄 🙄

      • Tapez votre commentaire ici : 🙄 🙄 🙄 🙄 , ladji bourama woloni kabakoh, alors 🙄 🙄 🙄 , ce vampire-chef mafieux CUBE MAGGI qui a ete et goutte toutes les sauces d’en haut que le nouveau nfp crit.
        Quand on veut etre un patriote, il faut frapper toues ces racailles avec le meme baton sans partie prise.
        En tout cas moi je suis apolitique et je m’en blance de qui est qui parmis ces requins, crocodiles et vampires du Maliba a savoir AOK & clans, ATT & clans et ton IBK & clans. C’est parti de mal en pire tpire-pire sous ces 3 toombeurs chefs mafieux et draculas du Maliba :mrgreen: 😆 😆 😆 .
        En passant je resusme les commentaires des kopins pkagame et yugubane, tres correct qu’il faut commencer par nos gouvernaants, mais 🙄 , tu oublies que c’est le Maliba et non le Ghana, le Rwanda et meme les USA ou la France papichiot :mrgreen: .
        pour le PG, j’ai assez d’estime pour lui mais comme pkagame l’a mentionne, toutes ces personnes doivent savoir c’est le Mali et le Maliba d’abord du president au dernier commis de l’etat. Et le comportement malien egocentrique ne changera pas, meme dans 100 ans abus, vols, soi meme et tant pis le peuple.

  15. Monsieur le procureur, il faut vraiment éviter l’erreur que vous aviez commise au sujet des propos de l’imam DICKO. Faisons tout pour éviter les polémiques sur les sujets religieux.

    • Quelle fut l’erreur au sujet du faux Imam-politicien ? J’aurais aimé qu’on jette en prison cet Iman qui me dit que les deux membres de ma famille décédés dans la bousculade de la Mecque sont les victimes d’une colère divine contre l’homosexualité. 👿 👿

  16. La justice doit vraiment changer son visage. C’est elle qui doit être le premier exemplaire pour que la population aussi se conforme à ses dits. Du courage, ce n’est pas impossible, c’est la volonté seulement qui nous manque.

  17. M DICKO doit faire attention en évitant des propos terroristes. Le Mali en a pas besoin. Il y a trop d’associations sous le couvert Islam au Mali. Sérieusement, je ne suis pas sûr que l’islam est leur seul objectif.

  18. Monsieur le procureur il faut surtout se méfier des hommes de médias. Ceux sont eux qui sont à la base de toutes les difficultés que notre pays en dure actuellement.

  19. Merci à la justice malienne, il faut continuer à bosser il y’a trop de dossiers que nous attendons les résultats. Aucune personne n’est parfaite et on ne peut pas satisfaire tout le monde aussi, seulement il faut faire l’essentiel. Ceux qui ont été libérés ne sont pas au-dessus de la loi et il n’y a eu aucun favoritisme. Qu’ils nous laissent en paix.

  20. Ceux qui ont une part de responsabilité dans l’affaire des bérets rouges ont été arrêtés et maintenant les enquêtes ont montré aussi que tous les incarcérés n’étaient pas coupables, je ne vois pas de polémique dans cela. La justice est là et elle veut seulement des preuves. Elle est impartiale et neutre dans ces décisions.

  21. Mahamoudou Dicko est un religieux et il s’est prononcer en tant que religieux.
    Et le procureur général en tant que juge venais de faire la même chose de son côté, il s’est prononcer en tant que défenseur de la loi. Nous ne devons pas faire de ses interventions une polémique, les musulmans et maliens savent tous que ses individu sont perdu, alors entre nous de faire la paix et de prendre les bons côtés des choses.

  22. Nous devons faire beaucoup attention pour ne pas apporter des distractions sur le combat des terroristes. Nous avons le soutien de beaucoup des pays de l’Afrique et du monde entier, arrêtons de jeter la faute sur les uns et les autres.
    Le religieux Mahamoudou et le procureur général Daniel Amagoui Tessougué sont l’un de nous et nous leurs devons de leurs traiter avec compréhension et ne tirons aucune rancune de feu, comportons nous comme un malien.
    Que Dieu Bénis la république…

  23. Du lieu que je connais Mahamoudou Dicko, il ne dira jamais quelque chose en faveur de se terroristes et contre la nation. Il faut bien prendre les choses dans le contexte dans lesquelles elles sont utilisées. Certes Dicko a dit ce qu’il fallait dire, mais pas en faveur de ses terroristes, je suis sûr…
    Et le procureur aussi de son côté vient de faire preuve d’un malien digne qui ne cherche pas à trempée le pays dans des séparations.
    Le bien ce qu’on se comprenne entre nous, l’ennemie peux prendre place facilement du moment que nous sommes divertis.
    Cherchons de comprendre avant d’accuser une personne…

  24. Cette décision du procureur générale Daniel Tessougué est salutaire. On ne peut pas faire le travail de la justice à sa place alors mieux vaut les laisser faire le job sans nous mêlez de quoi que ce soit.

  25. Comme on le dit il faut rendre à César ce qui est à César. La justice a fait ses enquêtes et les enquêtes ont montré que ces généraux soient éloignés de tout sujet de culpabilité. Je ne vois pas de quoi à polémiquer ici. Si réellement c’est elle qui est habilitée à trancher les litiges nous devons accepter ses décisions.

  26. Je demande aux familles des bérets rouges de ne pas se laisser manipuler par les hommes politiques pour semer du désordre dans le pays. Ils profitent de votre tristesse pour aboutir à leurs fins personnelles.

  27. Restons derrière les décisions de la justice, faire encore de la polémique sur ce sujet est un grand danger pour la stabilité de notre pays. J’invite tous les maliens de respecter les décisions de la justice.

  28. Nous devons ensemble combattre le terrorisme, pas nous accuser entre nous.

    Il faut beaucoup faire attention pour ne pas qu’on se distrait…

    Vive le Mali, ses populations, ses traditions, cultures, ses religions, sa justice
    Que Dieu bénis cette nation…

  29. Entre nous nous devons faire beaucoup attention pour ne pas qu’ont créé des diversions. Le juge et les religieux font le Mali quel qu’en soit si l’un trahis la nation l’autre s’en fond dans le malheur avec toute la nation. C’est ensemble que nous constituons le Mali, nous devons devenir une personne, une idéologie et une force pour combattre le terrorisme.
    Ces terroristes n’ont rien de l’islam…

  30. Daniel Amagouin Tessougué a mis fin aux rumeurs qui courent, depuis quelques jours, dans la ville. Selon le procureur, il n’a jamais prôné que les musulmans doivent raser leurs barbes. Cela serais bien que d’autre comprennes que ce n’est pas des barbes qui feront d’une personne un mauvais volontaire contre sa patrie.
    Le moment doit être plus ouvert à l’union national qu’à des séparations…

  31. A mon avis, il est bien préférable que chacun de nous se met à l’écart de cette histoire. Cette mission a été confié à la justice, gardons notre position et laissons les travailler en paix.

  32. Dani, Continue à faire votre travail, ce qui sont entrain d’agresser les membres de ta famille doivent payer que le gouvernement prenne ses responsabilités, s’il ne veut pas se rendre complice. Nous allons vous soutenir où que vous vous soyez.

  33. La justice malienne a toujours bien fait son travail, nous ne sommes pas les mieux placés pour lui guider. J’avoue qu’elle connait elle-même les directives, cela étant nous devons rester en dehors de ce dossier.

  34. Cette affaire des bérets rouges est loin d’être close, je dirai même que ça ne fait que commencer. Le procureur général a entièrement raison, de plus elle n’est pas censée nier les faits.

  35. Ce procureur est comme IBK, il ne fait que parler, parler, parler mais côté résultat on ne voit rien !! 😀 😀 😛 😀

    Le juge KAREMBÉ que l’on entend presque pas est très efficace, il a mis au Gniouf toute la racaille du CNDERRIÈRE. 😀 💡 😆 😆 😆 😆 😆
    Répondre

    • C’est plus fort que vous, Yugu machin. Vous ne pouvez rien dire sans mentionner le nom IBK. Comme un automate, vous êtes borné à voir toujours le mal en la personne du président de la République.
      “Le juge KAREMBÉ que l’on entend presque pas est très efficace…” 😯 😯 😯 😯 😯 😯

      l’un est juge d’instruction au pôle économique, l’autre est procureur général. Les fonctionnes ne sont pas les mêmes. Ils n’ont pas la même approche. Mais dans tous les cas, c’est la justice malienne qui gagne. 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳

      Il faut borné à un niveau très élevé pour faire la comparaison entre les deux personnalités :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

      Les perdrix, même en fin d’année, vous ne voulez pas toujours changer 😆 😆 😆 😆 😆
      YuGu machin, on ne reste pas con toute l’année toi aussi.
      You’re too stupid partridges . Changes a bit , you’re too ashamed . :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

  36. Il ne doit pas quand même avoir des polémiques entre nos propres leaders, il faut que nous soyons un peuple unis…

  37. Tout donne naissance à son enfant sauf la parole qui donne naissance à sa mère, il faut rouler un mot mille fois avant de le prononcé. Nous ne sommes pas d’une nation qui cherche à faire des conflits, le procureur général Daniel Amagoui Tessougué, a bien eu raison de s’éclaircir sur ce sujet.
    Vive un Mali apaisé…

  38. Nous devrons être des maliens responsables, des maliens conscient des hommes et des femmes qui savent que le pays a besoin de l’aide de tout un chacun pour sortir de ses difficultés.
    Le procureur général a dit ce qu’il a dit, maintenant nous devons être des maliens capable de le comprendre, aucun maliens ne souhaite une mauvaise chose pour ce pays…

  39. Dès son arrivée au pouvoir le Président de la République a trouvé plus de 200 dossiers, mais il n’a retenu aucun. Ils ont tous été transmis à la justice. Donc tous les fonctionnaires ou autres cadres de ce pays qui ont volés les deniers publics, la délinquance financière, les enrichissements illicites, qui se soit se verra trimballer devant la justice malienne pour répondre de ses actes. Comme IBK l’a dit « nul n’est, et ne sera au-dessus de la loi »

  40. IBK a promis de combattre la corruption et les détournements des deniers publics. Sa lutte devient de plus en plus fruitive. Tous voleurs comparaîtront devant la justice, c’est une question de temps. La balle est dans le camp de la justice, puisse que la justice est indépendante alors tout le monde attend la justice. Et voilà le procureur général qui rassure la population de la circulation des dossiers.

  41. Merci Monsieur le PG. Je vous souhaite santé et longue vie pour une justice équitable au Mali

  42. Des crimes ont été commit pendant cette période et cela tout le monde le sait. Les charges retenus contre les putschiste sont véridique. La justice n’aura fini avec eux si seulement cette histoire n’est point éclairer. Les commandos parachutistes tué de toute les manières, justice doit être rendu à qui de droit.

  43. Certes, le Mali est un pays laïc, mais cela ne donne pays droit au procureur Tessougué d’accuser le Mahamoud Dicko d’apologie de terrorisme. Le procureur Tessougué a failli a son rôle, ses accusations à l’encontre de Mahamoud Dicko est grave et mensongère, étant que homme de droit, il doit savoir mieux user de ses largesses, il est en train d’abuser.

  44. Le dossier est sous les ailes de la justice, sous le régime d’IBK, nul n’est et ne sera au-dessus de la loi. Je pense qu’on doit laisser la justice suivre son parcours. Le procureur général Daniel Téssougué est déterminé à redresser la justice malienne.

  45. Les charges retenus contre Sanogo, ses complices et les trois généraux ne sont pas des charges a prendre à la légère. Des crimes d’une manière atroces, des disparitions sans suite et aussi la tortures des prisonniers sont des crimes très grave. La justice doit être au point de l’attente de la population malienne.

  46. La justice d’un pays est l’une de ses maillons le plus sensible. La justice dans pay est très important pour sa stabilité politique. Les procureurs doivent faire preuve de responsabilité et de patriotisme. Le procureurs Tessougué doit tout faire pour que la lutte contre la corruption et et tant d’autre crime ne reste pas impunie. 💡 💡 ➡

  47. Pour votre information les rapports du VEGAL ne sont pas ignorés par IBK. Ils sont déjà en possession de la juridiction compétente. Nous sommes dans un pays démocratique, alors le pouvoir exécutif ne peut interférer dans le domaine du pouvoir judiciaire. Donc la justice malienne traite d’abord les différents dossiers avant de se prononcer. IBK a belle et bien dit « nul n’est et ne sera au-dessus de la loi »

  48. L’avocat de Amadou Aya Sanogo est en train de créer des polémique fictif, il critique toujours le procureur dans la seule raison de masqué le jugement de son client. Mais son jeu de dupe ne pourra pas marcher, le procureurs sait très bien ce qu’il fait et depuis le debout de ce dossier, il suit normalement les règles.

  49. L’avocat de Amadou Aya Sanogo est en train de créer des polémique fictif, il critique toujours le procureur dans la seule raison de masqué le jugement de son client. Mais son jeu de dupe ne pourra pas marcher, le procureurs sait très bien ce qu’il fait et depuis le debout de ce dossier, il suit normalement les règles.

  50. Si Me Konaré avocat de Sanogo trouve que son dossier est défendable et qu’il promet de se défendre, je pense qu’il est dans tous ses droits, il peut se défendre comme il peut. La justice malienne aussi suivra son cours comme de droit. Aucune intimidation de qui que ce soit ne peut empêcher la justice de suivre sont cour. ➡ ➡ ➡

  51. La justice malienne est en mouvement, seulement que les détracteurs tentent le tout pour faire croire le contraire à la population. Daniel Tessougué et ses collègues sont au four et au moulin, pour une bonne justice sur le sol malien. Toute la population malienne les félicites pour leur bon travail.

  52. J’apprécie voir le procureur Daniel Tessougué déterminé dans la bonne mise en œuvre de son travail. Toute la population malienne aimerais depuis fort longtemps voir leur justice en fin démarrer et être sur de bonne voie.

  53. Le fameux juge, non moins procureur général près la Cour d’Appel, a fait une sortie inopportune lors de la déclaration de l’imam Mohmoud Dicko après l’attaque terroriste de l’hôtel Radisson Blu de Bamako. Les propos du juge dictateur étaient déplacés. Il n’a pas fait preuve de sagesse. Un homme de droit doit parler avec précision, mesure et clarté. Cela n’a pas été le cas de Tessougué. 😆 😆 😆 💡 💡 💡

  54. Il ne s’agit pas de vous amener à vous taire dans l’exercice de votre fonction. Il s’agit plutôt de vous amener à ne pas semer d’amalgame au sein de la population civile. En tant que homme de droit ; dites-nous franchement Tessougué si vous avez été menacé ? Les musulmans ont fait ce qu’ils ont droit à faire. Tout comme vous l’avez fait aussi en s’exprimant sur l’intervention de l’Imam Dicko. 💡 💡 💡 😆 😆 😆

  55. Les musulmans du Mali ont fait preuve de solidarité dans cette affaire qui met en différend le président du haut conseil islamique et le procureur général près la cour d’appel de Bamako, la semaine passée. Les propos tenus par le PG contre l’imam ne devraient pas voir le jour. 👿 👿 👿 💡 💡 💡

  56. Cette polémique qui met en conflit l’imam Mohamoud Dicko et Daniel Tessougué, procureur général près la cour a pris une tournure qui mérite attention et considération. Les autorités sont interpellées à s’impliquer dans cette affaire. Daniel qui est un chrétien a fait preuve de racisme. C’est parce qu’il n’est pas musulman qu’il se permet de raconter de n’importe quoi. Mais je sais qu’il a agi tout seul. Toutes les mesures doivent être prises.

  57. Les musulmans et les chrétiens sont des confrères. Ils cohabitent ensemble. Ce n’est pas la sottise du pauvre procureur général près la Cour d’Appel de Bamako qui mettra ces deux camps religieux en désaccord. 👿 👿 👿 💡 💡 💡

  58. Toute chose qui reste à savoir est que ce sont les journalistes qui ont donné de l’ampleur à cette affaire qui engage Daniel Tessougué et l’imam Mohamoud Dicko. Car ces derniers ont interprété les dires de l’un et de l’autre de différend manière qui ne sont pas favorable à une tension abaissée. 👿 👿 👿 😛 😛 😛

  59. Les imams ont bien compris la vie de la société malienne. Aucune religion, même chrétienne à laquelle le déplorable juge appartient, ne doit soutenir le juge non moins procureur général près la cour d’appel. Ce dernier s’est inscrit dans une logique d’extrémisme. C’est plutôt lui qui devrait être traité de faisant l’apologie du terrorisme. Car c’est cela que son attitude face à Dicko incarne. 😀 😀 😀 😀

  60. Daniel Tessougué a fait ce qu’il n’aurait pas dû faire. Il a dit ce qu’il n’aurait pas dû dire à Mohamoud Dicko, après la sortie de ce dernier à la suite de l’attaque terroriste de l’Hôtel Radisson Blu de Bamako. Il ne devrait pas demander à ce que les longues barbes soient rasées et le financement des mosquées contrôlé. C’est ces dires qui ont irrité les musulmans à entreprendre cette rencontre grotesque qu’il qualifie de menace. Il (Daniel Tessougué) a été naïf sur ce coup.

  61. Ce n’est pas parce qu’on est juge qu’on peut se permettre de tenir des propos insensé qui étayent son idiotie et sa stupidité intellectuelle. En tant que procureur général près la cour d’appel, un homme de droit qui doit incarner la sagesse, Tessougué ne devrait en aucune manière se donner à une attaque contre Dicko.

  62. De la sorte où les musulmans sont influents dans ce pays, s’ils s’étaient donné à la même tentative que Daniel Tessougué ce matin on allait se trouver dans une guerre fraternelle entre religions. Contrairement à Tessougué, ils ont compris que ce dernier a agi seul et sans le soutien du christianisme. 😥 😥 😥 😥

  63. Ce sont ces genres de choses qui font qu’il est demandé aux religieux de ne pas trop s’infiltrer dans le monde politique au risque de ne pas être victime de telle bêtise. Au point que je faisais confiance à Dniel Tessougué, je n’aurais jamais cru qu’il pouvait parler ainsi, sans réserve, sans mesure et sans clarté. 😆 😆 😆 💡 💡 💡

  64. Les journalistes maliens sont les premiers responsables de cette situation préoccupante qui surgit dans notre pays entre les musulmans et le procureur général près la cour d’appel, Daniel Téssougué. Ce sont ces hommes de médias qui ont mal interprété les propos de Dicko, jusqu’à qualifier ces propos d’apologie du terrorisme. 😆 😆 😆

  65. Le Procureur Téssoqué se bat pour une bonne distribution de la justice mais malheureusement son departement de tutelle voit sa mission -politique-autrement, celle de cette justice différentielle et sélective sous la République des camarades.

  66. J’aurais prefere’ que le PG refuse de repondre a’ la question relative au Ministre Bathily! Nous avons toujours su que les deux hommes ne s’aiment pas mais par respect pour le Mali et pour les fonctions qu’ils occupent, ils doivent eviter certaines declarations!
    Bathily et Tessougue, you must move on!

  67. Daniel c’est un bon parleur il a tout dit sauf la vérité c’est un homme corrompu la décision de justice au Mali ça s’achète il nous parle Des plaintes sans résultat il contribue à la violation flagrante de la loi tous les jours Il a libéré combien de Bandit c’est un opportuniste et lâche

    • La sous information est une tare monsieur. La libération des prisonnier est l’une des étapes du processus de Paix. Le gouvernement est entrain d’exécuter cette étape au nom de la volonté d’aller vers un Paix durable. 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳
      Il n’y a pas corruption à ce niveau, arrêter d’employer les mots dont vous ignorez le véritable sens. grandissez un peu, on n’est pas débile tout le temps. Même en fin d’année, vous nous ressassez votre performance de début d’année ? C’est horrible 😯 😯 😯 😯 😯 😯

  68. On pense souvent que la corruption « fait partie des mœurs ». Or, chaque société, chaque secteur et chaque individu aurait tout à gagner en disant « non » à ce crime. Les quelques exemples ci-après illustrent comment dire « non » à la corruption:

    Ratifier et incorporer la Convention des Nations Unies contre la corruption. Les pays qui s’attaquent avec succès à la corruption voient leur légitimité considérablement renforcée aux yeux de leur population, ce qui instaure stabilité et confiance.
    Savoir ce que la Convention exige de votre État et de ses fonctionnaires. L’éradication de la corruption permet à un pays de se développer socialement et économiquement.
    Informer le public de l’obligation qui incombe à l’État d’être exempt de corruption. Une justice égale et équitable pour tous est cruciale pour la stabilité et la croissance d’un pays. Elle contribue également à lutter efficacement contre la criminalité.
    Attirer l’attention du public, des médias et des pouvoirs publics sur le coût de la corruption pour les services essentiels, tels que la santé et l’éducation. Lorsque les services de base fonctionnent, toute la société y gagne.
    Apprendre aux jeunes de votre pays ce qu’est un comportement éthique, ce qu’est la corruption et comment la combattre, et les encourager à revendiquer le droit à l’éducation. Élever les futures générations de citoyens dans l’idée que les pays doivent être exempts de corruption est un des moyens les plus efficaces de leur garantir un avenir meilleur.
    Signaler les cas de corruption. Il faut créer un environnement dans lequel prévaut l’État de droit.
    Refuser de participer à toute activité qui ne soit ni légale ni transparente. Accroître les investissements tant nationaux qu’étrangers. Tout le monde préfère investir dans un pays dont on voit que les fonds ne disparaissent pas dans les poches de fonctionnaires corrompus.
    Favoriser la stabilité économique en pratiquant la tolérance zéro vis-à-vis de la corruption. Un milieu d’affaires transparent et ouvert est la pierre angulaire d’une démocratie solide.

  69. Il faut créer les associations anti-corruption et la protection générale des lanceurs d’alerte.
    Instaurant également une nouvelle indépendance de la justice dans notre pays.

  70. “Donc, on ne couvre personne et on ne couvrira personne en tout cas jusqu’à ce que je quitte ce poste.”
    Cette phrase du procureur montre une fois de plus la malhonnêteté et la mauvaise foi de Bathily. Je pense que ce vautour devrait libérer le planché car, le pays ne saurait compter sur des irresponsables venus se faire leur part belle du gateau.

  71. Cette demande de Bathily au procureur de libérer de manière expresse des personnes en violation des lois de notre pays montre que cet homme est contre la justice.
    Cela me laisse aussi croire qu’il est coupable de tout ce qu’on lui reproche dans l’affaire des démolition.
    Qu’il aille donc répondre de ses actes devant la justice.

  72. Il faut renforcer l’indépendance de la justice en “réformant le mode de nomination des magistrats du parquet pour l’aligner sur celui des magistrats du siège” et en réformant le Conseil supérieur de la magistrature “afin de le soustraire aux influences politiques

  73. Ce Bathily est un homme qui est contre le développement de notre pays.
    Sinon,comment un homme de droit peut il demander à un procureur de violer une loi de manière flagrante?
    Cet homme ne finira jamais de faire honte à notre pays!!!

  74. ” Donc, on ne couvre personne et on ne couvrira personne en tout cas jusqu’à ce que je quitte ce poste.”
    A mon avis cette phrase montre l’engagement du procureur la corruption et son envie de rendre justice. Donc, je pense que ce genre de réaction est à féliciter et à encourager. Cela nous rassure et convainc quant à notre appareil judiciaire.

  75. Je souhaite que ce crime ne reste pas impuni.
    Que la justice fasse tout son possible pour faire la lumière sur ces et que
    les responsables payent pour leurs actes.

  76. “Il y a le dossier du 30 septembre mais ce dossier n’est pas encore arrivé. Ce dossier est encore au niveau du juge d’instruction. Il s’agit des dossiers concernant les enlèvements et disparitions et l’attaque des bérets rouges sur le camp de Kati” 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯
    Alors d’où sortent donc les déclarations de la presse qui prétendent que des autorités du pays exigeraient le non-lieu pour les 3 généraux? :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:
    Il faut donc que la presses évite de nous intoxiquer car avec les insinuations, les démentis de par et d’autres ont ne sait plus qui croire. Si l’on n’y prendre garde cette presses va nous causer des torts si ce n’est déjà fait que nous regretterons. Notre pays vient de loin alors faisons attention à nos paroles.

  77. Nul n’est et ne sera au-dessus de la loi, n’en doutez pas une seule seconde. Depuis l’avènement de Daniel Tessgue à la tête de la cour suprême aucune impunité n’est accordé aux fautifs. Les fautifs doivent être jugé ils le seront tôt ou tard.

  78. La justice malienne est à pied d’œuvre pour découvrir toute la vérité sur cette affaire.
    Mais nous savons tous qu’à la différence de certains généraux pour qui un non lieu pourrait être prononcé,tous les faits incriminent Sanogo.
    Alors il doit répondre de ses actes pour que les familles de ses victimes puissent enfin avoir un tout petit de soulagement.

  79. Pour ma part, je pense que l’interview accordée au procureur général pour éclairer l’opinion sur certaines actualités qui dominent notre pays est la bienvenue. En effet, elle a permis au procureur de se prononcer sur la question des bérets rouges dont celui-ci n’a pas tarir de mots pour dire que justice sera rendue. En plus, je demande aux parents des victimes de faire confiance à la justice et de prendre leur mal en patience.

  80. Chers parents des victimes de Sanogo,il est important que nous sachions faire les choses car les procédures judiciaires sont souvent lentes.
    Nous devons tous attendre la décision de la justice qui est en ce moment au travail pour faire éclater la vérité.

  81. La justice fait en ce moment tout ce qui est nécessaire pour que la lumière soit faite sur cette histoire.
    Je pense donc que les parent des victimes doivent avoir raison gardée tout en restant patients pour attendre les résultats de son travail.

  82. Article 3 de la constitution malienne affirme que : Nul ne sera soumis à la torture, ni à des sévices ou traitements inhumains, cruels,
    dégradants ou humiliants. Tout individu, tout agent de l’Etat qui se rendrait coupable de tels
    actes, soit de sa propre initiative, soit sur instruction, sera puni conformément à la loi.
    Alors restons calme – Soyons séreins.

  83. ” Mais ce qui me choque c’est que des responsables puissent penser un instant qu’un procureur général puisse descendre jusqu’à ce niveau … J’ai parlé du respect de la loi et là je suis dans mon rôle.”
    En effet, depuis le début de cette histoire, j’étais très sceptique quant à cette information faisant état d’un rasage de barbe préconisé par une haute personnalité du pays non des moindres en la personne du procureur général. Assurément, les jours suivants m’ont fait conforter dans ma position car nos journalistes sont les champions de la diffamation et du mensonge de tout genre. Je souhaiterais qu’on ferme cette page sombre qui n’honore pas notre pays.

  84. “Comme l’armée est la grande muette, la justice aussi est la grande muette, on ne communique pas trop. C’est peut être un pêché.”
    Moi je pense qu’il serait maintenant intéressant de communiquer un temps soit peu sur les activités de la justice pour que tout le monde soit au même niveau d’information afin d’éviter toutes polémiques que certains journalistes véreux essaieraient de créer.

  85. “On parle de libération imminente de certains généraux, qu’est ce qu’il en est ?
    Tout ça c’est des gens qui veulent se faire intéressants. En fait, il n’en est rien. Personne n’a décidé de quoi que ce soit”.
    Et moi je pense que ces gens qui veulent se” faire intéressants” c’est bel et bien notre presse qui ne va pas à la source des informations et se fie à des paroles entendus ça et là pour décrédibiliser notre justice. Il faut donc que nous évitions de prendre les écrits de celle-ci comme “la parole divine” car elle est hélas entaché de l’humeur et des sentiments des uns et des autres. Il faut que le traitement de l’information soit OBJECTIF et c’est en cela que notre presse sera valoriser.

  86. Ce procureur est comme IBK, il ne fait que parler, parler, parler mais côté résultat rien !! 😀 😀 😛 😀

    Le juge KAREMBÉ est la on ne l’entend pas mais il très efficace, il a mis au Gniouf toute la racaille du CNDERRIÈRE. 😀 💡 😆 😆 😆 😆 😆

    • La tare est ton démon. Procureur et Juge, la différence ne te dit rien ??? ❓ 😯 😯 😯 😯 .
      Même si l’in travail plus que l’autre, c’est la justice de notre MALIBA qui en sort grandie 😳 😳

      PERDRIX :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

  87. Sous le régime d’IBK nul n’est et ne sera au dessus de la loi, IBK là si bien dit et cela plusieurs fois. Les parents et proches ont tout à fait le droit de réclamer ce hommage pour leur parents ou proches mort lors du soulèvement de 2012, mais la dernière décision revient aux autorités malienne.

  88. “Donc, cette histoire de barbes est venue de je ne sais où du tout.”
    Effectivement, monsieur le procureur, cette histoire des barbes est le fait de nos journalistes. Le constat est alarmant dans notre pays car les journalistes s’adonnent beaucoup à la diffamation et au dénigrement. A mon humble avis, je pense que cela est du à manque de professionnalisme. Vivement une école de journalisme dans notre pays. ❗ ❗ ❗ ❗ ❗ ❗

  89. ” Je ne suis pas du bureau de la présidence de la République, mais le connaissant républicain ; ayant prêté ce serment de respecter la loi et faire respecter la constitution.”
    En effet, cette volonté du chef de l’état est indéniable et il met tout en œuvre pour cela.
    Cependant, il faut que mes compatriotes apprennent à dissocier le pouvoir judiciaire de l’exécutif car cela donne lieu à des interprétations qui portent atteinte à la crédibilité de notre justice. Ce qui ne saurait en aucun cas l’honorer. Il faut que nous apprenions à faire confiance à notre justice car les états forts c’est aussi des justices fortes et je pense que la notre est sur la bonne voie.

  90. Moi je pense que la corruption est un phénomène mondial qui touche même les pays dits développés.
    Ce n’est donc pas un cas spécifique à notre pays.
    Mais je pense que les chiffres avancés par certaines institutions pour notre pays sont un peu trop car au Mali les choses bougent dans le bon sens depuis un certain temps.

  91. Personnellement,je lance un appel au parent des victimes car nul est au dessus de la lois .
    Qu’ils restent dans la tranquillité et face confiance à la justice malienne

  92. Avec l’arrivée de IBK au pouvoir,nous pouvons dire que la corruption a beaucoup diminué au Mali.
    Nous sommes conscients qu’il reste beaucoup à faire,mais les uns et les autre doivent savoir que le président a fait beaucoup et continue de faire ce qu’il peut. 👿 👿 👿

  93. Je pense que la lutte contre la corruption n’est pas le seul ressort du président de la république, mais de tous. Assurément, nous sommes tous coupables et en même temps tous victimes. De ce fait, chacun doit être la police de l’autre.

  94. Le régicide accompli sur les bérets rouges étaient des atrocité, cette monstruosité inqualifiable envers ,ces personnes qui étaient à feu et à sang, des tueries, des chairs à canon.
    Dans la charte malienne ,l’attaque prémédités étant tragique et cruelle , la sentence doit être excesssive

  95. C’est vrai, il doit remettre de l’ordre dans notre société en commençant par exiger du Président de la République qu’il présente ses biens comme le demande l’article 37 de la constitution Malienne. 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀

    Comme le disent les Pintades suivent les traces de celui qui est devant elles. 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀

    • ” Les problèmes qui sont de mon ressort, on les résout. Et les problèmes qui ne sont pas de mon ressort sont les résolus à un autre niveau.”

  96. ” Maintenant ce qui est peut être un peu paradoxal, c’est qu’on ne fait pas beaucoup de publicité autour. Comme l’armée est la grande muette, la justice aussi est la grande muette, on ne communique pas trop. C’est peut être un pêché.”
    Ce n’est pas forcement un péché car pour ne pas compromettre les résultats des enquêtes il faut éviter de communiquer sur les enquêtes. Les communications pourront laisser transparaitre des pistes qui vont permettre à des personnes de dissimuler des preuves ce qui serait fort regrettable.
    Il faut donc que la justice travaille dans l’ombre pour donner des résultats crédibles aux yeux de tous!

  97. Je pense que la corruption sous l’ère du président IBK a beaucoup baissé et les indices en témoignent. Force est de reconnaître que beaucoup de mesures ont été prises afin de traquer les acteurs et à les punir. A mon humble avis, j’estime qu’il faut attaquer le mal à la racine c’est-à-dire UN CHANGEMENT DE COMPORTEMENT.

  98. Monsieur Daniel Téssougué doit toujours continuer dans cette logique afin de faire comprendre aux détracteurs de notre pays que nous sommes en phase avec l’indépendance de la justice dans notre Maliba.
    Cette indépendance continuera tant que le président IBK sera au pouvoir pour les bonheur de tous les justiciables.

  99. Pour ma part, je pense que la corruption est un phénomène d’une importance cruciale que l’on peut comparer à une épidémie car elle se propage rapidement dans le système politico-économique du pays. Pour freiner ce système dans notre pays, il faut un remède très efficace sous formes de réformes qui doivent être durables pour réussir. Pour ma part, je pense que cette lutte est certes difficile, mais possible. Si et seulement si, il y a un changement de mentalité.
    LA CORRUPTION, TOUS COUPABLE ! ❗ ❗ ❗ ❗ ❗ ❗ ❗ ❗

  100. Je pense que le ministre divague. Comment peut-il dire qu’il n’est pas informé de ces décisions de démolition.
    Qu’il arrête de faire porter le chapeau aux autres. Tu es ministre ou tu ne l’es pas. Il doit être remplacé car notre pays n’a pas besoin d’un ministre incapable et irresponsable comme lui.

  101. Ce ministre est très nul. Le député a belle et bien raison il est vraiment ivre lorsqu’il venait à l’hémicycle. C’est un incapable de ministre. Nous demandons sa démission car il n’a pas sa place au sein de notre gouvernement.

  102. Le véritable problèmes chez nous au Mali ce sont nos journalistes mal formés qui se sont donnés comme mission de déformer les dires autorités dans le seul but de créer la polémique. 🙄 🙄 🙄
    Vivement que ces idiots comprennent que notre pays n’a plus besoin cela. 👿 👿 👿
    Tout le monde doit plutôt penser développement comme le président IBK. 😀 😀 😀
    Vive le Mali… 😀 😀 😀

  103. La corruption est un mal encré au sein de notre société depuis des décennies et le pouvoir actuel mets tout en œuvre pour éradiquer ce fléau.
    Cependant au delà de la volonté politique; il faut une volonté des uns et des autres pour que ce mal puisse être juguler. Il faut que nous refusons de corrompre les autres et d’accepter aussi de recevoir ce que d’autres personnes nous donnerons illégalement pour un bien ou un service.
    C’est seulement comme cela que nous arriverons à vaincre ce fléau.

  104. J’aimerais m’incliner devant la mémoire des victimes et compatir à la douleur des parents de celles-ci. Que c’est dur de perdre un parent dans des circonstances pareilles. Cependant, je souhaiterais leur indulgence et leur patience, tout en leur disant que nous sommes dans un pays de droit et que, justice sera rendue de façon équitable et transparente.

  105. Ibrahim Boubacar Keïta a affirmé, à l’occasion des vœux d’Aïd-el-Fitr, qu’il serait impitoyable désormais. Ces propos montrent qu’il va entamer une guerre contre la corruption et ses auteurs. Et lors de la cérémonie de la rentrée des cours et des tribunaux il a invité les magistrats à agir dans le cadre de la lutte contre la corruption.

  106. Pour ma part, j’invite les parents des victimes de Sanogo à observer la patience, car ne dit-on pas que la patience est un chemin d’or. Par conséquent, je leur demander de faire confiance à la justice et elle rendra la loi.

  107. Lutter contre la Corruption est leitmotiv de plus d’un, même les pays les plus corrompus la réclament.Le défi consiste donc à faire un ménage du système judiciaire afin de chasser toute trace de corruption et d’en faire un outil efficace de lutte contre elle. Un système judiciaire indépendant, compétent et propre est essentiel dans la stratégie de lutte contre la corruption.
    Dans cette perspective de combat sanglant, en vue d’éradiquer la corruption partout où elle est, le président Ibrahim Boubacar Kéita a lancé un appel solennel aux Magistrats et aux personnels judiciaires aussi de relever la qualité de la justice et de faire preuve d’une justice responsable.

  108. Les Partis Politiques ont une grande responsabilité dans la lutte contre la corruption. Les principes établis dans les partis ont un effet dissuasif pour freiner les manœuvres frauduleuses. La responsabilité du secteur public, repose avant tout sur l’efficacité des sanctions et la capacité des institutions. les partis politiques qui ont leurs membres soit dans les gouvernements soit au Parlement ont intérêt à se lancer dans la campagne, par rapport aux structures mises en place dans les partis, exerçant un contrôle immédiat sur leurs membres.

  109. La corruption ternit la réputation des politiciens et encourage les gens à faire de la politique pour les mauvaises actions.
    Elle mine la confiance du public envers les politiciens et les processus et les Institutions Politiques puis mine la confiance de la communauté internationale au gouvernement.
    Elle encourage le cynisme et décourage la participation à la politique puis contribue à l’instabilité.

  110. La population malienne doit apprendre à faire confiance à notre justice. Elle a été renforcé depuis l’avènement d’IBK qui une justice forte et équitable c’est à dire une justice pour les justiciables sans impunité.

  111. Nous devons directement accuser ATT est à la base de carnage. Il doit répondre devant la justice de cette trahison. Il a endeuillé ces familles par son immaturité en envoyant ces soldats à l’abattoir

  112. Nous devons la retenue et la patience des parents des bérets rouges car il y’a de nos dits dans cette histoire et il est du ressort de la justice d’élucider tous ces points afin de mettre aux arrêts les différents responsables y compris ATT.

  113. Je voudrais dire seulement que les décisions de justice sont des choses qu’il faut prendre très au sérieux car d’elles dépendent la vie de personnes et même souvent la vie des peuples à l’image de celle de l’affaire des bérets rouges alors une enquête doit prendre le temps qu’il faut pour ne pas prendre le risque de se tromper et prendre de décisions qui feront plus tard regretter.

  114. Merci au procureur pour ce large éclaircissement. Ces journalistes véreux pour fermer leur bec accusateur du pouvoir IBK.
    Tous les dossiers suivent leur cours normal et nous vous remercions pour votre travail patriotique.

  115. Sans vouloir cautionner le fait que l’enquête sur l’affaire des bérets rouge ait mis du temps je dirai qu’il y des enquêtes qui font plus de 2, 3 voire 5 à 10 ans donc pour dire que quelques soit le temps la justice fini par agir mais je souhaite que nous n’en arrivions pas là. Que notre justice soit efficace et rapide dans ces décisions pour que les parents de ces hommes et toute la population puisse savoir ce qui a été.

  116. Moi je pense que la justice fait et fera toujours son travail. Les enquêtes peuvent piétiner mais elles donnent toujours des conclusions. C’est dans l’intérêt même de la nation que les gens qui posent des actes répréhensibles payent de leurs actes donc je crois que la volonté des autorités ne seraient nullement être que ces faits restent totalement impunis.

  117. Je pense que la volonté du président de la république de faire de la justice malienne une justice crédible n’a jamais changé. Il l’a affirmé lors de la campagne et tient toujours à cette promesse qui était à l’ordre du jour des consultations du conseil de gouvernement. Il faut donc accorder le temps nécessaire pour que ces enquêtes puissent se terminer et que cette affaire et bien d’autres qui n’avaient pas encore eu de dénouement puissent être tirées au clair.

  118. Je pense que concernant l’affaire des bérets rouges, la justice est en train de faire son travail et par conséquent nous devons la laisser faire. Nous sommes dans un pays de droit et la justice s’applique à ceux qui sont reconnus coupable et ceux qui ne le sont pas sont relaxés. Soyons donc patient car la justice parlera.

  119. « … Daniel Amagouin Tessougué reste égal à lui-même. Dans l’exercice de sa mission, il ne plie l’échine devant rien.. » 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) C’est le moins que l’on plus dire. Vivement qu’il remette de l’ordre dans notre société qui oublie de plus en plus que la justice existe dans notre pays.

    Monsieur le procureur, n’oubliez pas de déplumer les perdrix au passage 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

    • C’est vrai, il doit remettre de l’ordre dans notre société en commençant par exiger du Président de la République qu’il présente ses biens comme le demande l’article 37 de la constitution Malienne. 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀

      Comme disent les BAMBARAS, les Pintades suivent les traces de celui qui les devance . 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀
      Répondre

      • Yugu machin, les Bambaras disent également que ” Si ta tare t’a éloigné d’une affaire, n’y mets pas la bouche” 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

        Moi le vieux MUGABE : je dis : si ton plumage de perdrix t’empêche de voler pour atteindre la barre très haute, contente toi d’entretenir les plumes de ton cul, parce que ton raisonnement y est” :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

        Le procureur n’est pas un chiffon. Si dans votre camps de l’opposition, on ne vous apprend pas à respecter ceux qui incarnent les institutions de la République, je pense que ce n’est pas la peine de discuter avec vous. 😉 😉 😉 😉 😉 😉

        ” Le ‘dolo’ peut être versé. Mais ce qui reste au fond du vase peut encore tuer.” disent encore les Bambaras, le peu de maboulisme et l’impolitesse qui vous caractérise peuvent encore vous tuer petite Perdrix. 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

Comments are closed.