Le président de l’association « Faso Kanu »Ibrahima Kebé : Présence française au Mali, la MINUSMA ; le G5 Sahel, l’application de l’accord d’Alger…

6

« L’application de ce papier injurieux aboutirait sans nul doute à la partition et à la perte de l’indépendance du Mali, de sa souveraineté et au démantèlement de l’Etat malien », a mis en garde Ibrahima Kébé.

 

Dans cet entretien, le premier du genre livré à notre rédaction, cet activiste imperturbable, se prépare à galvaniser la jeunesse malienne pour une vraie lutte d’indépendance du Mali aujourd’hui, occupé par des forces internationales censées venir nous aider. Six ans après, le bilan est macabre et la colère des maliens se fait maintenant voir. Le président de l’association « Faso Kanu », tire sur la sonnette d‘alarme afin de créer un véritable sursaut de nos compatriotes face aux agissements des forces françaises, de la MINUSMA et du G5 Sahel sur notre sol. Et Kébé de mettre en garde par cette phrase «Nous allons lutter jusqu’à la fin de nos jours contre L’IMPÉRIALISME quelle que soit sa nature ou son origine ». Lisez l’interview réalisée par Bokari Dicko.

 

Mali Demain : Pourquoi cette levée de boucliers présentement contre la présence militaire française actuelle au Mali ?

Ces forces néocolonialistes ne défendent que leurs intérêts…

Ibrahima Kébé: Nous nous sommes toujours dressés de toute notre volonté contre l’ingérence, contre les forces étrangères stationnées en République du Mali et même dans d’autres pays africains. Ces forces néocoloniales ne défendent que leur propres intérêts opposés à ceux de l’Afrique en général et du Mali en particulier. Cette levée de boucliers présentement est justement une nouvelle phase de la lutte. Elle réaffirme notre engagement à rester fidèles à notre serment de lutter jusqu’à la fin de nos jours contre L’IMPÉRIALISME quelle que soit sa nature ou son origine. Nous croyons en l’avenir où nous réussirons un jour à l’écraser sur notre sol. Il est évident aujourd’hui que cette forme de domination criminelle a atteint ses limites. Elle a suffisamment creusé sa tombe par ses propres dents. Donc nous continuons à organiser la résistance avec les moyens disponibles jusqu’à la victoire.

L’accord d’Alger est inacceptable…

Mali Demain : Comment voyez-vous l’accord d’Alger et son application pour lequel, le conseil de sécurité de l’ONU s’apprête à sanctionner tout acteur qui constituerait une entrave ?

Ibrahima Kébé: Ce papier issu du processus d’Alger version 2015 est inacceptable en la forme et en le fond. Cette décision du conseil de sécurité de l’ONU ne pourra nullement décider de l’avenir d’un peuple digne. Surtout, il est évident pour notre peuple que cette institution n’est pas, dans les faits, au service des intérêts des peuples. Il est clair maintenant pour notre peuple, que l’application de ce papier injurieux aboutirait sans nul doute à la partition et à la perte de l’indépendance du Mali et de sa souveraineté ; au démantèlement de l’Etat malien et la déstabilisation de la sous-région ; aux désordres institutionnels ; à l’ethnicisation, à la dislocation et à la liquidation de l’armée nationale ; à une guerre civile intercommunautaire ; à la discrimination, au favoritisme et à l’impunité.

Nous allons appliquer cette citation du Président Modibo Kéita

Ce peuple aime le Mali. Il ne reculera devant aucune sanction pour l’intérêt et le bonheur du Mali. Le président Modibo Kéïta disait en avril 1965 en recevant les lettres de créance de l’Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire de la République Islamique de Mauritanie auprès de la République du Mali : «L’impérialisme ne respecte que les peuples qui se respectent et qui ne reculent devant aucun danger, aucune menace ou pression». Aujourd’hui nous avons bien compris cette leçon et nous allons l’appliquer.

Un agenda caché…

Mali Demain : Pourtant, depuis la signature de cet accord synonyme d’un diktat de la communauté internationale, plus de 14.000 casques bleus séjournent sur le territoire sous le prétexte de ramener la paix au Mali, l’insécurité s’est aggravée avec son corollaire de morts civils et militaires. Qu’en pensez-vous ?

Ibrahima Kébé: Ils sont là pour un agenda caché, c’est-à-dire une volonté de piller nos richesses, sucer notre sang, semer le trouble, le désordre, pour mieux justifier leur présence sur notre sol. Ils sont sans état d’âme. Dans la réalité la paix ne les arrange pas. Ils font partie des problèmes et non de la solution.

Mali Demain : Le cas précis de la MINUSMA ?

Une force d’interposition…

Ibrahima Kébé: Elle est une force d’interposition entre les ennemis qui ont pointé les armes par procuration contre le Mali et le Mali en tant que pays qui veut rétablir son intégrité territoriale acquise depuis le 22 septembre 1960, respecter et faire respecter son drapeau national, son hymne national et sa devise : «un peuple, un but, une foi» sur l’ensemble de son territoire national. Dans sa logique la MINUSMA se veut être une force d’imposition avec deux poids deux mesures pour permettre sous son couvert, l’accès à certaines zones à des citoyens et le refuser à d’autres créant des frustrations au sein des populations et des Forces Armée du Mali.

Mali Demain : L’installation du G5 Sahel à  Bamako ?

Faire vivre aux maliens le traumatisme de l’attaque de l’Etat-Major des armées Burkinabés à Ouagadougou…

Ibrahima Kébé : Je vous renvoie la question : veut-on faire vivre à Bamako le traumatisme de l’attentat contre l’État-major général des armées burkinabé, situé en plein centre de Ouagadougou, en mars 2018?

Sinon comment comprendre l’installation du QG du G5 Sahel en pleine zone résidentielle de Bamako ?

Mali Demain : Pourquoi le G5 sahel a-t-il quitté son siège de Sévaré pour Bamako?

Repli sournois de la force du G5 Sahel à Bamako

Ibrahima Kébé : Incapables de se protéger, prédisposé à sa mission officielle au front, il a préféré fuir nuitamment sur la pointe des pieds son siège de Sévaré, pour se replier sournoisement sur Bamako.

Mali Demain : Quelles sont les raisons fondamentales non dites qui poussent à son installation à Bamako ?

Une connivence entre le G5 Sahel et les « terroristes »…

Ibrahima Kébé: Logiquement et rationnellement, la présence du G5 Sahel se justifie plus sur les théâtres d’opérations militaires. Si sa mission officielle est réelle. À la derrière réunion de notre association, Faso Kanu, nous nous sommes posé la question suivante : Est-ce que le G5 Sahel ne veut-il pas non seulement amplifier le conflit, terroriser les populations mais aussi étendre ses tentacules à Bamako, qui reste la principale cible des attaques infâmes ? Il est clair que le G5 Sahel demeure une cible privilégiée des attaques odieuses partout où il se trouve. Il est difficile de ne pas comprendre qu’il s’agit là d’une connivence entre les troupes étrangères et les «terroristes» qui sont montés de toute pièce pour faciliter l’installation et l’exploitation impérialiste de la France et ses alliés sur le terrain. Ils veulent affaiblir davantage le Mali à travers les prochaines attaques à Bamako si jamais le gouvernement malien accepte l’installation du QG du G5 Sahel à Bamako. Il est important de noter que le QG du G5 Sahel est tenu par un officier français. Alors au lieu de G5 c’est plutôt G6 Sahel.

Mali Demain : Quelle est la responsabilité du gouvernement malien?

Le gouvernement sera le premier responsable de ce qui arrivera à Bamako…

Ibrahima Kébé : Il est le premier responsable de la compilation des dangers qui guettent les paisibles citoyens de Bamako avec l’installation probable et le fonctionnement du QG du G5 Sahel dans la capitale, Bamako étant une ville stratégique et une zone sensible à forte concentration humaine.

Propos recueillis par Bokari Dicko

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

6 COMMENTAIRES

  1. Bravo monsieur kebe nous les patriotes maliens nous sommes derrière vous pas comme le faux activistes et les faux société civile qui sont là uniquement pour manifeste contre le gouvernement nous devons lutter pour nous véritablement indépendance mais non les africains parlent de démocratie démocratie à quoi sert la démocratie sans indépendance ??

  2. Je rend grace à Maa Ngala ( Dieu) de savoir à travers cette interview et les reactions des lecteurs que le Mali a encore des enfants dignes, sages et cultivés. Des enfants qui ont compris les mensonges internationaux. Nous soutenons votre travail. Que Maa Ngala vous benisse.

  3. comrades communique from Julu Mandingo to Julu Ubuntu, Muslim Ubuntu plus Christian Ubuntu. To bring about due comprehension of condition we must put that condition factors in their proper context thereof truth will be obvious whether we like it or not. Algiers agreement was in violation of Malian constitution thus, void upon its signing plus at this date according to constitution plus laws of Mali not worth paper it is written on.
    In nutshell we should stop trying to make sense of condition that only have value as to being idea having actual been written having no official capacity. More we give that fraudulent document consideration more it should be perceived we are trying to violate constitution plus laws of Mali in effect plus voided fraudulent agreement at time it was written plus signed. Let us love or/plus like ourselves enough to follow our laws especially when those laws support in unabridged fashion outcome in our best interest.
    Very much sincere,
    Henry Author(people of books) Price aka Obediah Ubuntu IL-Khan aka Kankan aka Gue.
    translationbuddy.com

  4. Tu as parfaitement raison, depuis le debut du pseudo intervention de la france au Mali je disait que la france n’a pas fini de faire parler d’elle au Mali. Toute personne avisee doit savoir que les imperialistes sont les vrais criminels de ce monde et leur presence dans un pays a toujours apporte de mauvaises nouvelles car ils ne travaillent pas comme des organisations charitables surtout s’il sagit de l’Afrique qui est la vache laitiere de l’Occident. Les Maliens/Maliennes et surtout les Africains/Africaines doivent comprendre que les criminels imperialistes preparent le terrain d’abord avec un travail psychologique travers les fakes news (des mensonges) et apres passent a l’action. C’est ce que la france a fait au Mali pour occuper le Mali. Elle a fait croire aux Maliens/Maliennes que les faux djiahadistes de la france allaient prendre la ville de Bamako comme si une poigne de terroristes imperialistes pouvaient prendre un grand pays comme le Mali. C’est a travers ces fakes news and l’apatride Dioncounda Traore que les Maliens/Maliennes sont sortis pour accueillir la france qui venait de jetter la poussiere dans les yeux des Maliens/Maliennes a travers son occupation du Mali. J’etais vraiment triste ce jour quand j’ai vu a la TV le peuple Malien feliciter l’armee imperialiste, le satan et les specialistes des coups bas en Afrique. Dieu faisant les choses, les Maliens/Maliennes ont rapidement compris que le vrais objectif de la france au Mali qui etait de diviser le Mali en morceaux a travers des probagandes, la violence et l’interdiction du Nord des citoyens Maliens/Maliennes tout en laissant la ville de Kidal dans la main des terroristes de la france venus de la Libye et quelques egares Ifoghas qui ne voyaient pas plus loin que leur nez. Tout le monde sait qu’une solution venant des imperialistes occidentaux ne peuvent qu etre des bombes en Afrique plus precisement au Mali. Tant que les Maliens/Maliennes ne se levent pas, la france et la MINUSMa vont rester au Mali au temps qu’il faut pour diviser le Mali et changer son histoireb a jamais. Comme tout le monde parle de la grandeur de l’histoire de l’homme Africain a travers Timbuktu et cela derange beaucoup les imperialistes qui veulent enlever cette ville de la main des Africains/Africaines et donner aux Tuaregs ou Arabe et de ce fait les Africains/Africaines ne sont pas rentres dans l’histoire. La solution aujourd’hui et je suis sur que tout le monde sait aujopurd’hui au Mali, que tous les Maliens/Maliennes doivent descendre dans les rues pour demander la liberation de Kidal de la main de la france et de chasser la MINUSMA du Mali car elle n a pas sa raison d’etre au Mali. Les stragetgies de la france et la MINUSMA sont de semer la violence, la misere et la desolation au Mali et ensuite rendre la vie chere au Maliens/Maliennes pour qu’ils puissent accepter les diktats de la france.
    Sortez les Maliens/Maliennes
    Poussez votre president a resister aux diktats de l’imperialisme francaise
    Supportez votre president quand il mene des actions pour l’interet du pays
    Insistez pour le support de la Chine et la Russies (qui oeuvre dans le gagnant gagnant et non ces oppresseur et esclavagistes europeens0
    Demandez la liberation de la ville de Kidal (ou sont cantonnes les terroristes de la france)
    Demandez le boycott des produits francais ( qui font des milliards par jour au Mali/Afrique)
    Donnez vous la main (Les imperialistes vivent et rayonnent a travers vos ressources, travail et misere)
    Dites aux uns et autres que le temps est grave (les choses ne font que s’aggraver avec la france et la MINUSMA au Mali)

  5. M Ibrahima Kebé Faso Kanu, c’est bien de pouvoir vous rejoindre aujourd’hui par écrit!

    1- C’est juste pour apprécier votre exemplarité quand il s’agit de Modibo KEITA. . . . . . . . .!

    2- Pour vous demander de continuer cette lutte sans avoir à faire allusion, dans vos discours mutuels, à qui que cela soit, par exemple penser que les acteurs locaux n’ont qu’un langage de “DÈkÈ MIKAN. . . !On sent que M Ras Bath est indirectement visé, mais il faut comprendre, surtout vous et le “Cerveau”, que vous partagez la même maison. . .Essayez plutôt de prendre l’ennemi en pinceaux________________________________________!

    3- Que l’un protège la maison de l’intérieur, que l’autre de l’extérieur, vous êtes dans le même bâteau. Ne créer pas un fissure entre vous ou du moins ne la laisser pas voir par l’ennemi commun!
    Ne faites surtout pas comme ont été Samory-Sikasso-Ségou: c’est parce qu’ils ont été affaiblis d’abord de l’intérieur que la tache fut facile pour l’occupant_________________________!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here