26 C
Bamako
jeu 22 Oct 2020 - 0:16
Accueil Interview

Mali: Le premier ministre Boubou Cissé déclare “Nous assurerons la continuité de l’Etat”

49
Interview avec Boubou Cissé, premier ministre du Mali, le 30 juillet 2020. Ecoutez ici la version audio de l’entretien:

Le premier ministre du Mali, Boubou Cissé, en interview. Il revient sur la feuille de route en préparation pour sortir le Mali de la crise. Et son espoir de voir le M5-RFP rejoindre le gouvernement d’union nationale.

DW : Monsieur le premier ministre, bonjour.

Boubou Cissé : Bonjour.

DW : Est ce que vous croyez que la crise malienne va trouver une solution?

Boubou Cissé : Je pense que toute crise a pour finalité de trouver une solution. Donc la crise malienne trouvera une solution et nous sommes en train de tout faire pour que cette solution arrive dans les délais les meilleurs.

DW : Malgré le plan de sortie de crise proposé par la Cédéao à un début de semaine, malgré votre main tendue, malgré celle du président IBK, le Mouvement du 5 Juin continue de persister et signer : ils exigent le départ du président. Est-ce que ce n’est pas déjà perdu d’avance?

Boubou Cissé : Je pense que le Mouvement du 5 Juin a évolué dans ses revendications. A mon avis, ce qui était demandé concernant le départ du président de la République n’est plus d’actualité aujourd’hui. Leur autorité morale a eu à se prononcer sur cela. Cela a été très clair aussi lors de la mission de la Cédéao, la ligne qui avait été tracée disait que ce sont des voies constitutionnelles qui amènemt quelqu’un à la magistrature suprême et à diriger un pays. Le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, a été élu. Il a cinq ans de mandat, il lui reste encore quelque temps et tout le monde est d’accord aujourd’hui pour dire qu’il devrait aller jusqu’à la fin de son mandat.

Lire aussi : Mahmoud Dicko : l’imam qui fait trembler le régime d’IBK

DW : Mardi dernier, vous vous êtes rendu en fin de soirée à la résidence de l’imam Dicko, qui est l’autorité morale de la contestation. Qu’est-ce que vous vous êtes dit?

Boubou Cissé : J’y suis allé déjà pour lui parler avec lui de l’esprit qui a été derrière la mise en place de l’exécutif restreint qui venait de se mettre en place la veille. Le Président de la République, conformément à la recommandation de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de la Cédéao, a décidé de mettre en place un exécutif restreint de six ministres, six ministères régaliens. Déjà, pour assurer la continuité de l’Etat, et prendre en charge les affaires courantes, mais aussi pour que cette équipe entame des négociations avec le M5 et aussi mettre en œuvre les recommandations de la Cédéao concernant le Parlement, la Cour constitutionnelle, mais aussi d’autres recommandations dont on a eu à discuter concernant les enquête sur les tueries, qui ont eu lieu les 10 et 11 (juillet 2020). Je lui ai expliqué cela et je lui ai demandé aussi d’aider à mettre en œuvre les recommandations, conscient qu’elles ne pourraient se mettre en œuvre s’il n’y avait pas de dialogue ouvert, franc, avec le M5.

DW : Et qu’est-ce qu’il vous a répondu ?

Boubou Cissé : J’ai trouvé un homme ouvert, évidemment, à ce que le dialogue se fasse entre les différents acteurs, entre les enfants du Mali et un homme qui souhaiterait qu’on arrive, le plus rapidement possible, à une solution de sortie de crise et à un retour à la normalité. Il nous a parlé aussi d’un certain nombre de contraintes qui existent du côté du M5 et de son côté aussi, sur lesquelles il va falloir que nous travaillions. Evidemment, la question de ceux qui sont tombés malheureusement devant chez lui ou sa mosquée a été discutée. C’est une question sur laquelle nous sommes en train de tout faire pour trouver comment situer les responsabilités. Une information judiciaire a été ouverte. Le procureur général a été saisi et l’enquête est en cours. Toutes les diligences seront prises pour situer les responsabilités et suivront les sanctions par la suite.

DW : Pourtant, selon nos informations, l’imam Dicko vous aurait demandé de démissionner de vos fonctions.

Boubou Cissé : Oui, l’imam m’a parlé de cela. Mais ma démission n’est pas à l’ordre du jour. Le président de la République est celui qui a cette prérogative-là, de nommer son Premier ministre et, éventuellement, de le faire démissionner s’il n’est pas satisfait. Il est le seul à pouvoir le faire. Pour l’instant, il ne m’a pas montré cela – au contraire. Nous sommes en totale phase par rapport à tout ce qui se passe, par rapport à la tentative de solution de sortie de crise et le président de la République souhaite que je puisse continuer à m’occuper du programme de travail gouvernemental.

La formation d’un gouvernement d’union nationale

DW : Où est-ce que vous en êtes, avec les tractations, les démarches, les consultations en vue de la formation du gouvernement d’union nationale?

Boubou Cissé : Je dirais que les discussions vont bon train. On a élaboré un projet de feuille de route. Nous souhaitons une adhésion des différents acteurs derrière cette feuille de route – de la majorité présidentielle, évidemment, des acteurs de l’opposition, mais également de la société civile. Cette feuille de route sera l’agenda de ce gouvernement d’union nationale qui se mettra en place. Nous sommes en train de finaliser la feuille de route. Elle a été distribuée à l’ensemble des acteurs. En ce moment, leurs commentaires nous arrivent. Certes, l’opposition n’est pas encore totalement en phase avec la feuille de route, mais nous continuons les négociations et nous espérons que dans les jours à venir, on pourra rassembler l’ensemble des acteurs derrière cette feuille de route. Une adhésion totale et complète. Cette adhésion nous permettra d’aller vers la mise en place du gouvernement d’union nationale.

Les négociations avec le M5

DW : Est-ce que vous aviez déjà rencontré les leaders du Mouvement du 5 Juin?

Boubou Cissé : Ça ne saurait tarder. Les contacts ont été établis avec certains des leaders, des rendez-vous ont déjà été fixés… c’est en cours.

DW : Vous croyez fermement que ces leaders vont accepter d’intégrer ce gouvernement d’union nationale?

Boubou Cissé : En tout cas, leur présence dans ce gouvernement est fortement désirée. S’ils acceptaient de joindre leurs forces à l’équipe qui est là, je pense qu’il y a un certain nombre de préoccupations que nous partageons avec eux qui pourront être plus facilement prises en charge avec leur contribution. Ce sont des personnes de qualité et bien évidemment, leur place dans une équipe de ce type est, dans le contexte dans lequel le Mali est aujourd’hui, justifiée… et nous les accueillerons avec beaucoup de plaisir.

DW : Choquel Kokala Maïga, l’un des responsables du M5, a déclaré ceci : “Le seul mot d’ordre [de nos manifestations à venir] demeure la démission du président IBK.”

Boubou Cissé : Cela n’engage que celui qui l’a prononcé. Moi, ce que je retiens et qui est sorti des discussions entre l’ensemble des acteurs, du M5-RFP, les chefs d’Etat de la Cédéao, et aussi le mot d’ordre de leur autorité morale, c’est qu’il n’est plus question de démission du président de la République. Pour moi, ce débat est derrière nous depuis un certain temps.

DW : On a également appris que certains députés, faisant partie de la trentaine de députés sommés par la Cédéao de démissionner, certains d’entre eux se refusent de le faire. Est-ce que vous confirmez?

Boubou Cissé : Oui, oui. Et je pense que c’est quelque chose qui est normal. C’est une décision, évidemment, vers laquelle nous allons aller en espérant que l’ensemble de ces 31 députés le comprendrait, mais il est normal qu’ils aient cette réaction au début. C’est une décision qui est sage, de la part des chefs d’État, et qui pourra beaucoup aider à régler les difficultés auxquelles nous faisons face. Mais c’est une décision qui a besoin de davantage d’explications pédagogiques auprès de quelques-uns qui sont en train de faire de la résistance. Mais j’ai bon espoir qu’on puisse arriver assez rapidement.

DW : Vous savez ce que disent certains juristes constitutionnalistes maliens ou africains : que demander à un député de démissionner est anticonstitutionnel.

Boubou Cissé : Toutes les recommandations qui ont été faites ont été aussi amplement analysées et étudiées par des constitutionnalistes de la sous-région.

DW : Beaucoup de Maliens nous confié ceci : C’est bien beau de proposer une porte de sortie de crise, mais les problèmes de fond du Mali demeurent. L’insécurité dans le Nord, la mauvaise gouvernance, la corruption, le clientélisme. Qu’est-ce que vous leur répondez?

Boubou Cissé : Mais c’est cela l’idée même de la feuille de route qui est proposée et pour laquelle, nous souhaitant l’adhésion du M5-RFP. Pour nous, l’idée n’est pas d’être dans le déni. Ce sont des réalités. Le gouvernement qui avait été mis en place avant même celui que j’ai l’honneur de diriger avait commencé à prendre en compte un certain nombre de ces problèmes liés aux réformes, liées à la gouvernance. Et nous allons continuer. Et nous souhaitons continuer avec d’autres acteurs, des Maliens tels que l’opposition et la société civile.

DW : Que va-t-il se passer si jamais les leaders du M5 refusaient d’intégrer le gouvernement d’union nationale?

Boubou Cissé : Notre souhait et, personnellement, mon voeu le plus ardent, est qu’on puisse trouver un consensus autour de cette feuille de route avec l’opposition, en particulier avec le M5-RFP. C’est notre souhait. Maintenant, à l’impossible nul n’est tenu. Le pays devra avancer. Les hommes passent mais le pays doit demeurer. Donc nous allons assurer la continuité de l’Etat avec les forces vives de la nation qui accepteront de nous accompagner.

DW : Donc avec ou sans le M5, le gouvernement d’union nationale verra le jour, c’est ça ?

Boubou Cissé : Le gouvernement d’union nationale verra le jour avec les forces qui accepteront d’en faire partie, oui.

DW : Est-ce que vous attendez quelque chose de l’Allemagne?

Boubou Cissé : l’Allemagne est un partenaire important du Mali. Elle fait beaucoup de choses sur le plan sécuritaire, sur le plan économique dans notre pays, et aujourd’hui sur le plan socio-politique. Nous espérons qu’elle va continuer et surtout renforcer cette coopération.

DW : Monsieur le Premier ministre, merci beaucoup.

Boubou Cissé : Merci à vous.

L’entretien avec Boubou Cissé a été mené par Eric Topona.

Auteur: Eric Topona

Commentaires via Facebook :

49 COMMENTAIRES

  1. L’abruti déclare “Nous assurerons la continuité”, alors que justement, tout le pays où presque……..LUI DEMANDE DE DÉGAGER !!!😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂

    Boubou Tiga est trop fort!😂😂😂

  2. C’est absurde de la part du petit Boubou CISSE qui est un grand comptable de la mauvaise gouvernance, de la corruption et du népotisme au Mali, car il est depuis membre au haut niveau du gouvernement depuis de IBK. Boubou CISSE ne veut pas parler de la démission de son mentor de IBK et il demande lui même la démission des députés alors que ces députés et IBK sont élus du même suffrage des maliens et approuvés par la cour constitutionnelle de la “sorcière” Manassa.

  3. @Tu sais que Boubou tu parles de 6 hommes Ministres mais sur la photo dans l’autre article, il n’y a que 5 + toi-meme Boubou car le digne fils de Nioro du Sahel, le digne fils de la famille tres noble des Daffe, une famille tres respectee et tres bien eduquee a parait-il refuse de se joindre au KOTEBA de Boua le ventu IBK contrairement au Petit-Monsieur de Boua le ventru, le Monsieur France-Afrique d’ATT et le Ministre Terres Arides d’AOK qui etait meme le Directeur de la Campagne de Soumi Champion a mange a toutes les tables, quel opportuniste et quel prostitue est Tieblen. Honte a toi, tu fais honte a ta famille, a ta belle famlle Konare et a Nioro du Sahel!!!!

  4. IN PETUOS

    IN CITTI FITI DI TEBESKO!

    EVOS DI RICHIRCHI DI CUCU!

    NUAS RICHIRCHUNS NUTRI FRIRI IT EMO CUCU DOT ‘CLEADI LERRI’.
    OL N IST PES RITUARNI SAR LI NIT DIPAOS DIJE ANI SEOSUN DI PLAOI.
    E TUATI PIRSUNNI QAO SEOT UA OL SI TRUAVI, NUAS DIMENDUNS DI LAO TRENSMITTRI CI MISSEGI.
    LI NIT SENS CUCU IST DIVINA ANI PLECI E MUOTOI VODI.

    DUMENDIZ E CUCU, S OL E DIJE IA SIS MOLLOERDS, PUARQAUO S’IN VE T-OL SO CELMIMINT IN LEOSSENT SE FEMOLLI EA NIT EFFEMII, VOULINTII PER DOCKU IT EATRIS RIVULATOUNEORIS?

    SELATETOUNS DI TUAS SIS FRIRIS NFP, RUO BOTUN, PSIAU-MUAVENT, RONZ,LYNX, FITOCHIAR1, VUDUUN 1, SULET-RETI, TOINKEFU, KINIDUAGUA, KONGAORENKI IT EASSO SIS SUIARS, IT LIS NUMBRIASIS EMENTIS NE EWE, NE-KEMOSSE, NE-TUAMEGNUN TUATIS CUMMI FULLIS L’ETTINDINT EVIC BE-SELOFUA,BE-MUASSE, BE-ETT, BE-OSSE.

    CUCU RIVOINS NUAS VOTI EA VOLLEGI DA NIT.

  5. Boubou est un haoussa, il n’a rien à foutre que le Mali se réduise à feu et sang, fouillez son arbre généalogique, à partir de son deuxième grand-père, il n’a rien de malien, ce n’est pas un peulh, ce n’est pas un malien, c’est pourquoi il laisse notre pays pourrir.

    • MALIEN OU PAS! IL EST LE PRWMIER MINISTRE! VOUS AVEZ DES ARABES DES TURCS, DES LIBANO-SYRIENS, DES JUIFS, DES RUSSES, DES CHINOIS ET DES HINDOUS CHEZ VOUS LABAS TOUS SONT CITOYENS MALIENS!

      LES TOUAREGS SONT DES TURCS ET VOUS VOYEZ ILS PRETENDENT AUX 2 TIERS DE NOTRE FASO! LES ARABES ET LEURS METISSES AVEC NEGRESSES FAUX-MAURES ET BERBERES ONT DEJA OCCUPE TOUT LE NORD DE L AFRIQUE AVEC DES DJIHADS ET CONTINUENT A CHASSER LES NEGRES VERS LE SUD A L EQUATEUR!

      • Fasoko,
        Je pense que parler des origines de quelqu’un à notre époque c’est déplacé. Les gens ne choisissent pas où ils naissent, ni ils grandissent. Je ne défends pas Boubou CISSÉ mais je parle en général,
        Image que tes enfants partent à l’étranger et qu’on leur refuse des postes auxquels ils sont éligibles en raisons de leurs origines ? Ça s’appelle du racisme ,

  6. That is bold statement coming Boubou Cisse considering all messes he have had part in creating plus maintaining. If he fulfill that pledge it will attest too there have also been some positive development with him. But will he fulfill pledge? I wish him luck as I do all Malians.
    As for world superior Hunt would would you you centers Madagascar is place.
    Henry Author Price Jr aka Kankan

  7. “Nous assurerons la continuité de l’état ”

    En temps NORMAL et dans n’importe quel pays au contexte politique NORMAL, une telle déclaration de l’art d’un PM serait elle-même ………NORMALE !

    Mais dans un pays au bord de l’explosion, sans état justement😂, et qui PRÉCISÉMENT exige LA DÉMISSION ET LE DEPART DE CE MÊME POUVOIR😂, cette déclaration est un véritable RECORD DE STUPIDITÉ D’UNE PART, et revient À JETER DE L’HUILE SUR LE FEU D’AUTRE PART !😎😎😎😎

  8. LE ROI BITON DE SEGOU 31 Juil 2020 at 04:03
    “Je suis toujours oppose’ a’ la violence d’ou’ qu’elle vienne!
    DANS LE CAS DE NOTRE FASO, C’EST BIEN VOTRE CAMP QUI INCITE LES JEUNES A’ LA VIOLENCE! ”

    C’est ça !!!😡😡😡😡

    C’est sans doute “notre camp” QUI A ASSASSINÉ 11 CIVILS SANS ARMES (ONZE!!!) ET BLESSÉ PLUS DE 100 AUTRES (CENT !!!!), EN TIRANT À BALLES RÉELLES !!!😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡

    N’IMPORTE QUOI !

  9. LE ROI BITON DE SEGOU
    En réponse à yugu “c’est-à-dire tuer les maliens et régner sur eux par la force”,tu réponds C’EST BIEN VOTRE CAMP QUI INCITE LES JEUNES À LA VIOLENCE.
    Pourquoi une telle réponse,si on ne pense pas que c’est normal de tuer les jeunes incités à la violence?
    Même s’ils sont incités à la violence, on ne doit pas les tuer et “régner sur eux par la violence”
    N’est ce pas???
    OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue.

  10. IBK DOIT JOUER AVEC SON ELECTORAT, QUE CELLE LA FASSE DES CONTRE ACTIONS AVEC M5 XXX, QU ILS SOIENT SUR LEURS CHEMINS A CHAQUE FOIS.

    @YUGUBANE

    moussa traore n a tue personne! des mercenaires l ont fait venus d autres pays!
    des gens ont ete tues devant la mosquee de dicko si vrai alors pas par les services de securites maliens!

    IBK DOIT JOUER AVEC SON ELECTORAT, QUE CELLE LA FASSE DES CONTRE ACTIONS AVEC M5 XXX

    • Malgré son jeune âge, le Dr Boubou CISSE est finalement devenu fou . De quel Etat parle t-il ? Il n’y a pas d’Etat . Même à Bamako , la capitale échappe au contrôle des pouvoirs publics , à fortiori le reste du pays . Alors il a intérêt à démissionner afin que la crise soci-securitaire -politique soit résolue. Jamais IBK ne va plus gouverner le Mali, ses mains sont tachées de sang d’autres maliens .

      • Le Dr Boubou CISSE est vraiment aux abois . Comment pourront ils assurer la continuité de l’inexistant ? L’Etat a disparu avec la mal gouvernance d’IBK et ses principaux collaborateurs dont lui-même Boubou CISSE. En sa qualité de comptable attitré de la famille IBK, peut il nous reverser le montant total volé au profit de cette famille ? Le peuple souverain du Mali demande la démission de IBK et son régime . Son cas ne nous regarde pas, si son patron veut le livrer c’est votre problème. Une chose est sûre, IBK ne va plus jamais gouverner le Mali. Les raisons sont nombreuses , inutile d’en citer à celui qui est le témoin de tout. Vraiment ne remuez pas le couteau dans la plaie .

    • Ce régime a intérêt à embaucher des flagorneurs plus doués que toi et le Roi BOUFFON de SÉGOU sa défense. Face à certaines situations, il est préférable de la fermer que de raconter des conneries. Ce n’est pas en disant que c’est toujours les autres qui viennent tuer les Maliens dans les zones sous contrôle de l’état que vous prenez la défense de notre piètre armée nationale.

      _ Moussa Traoré n’a tué personne, ce sont les mercenaires venus d’ailleurs !

      _ Les véhicules de l’armée Malienne se font acclamer dans un village Peul ou Dogon qui se croit protégé jusqu’à ce que les soldats les mitraillent avant de s’en aller. Les véhicules et les uniformes sont bel et bien fama mais les éléments étaient des mercenaires étrangers.

      _ Quand Sanogo et ses amis toxicomanes du CNDERRIÈRE avaient arrêtés des gens dans les Sotramas ou chez eux, ils étaient présentés comme étant des mercenaires étrangers.

      Aujourd’hui une force sensée lutter contre le terrorisme tire sur des manifestants à mains nues et là aussi c’est l’œuvre des mercenaires étrangers. Admettons que ce soit des mercenaires étrangers. Comment se peut-il que un corps créé uniquement vous combattre le terrorisme voit des inconnus armés prendre place dans ses véhicules pour aller assassiner des gosses devant une Mosquée ? Les mercenaires accompagnaient la FORSAT et sont repartis avec elle, est-ce Tata BAMBO ou Petit GUIMBA qui devait les arrêter pour eux ? N’es-tu pas entrain de dire la FORSAT est une force terroriste et non une force de lutte contre le terrorisme ? Qu’elle accompagne les mercenaires venus tuer les Maliens et les évacue après forfait !

      Dire que n’importe qui vient tuer n’importe où sur le sol Malien sans être inquiété par l’armée Malienne est pire que tous les autres scénarios si tu ne le sais pas.

      Si IBK a un électorat, qu’est-ce qu’il attend pour le faire sortir ? Il a fait 100% des voix dans plus de 5000 bureaux vote et plus de 90% dans plus de 10.000 bureaux de vote du Centre et du Nord mais lui-même dit sans honte qu’aucune fanfaronnade ne l’amènerait à partir là-bas. Une ville ou une région te donne 100% de ses voix mais même si on te paye tu ne peux pas te rendre là-bas. Cherches l’erreur !

      • AUCUN MALIEN DU PEUPLE NE PROFITERA DU DESORDRE, CHOGUEL DICKO MBOUILLE ET AUTRES VEULENT S APPROCHER DU TRESOR PUBLIQUE POUR VOLER.

        Le scenario 1991 ne passera pas, du dejavu ca!
        Yugu, toi, certains fous ici sur MW et le vieux Nomoko, M5 xxx, n avez rien pour le Mali, rien!

        L AUTRE SE GLORIFIAIT QUE LE MALI EST SANS CONTROLE POURTANT IL Y VIT, COMMENT? IL YA DES NEGRES QUI SONT BETES A VIE! NI L AGE NI L EDUCATION NE LES AIDENT, ….DEPLORABLE. LA PSEUDO-DEMOCRATIE DETALE DES FOUS DANS LES RUES LES CRIMINELS FORMENT DES PARTIS, LES HYPOCRITES POSENT EN SAINTS!

    • T as raison, ca suffit que des minorites bruyantes se fassent passer pour la force populaire! ca ne passera pas! Tout le Mali doit se ranger derriere son gouvernement pour mettre fin a ce desordre de M5 blabla

    • le Mali est truffe de mercenaires, que vous voulez ou pas, en amenant les gens dans la rue vous les amenerez a la boucherie pas celle de l etat mais des terroristes que mbouille, dicko, kouffa et peut etre doumaila servent desormais.

  11. Assurer la continuité, c’est justement ce que les Maliens ne veulent plus. Avec ses mains entachées du sang des innocents manifestants, la continuité avec Boubou s’annonce encore plus sombre. Boubou doit avoir le courage de se remettre en question et laisser la place à quelqu’un d’autre. Ceci donnera plus de crédibilité aux enquêtes qui seraient en cours pour situer les responsabilités.
    Le vieux IBK ne peut pas être accusé de corruption, népotisme, clientélisme pendant que son ministre le plus fidèle se présente comme un saint. Boubou porte les boubous sales du Président pour avoir ses petites commissions. De ce fait, Boubou doit partir et Boubou partira. Maintenant c’est la seule option qui s’offre à lui… Il a tout intérêt à démissionner le plus tôt possible.

    • Tu sais que Boubou parle de 6 hommes Ministres mais sur la photo dans l’autre article, il n’y a que 5 + Boubou car le digne fils de Nioro du Sahel, le digne fils de la famille tres noble des Daffe, une famille tres respectee et tres bien eduquee a refuse de se joindre a la distraction de Boua le ventu IBK contrairement au Petit-Monsieur de Boua, le Monsieur France-Afrique d’ATT et le Ministre Terres Arides d’AOK qui etait meme le Directeur de la Campagne de Soumi Champion a mange a toutes les tables, quel opportuniste et prostitue est Tieblen. Honte a toi, tu fais honte a ta famille, a ta belle famlle et a Nioro du Sahel

  12. LE ROI BITON DE SEGOU
    Comment on peut vivre aux états-unis et penser qu’on doit tuer des personnes qui manifestent pour s’indigner?
    N’est ce pas que le sentiment de servitude empêche d’être lucide?
    L’ESPRIT DE LA CONSTITUTION DU 25 FÉVRIER 1992 EST BASÉ SUR LA LIBERTÉ D’EXPRESSION COMME DANS TOUTES LES DÉMOCRATIES.
    Si on veut respecter cette constitution, non une personne, on prend des mesures pour sécuriser les manifestations qu’elle a prévues.
    La désobéissance civile est constitutionnelle.
    RIEN N’A ÉTÉ FAIT POUR SÉCURISER LES BÂTIMENTS DÉSIGNÉS.
    On attend qu’ils soient envahis pour intervenir.
    La stratégie, même pour un idiot, est visible c’est à dire profiter de la présence des manifestants dans les locaux pour les disperser créant des dégâts afin de discréditer les animateurs du M5-RFP.
    TOUT EST ÉTABLI DANS L’ESPRIT DE DISCRÉDITER LES CONTESTATAIRES.
    Ce qui prouve que rien n’est fait pour apaiser la tension.
    On n’est seulement motivé à sauvegarder le pouvoir.
    IBK et ceux qui le soutiennent sont engagés à sauver le pouvoir au prix de l’abandon de la souveraineté du Mali.
    Ils ont comme exemple le grand cousin ALPHA KONDE.
    OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue.

    • Sangare
      Il a trop regarder les films western, va savoir s’il n’est pas au texas ?
      Les États-Unis sont le pays des armes et dans le monde occidental ceux sont eux qui appliquent le plus la peine de mort notamment sur les noirs. Va savoir s’il ne détient pas une arme

    • Sangare’, peux-tu citer le post ou’ j’ai ecrit qu’il faut tuer des maliennes et des maliens!
      SANGARE’, JE SUIS OPPOSE’ A’ LA VIOLENCE!
      SABALI!!!
      NGALON TIGUE’ DABILA!!!!

      • SI QUELQU UN DEMISSIONE LE MALI EST FOUTU, LES PSEUDO OPPOSANTS SE FERONT UNE GUERRE BRUTALE!

        ils jouent sur l emotion comme en 1991
        et pensent la meme porte est encore ouverte!
        JE NE SUPPORTE PAS IBK MAIS CES GENS DU M5 XXX, CES ACTEURS DE PORNO- NAZI NE PASSERONT PAS!

  13. Boubou CISSE vous confondez les choses c est vrai que l Imam Mahmoud DICKO n envisage plus la démission du PRÉSIDENT mais le M5 RFP reste déterminé à faire partir le Président IBK

  14. Mali: Le premier ministre Boubou Cissé déclare “Nous assurerons la continuité de l’Etat” Mais Boubou ou est cet Etat? Les 25% du territoire national que L’Etat occupe? VERITABLEMENT tu vies dans un autre monde comme ton Boua le ventru IBK, il sembel que vous ne pouvez pas voir la realite en face de vous car tous les jours du sang Malien coule a flot et tu nous parles de continuite de L’Etat? Respectes nous un peu cas meme si tu n’as pas de cerveau dans la tete et que Boua ne jouit pas du tout de ses facultes mantales et physiques.

    • Très bien commenter KINGUIRANKE Aidez Boubou CISSE à voir la réalité du pays en face car en parlant d assurer la continuité de l État, Il est clair qu’ il a perdu le nord Il n a pas compris que la tempête qui va basculer son foutu de gouvernement de 6 membres ne tardera pas à se lever Ceci dit comment si c est pas un IBK peut on reconduire un premier ministre décrié depuis le 5 Juin 2020 avant d enfoncer le clou par cette nomination des membres du gouvernement restreint Encore si c est pas par mépris vis à vis du PEUPLE comment expliquer les nominations surtout de Kassim TAPO et de MBemba Moussa KEITA ancien chef d état major remercié lors des massacres des populations civiles et militaires au centre du pays et comme si de rien voilà que IBK lui sert sur un plateau d argentune prime de l IMPUNITÉ en le bombardant Ministre de la Sécurité C est vraiment révoltant mon PAYS ne mérite pas de tels dirigeants qui se moquent du PEUPLE A bon entendeur salut

  15. Pour être a la fois plus LUCIDE, et plus COMPPLET, ce titre aurait dû être formulé comme suit: “Le premier ministre Boubou Cissé déclare “Nous assurerons la continuité de l’Etat”………..LE PEU DE TEMPS QU’IL NOUS RESTE À KOULOUBA” !!!😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎

    • PS: Surtout que maintenant que le MONDE ENTIER A VU DE SES PROPRES YEUX ce régime pourri déjà mort , tenter une 1ere fois en douce DE TIRER À BALLES RÉELLES SUR SON PEUPLE, plus question pour eux de tenter UNE 2ÈME FOIS d’assassiner et….faire semblant ensuite de “jouer la surprise ” !😎😎😎😎😎😎😎

  16. @Boubou souviens-toi et chantes pour Boua le ventru IBK cet Hymne de l’Empire du Wasulu: “Si tu ne peux organiser, diriger et défendre le pays de tes pères, fais appel aux hommes les plus valeureux;
    Si tu ne peux dire la vérité, en tout lieu et en tout temps, fais appel aux hommes les plus courageux;
    Si tu ne peux être impartial, cède le trône aux hommes justes;
    Si tu ne peux protéger le fer pour braver l’ennemi, donne ton sabre de guerre aux femmes qui t’indiqueront le chemin de l’honneur;
    Si tu ne peux exprimer courageusement tes pensées, donne la parole aux griots.
    Oh Fama! Le peuple te fait confiance, il te fait confiance parce que tu incarnes ses vertus.”

  17. MANGWANA KANYON COMPAORÉ, MAITRE FÉTICHEUR Á M'PETIONA, COMMUNE RURALE DE SOMASSO, CERCLE DE BLA, RÉGION DE SÉGOU, MALI JAMANA

    RIRES….JE PETE DE RIRES….MDRRRR….!!!

    LA FRANCE PASSE LA MAIN Á L’ ALLEMANGNE….! CELLE-CI A RENOUÉ AVEC SES AMBITIONS COLONIALES, QUELQUES ANNÉES SEULEMENT APRES SA RÉUNIFICATION…

    La contestation AU MALI est IMPLICITEMENT d’ordre géopolitique, portée par l’humiliation de tout un peuple qui s’est senti flouée par une opération serval demandée par un apatride de président, DJON-KOUNDA !

    CETTE COMPOSANTE PRINCIPALE IMPLICITE DE LA CONTESTATION POPULAIRE NE SAURAIT TARDER Á FAIRE SURFACE ET PORTER UN QUALIFICATIF EXPLICITE, VU LE COMPORTEMENT FRANCAFRICAIN DE LA CEDEAO FRANCAFRICAINE.

    CETTE CEDEAO-FRANCAFRICAINE S’ EST SUICIDÉE, AVEC GRANDE POMPE, LE 19-07.2020 , Á BAMAKO.

    DONC LA FRANCE EST BLESSÉE, GRAVEMENT…

    – LE PEUPLE MALIEN , N’ EST NI PRO-IBK, NI PRO-M5.(CAR PERSONNE NE POURRA PLUS LE TROMPER)

    – LE PEUPLE MALIEN , EST PRO-DIGNITÉ ET PRO-SOUVERAINITÉ.(CAR DANS UN AVENIR TRES PROCHE IL DIRA “NON” Á LA FRANCE, “NON” AU FRANC CFA/ECO, VOIRE “NON” Á TOUTE FORME DE “CEDEAO)

    SANÉÉ ANI KONTRON!

  18. Mr Cissé arrêtez de vous moquer des maliens, vous ne pouvez pas être continuer de diriger le gouvernement dans cette situation impossible .

  19. tres bonne interview. Bouba a ete a la hauteur de toutes les questions. Le M5 et Dicko ne represente pas le Mali. Ce sont des gens qui pleurent leur defaite des elections de 2018.

    • CEUX QUI NE GAGNERONT JAMAIS PAR LES URNES! SOUMI NOUS AVAIT PROMI CE QUE LE M5 XXX FAIT AUJOURDHUI, EST CE SOUMI DERRIERE?

      @ALAIN !
      BIEN DIT! RIEN A AJOUTE!
      LE POUVOIR, SEULEMENT PAR LES URNES!

      • Absolument par les urnes, Ibk a perdu son légitimité depuis élections législatives 2020 , législative a mis son pouvoir dans la poubelle .

        • UN GOUVERNEMENT D UNION EST LA SOLUTION, NOUS N AVONS PAS BESOIN D UN CHANGEMENT DE PRESIDENT QUE CELUI LA FINISSE SON MANDAT.

          toure mon frere,
          le m5+xxx ne feront pas un front commun, ils iront en rang disperce et mme s ils parviennent a avoir le pouvoir ils ne pouront s y maintenir longtemps car ils s islamiseront et seront ecartes….

          RESULTAT, LE MALI SEULEMENT EN SOUFFRIRA

  20. Des reponses sages aux questions pose’es!
    Courage a’ toutes les personnes qui soutiennent le Mali et son president IBK!

    • Continuez à flatter ces idiots en leur faisant croire qu’ils peuvent réussir là où Moussa TRAORÉ a échoué. C’est-à-dire tuer les Maliens et régner sur eux par la terreur.

      • Je suis toujours oppose’ a’ la violence d’ou’ qu’elle vienne!
        DANS LE CAS DE NOTRE FASO, C’EST BIEN VOTRE CAMP QUI INCITE LES JEUNES A’ LA VIOLENCE!

  21. La CEDEAO est la 1ere responsable dans cette crise,ses representants au Mali lors des presidentielles de 2018 s’etaient precipites de reconnaitre le hold up de Boua.
    Soumaila Cisse etait le “bogeyman” de la politique malienne,son nom etait comme un bouclier anti-tensions sociales, malheureusement pour eux ,son kidnapping a fait sauter leur dispositif mediatique (nous avons tjrs en memoire le titre du journal jeune Afrique: “Moi ou le Chaos”).Nous assistons la fin de 30 ans de mensonge,de fausses reputations et de traitrise

    • Le premier ministre Boubou Cissé déclare “Nous assurerons la continuité de l’Etat”
      Assurerez -vous cette continuite sur combien pourcent du territoire ????
      Arretez ces phrases toutes faites,elles vous exposent d’avantage.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here